Finances

 

Retour Télécharger le communiqué du 01/08/2007 (format PDF, 65 Ko)

Rueil-Malmaison, le 1er août 2007

COMMUNIQUE DE PRESSE
INFORMATION SEMESTRIELLE

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE DU 1ER SEMESTRE 2007

• Chiffre d’affaires semestriel de 13,6 milliards d'euros en progression de 14,3%
• Activité soutenue au second trimestre
• Nouvelle progression du carnet de commandes au 30 juin 2007
• Hausse attendue du chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année 2007 proche de 10% hors effet des dernières acquisitions

Chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2007

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’est élevé à 13,6 milliards d’euros au 1er semestre 2007, en augmentation de 14,3% par rapport au chiffre d’affaires pro forma du 1er semestre 2006 1.
(L’augmentation du chiffre d’affaires s’établit à +18,3% en données réelles prenant en compte ASF et ESCOTA à compter de leur prise de contrôle par VINCI le 9 mars 2006).

Dans la continuité de la tendance constatée au premier trimestre, l’activité est demeurée soutenue au deuxième trimestre. Cette progression, essentiellement due à la croissance organique 2, traduit le dynamisme des principaux marchés du Groupe, tant en France qu’à l’international, celui-ci ayant été amplifié par des conditions climatiques favorables.

En France, le chiffre d’affaires s’établit à 9,2 milliards d’euros, en augmentation de 14,3% par rapport à celui du 1er semestre 2006 1. L'activité a été forte dans l’ensemble des métiers du Groupe, VINCI Construction affichant la hausse la plus importante (+20%).

A l’international, le chiffre d’affaires atteint 4,4 milliards d'euros en augmentation de 14,4% dont 2,3% imputables à la croissance externe. Il représente 32,5% du chiffre d’affaires total. L’activité du Groupe à l’international au 1er semestre 2007 est tirée par VINCI Construction (+23%) et par VINCI Energies (+16%).

 

Analyse par pôle

VINCI Concessions : 2 148 millions d’euros (+ 7,4% 1)

Les trois réseaux autoroutiers dont VINCI est concessionnaire ont continué d’afficher des progressions de chiffre d’affaires particulièrement satisfaisantes au second trimestre 2007 (ASF +6,5%; ESCOTA +4,5%; Cofiroute +7%) soutenues par une bonne tendance du trafic poids lourds, et ce, après un premier trimestre exceptionnel qui avait bénéficié d’effets calendaires favorables.

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe ASF s’établit à 1 301 millions d’euros au 1er semestre 2007 en hausse de +7,5%. Les recettes de péage se sont élevées à 1 274 millions d’euros, dont 1 004 millions d’euros pour ASF (+7,9%) et 270 millions d’euros pour ESCOTA (+5,9%).
Le trafic des deux sociétés est en progression globale de +3,3% à réseau stable. Il s’est accru de 3,5% sur le réseau ASF et de 2,4% sur le réseau ESCOTA.

Le chiffre d’affaires de Cofiroute s’élève à 481 millions d’euros, en hausse de 8,7% par rapport au 1er semestre 2006. Les recettes de péage (471 millions d’euros) augmentent de 9,5% dont 4,6% sont dus à la croissance du trafic à réseau stable. Par ailleurs, les extensions du réseau (ouverture fin 2005 d’un tronçon de 58 km sur l’autoroute A28 entre Le Mans et Tours et mise en service du contournement nord de Langeais sur l’A85 en janvier 2007) ont eu un effet positif de +0,9% sur le trafic. A réseau évolutif, le trafic progresse ainsi de 5,5%.

Le chiffre d’affaires semestriel de VINCI Park augmente de 7,3% à 275 millions d’euros. En France, il progresse de 4,4% grâce à une fréquentation des parcs toujours satisfaisante. A l’international, la hausse du chiffre d’affaires (+15%) est due pour l’essentiel à la croissance externe.

Les autres concessions d’infrastructures enregistrent une augmentation de leur chiffre d’affaires à structure constante de plus de 18% grâce aux très bonnes performances du Stade de France, du Pont de Rion-Antirion et des aéroports du Cambodge. En données réelles, le chiffre d’affaires diminue cependant de 3% en raison des désinvestissements intervenus en 2006 (cession d’Autopista Del Bosque au Chili et réduction de la participation dans le Pont de la Confédération au Canada).

 

VINCI Energies : 1 982 millions d’euros (+ 13,9%)

En France, le chiffre d’affaires ressort à près de 1,5 milliard d'euros, en progression de 13,2%. La hausse d’activité de VINCI Energies s’est accélérée au second trimestre sur un marché national toujours bien orienté dans le secteur tertiaire et porteur d’opportunités nouvelles dans le secteur industriel, comme l’illustre la percée réussie des entreprises du pôle dans le domaine des biocarburants.

A l’international, le chiffre d’affaires s’élève à 510 millions d’euros, en hausse de +15,8% par rapport à celui du 1er semestre 2006, dont près de 5% dus à la croissance externe. L’activité est soutenue en Allemagne et en Europe Centrale où elle bénéficie du dynamisme de l’industrie. Elle intègre l’incidence des récentes acquisitions réalisées en Belgique, aux Pays-Bas et en Slovaquie.

Le carnet de commandes de VINCI Energies s’établit à 2,2 milliards d’euros au 30 juin 2007, en accroissement de 27% sur les 12 derniers mois. Il représente près de 6,8 mois d’activité moyenne du pôle.

 

Eurovia : 3 385 millions d’euros (+ 8,4%)

En France, le chiffre d’affaires semestriel atteint 2,2 milliards d'euros, soit une progression de 14%. Après un très bon début d’année marqué par des conditions météorologiques favorables, l'activité s'est maintenue à un niveau élevé au second trimestre (+9%).

A l’international, le chiffre d’affaires d’Eurovia reste stable à 1,2 milliard d'euros. Les progressions d’activité enregistrées au 1er trimestre, notamment en Allemagne et en République tchèque, sont compensées par l’impact de la réorganisation menée à bien en Espagne, ainsi que par une sélectivité renforcée des prises d’affaires aux Etats-Unis.

Le carnet de commandes d’Eurovia se maintient à un niveau élevé, progressant sur un an de près de 11%, il s’élève à 5,2 milliards d’euros à fin juin 2007, ce qui représente en moyenne plus de 8 mois d'activité.

 

VINCI Construction : 5 983 millions d’euros (+ 21,4%)

En France, le chiffre d’affaires semestriel de VINCI Construction s'établit à 3,4 milliards d'euros, en augmentation de près de 20%. VINCI Construction a vu la progression de son chiffre d’affaires s’accélérer au deuxième trimestre (+21%), après plusieurs trimestres consécutifs marqués par des hausses d’activité. Les marchés du Groupe restent dynamiques dans l’ensemble des régions, particulièrement dans le bâtiment.

A l’international, le chiffre d'affaires ressort à 2,6 milliards d'euros, en hausse de 23,5% sur le semestre. Les progressions les plus notables ont été enregistrées par les filiales d’Europe Centrale, par VINCI Construction Grands Projets et par Freyssinet.

Le carnet de commandes de VINCI Construction à fin juin 2007 atteint 13 milliards d’euros, soit 13,5 mois d'activité moyenne. Il s’est accru de 18% au cours des 12 derniers mois.

 

Faits marquants et perspectives 2007

Outre le haut niveau de l’activité, la première partie de l’année 2007 a été marquée par la réalisation de plusieurs opérations de croissance externe majeures permettant à VINCI de renforcer ses positions dans des métiers de travaux de spécialités à haute technicité et à fort potentiel de développement à l’international :- l’acquisition de Solétanche Bachy, leader mondial des fondations spéciales, vient de recevoir l’assentiment des autorités européennes de contrôle des concentrations. Elle représente en année pleine un chiffre d’affaires de près de 1,4 milliard d’euros, dont 75% réalisés hors de France ;
- l’acquisition de la société britannique Nukem U.K. donne à VINCI une position de premier plan sur le marché prometteur du démantèlement d’installations nucléaires ;
- la prise de participation dans la société Entrepose Contracting a conduit VINCI à lancer une offre publique d’achat sur cette société spécialisée dans la conception-construction de dépôts de stockage de gaz liquéfiés et la pose de pipelines ;
- l’accord de partenariat stratégique en cours de finalisation entre Eurovia et Plastic Omnium permettra de constituer avec Signature un nouvel ensemble leader en Europe dans le domaine de la signalisation routière, verticale et horizontale.

VINCI a également poursuivi sa stratégie de densification de son réseau d’entreprises européennes, comme l’illustrent notamment l’acquisition par VINCI Energies de la société d’installation électrique et de télécommunications Etavis, basée à Zurich, et le renforcement par Eurovia de ses capacités de production d’agrégats en Scandinavie en vue de mieux servir les marchés d’Europe du Nord.

Au total, les acquisitions réalisées ou engagées depuis le début de l’année, portant sur une quarantaine de sociétés, représentent en année complète un chiffre d’affaires additionnel supérieur à 2 milliards d’euros.
Il convient par ailleurs de rappeler la hausse du taux de détention de VINCI dans Cofiroute, porté à 83,3% à la suite de l’acquisition des participations du groupe Eiffage et des banques dans cette société.

Dans le domaine des partenariats publics-privés, VINCI a remporté d’importants succès qui valident la pertinence de sa stratégie associant ses compétences complémentaires de concessionnaire et de constructeur intégré sur un marché des infrastructures en plein développement en Europe :
- obtention dans le cadre de consortiums de deux contrats de concessions en Grèce, pour construire et opérer pendant 30 ans près de 600 kilomètres d’autoroutes entre Athènes et le Péloponnèse via Corinthe et Patras (365 km), d’une part, et les villes de Maliakos et Kleidi sur l’axe Athènes-Thessalonique (230km), d’autre part ;
- finalisation d’un contrat de délégation de service public pour assurer, pendant 30 ans, la liaison ferroviaire entre la gare de Lyon Part Dieu et l’aéroport de Saint-Exupéry ;
- signature d’un contrat de partenariat, d’une durée de 20 ans, avec la ville de Rouen pour gérer l’éclairage public, la gestion du trafic et la vidéosurveillance de la ville ;
- obtention d’un contrat pour la rénovation et la gestion de l’Institut National des Sports (INSEP) à Vincennes ;
- désignation en tant qu’attributaire pressenti du consortium auxquels appartiennent plusieurs filiales du Groupe pour financer, exploiter, construire ou rénover deux tunnels urbains dans la ville d’Amsterdam (Coentunnel) dans le cadre d’une concession de 30 ans ;
- obtention de plusieurs contrats de partenariat pour la construction et la maintenance de bâtiments scolaires et administratifs en France, au Royaume-Uni, et en Allemagne.

Il faut enfin souligner la signature avec l’Etat d’avenants aux contrats de concessions d’ASF et d’ESCOTA et de contrats d’entreprise définissant les investissements à réaliser et le dispositif tarifaire applicable pour la période 2007-2011 sur les réseaux correspondants. Disposant d’un cadre contractuel bien défini, ces filiales autoroutières bénéficient d’une excellente visibilité sur leurs perspectives.

Le carnet de commandes des pôles travaux (VINCI Construction, Eurovia et VINCI Energies) s’établit à plus de 20 milliards d'euros à fin juin 2007 en progression de 17,1% sur un an. Il représente près de 11 mois d’activité moyenne des métiers concernés.

Conjugué à la très bonne performance d’activité réalisée au 1er semestre, ce niveau élevé du carnet de commandes conforte la prévision annoncée lors de l’assemblée générale des actionnaires du 10 mai dernier d’une progression du chiffre d’affaires consolidé proche de 10% sur l’ensemble de l’année 2007. Cette prévision ne prend pas en compte l’effet des dernières acquisitions réalisées par le Groupe, et notamment celle de Solétanche Bachy.

VINCI publiera ses comptes semestriels le 4 septembre 2007 après bourse.

(1) Le chiffre d’affaires pro forma du 1er semestre 2006 intègre en semestre plein le chiffre d’affaires d’ASF et d’ESCOTA dont VINCI a pris le contrôle le 9 mars 2006. Par ailleurs, il exclut, conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux « activités abandonnées ou cédées », le chiffre d’affaires des services aéroportuaires, cédés par le Groupe en octobre 2006.
(2) Les effets de change et de périmètre n’impactent la variation du chiffre d’affaires au premier semestre 2007 qu’à hauteur de +1,4%.

Contact presse : Virginie CHRISTNACHT
Tél. : 01 47 16 39 56 / Fax : 01 47 16 33 88
Email : vchristnacht@vinci.com

Contact investisseurs : Marie-Amélia FOLCH
Tél. : 01 47 16 45 39
Email : mafolch@vinci.com

Ce communiqué est disponible en français, en anglais et en allemand
sur le site web de VINCI : www.vinci.com

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE AU 30 JUIN 2007- PROVISOIRE
(en millions d'euros)

  30 juin 2006
Réel1
30 juin 2006
Pro forma2
30 juin 2007Variation 2007/2006
Structure
réelle
Pro forma2
VINCI Concessions1er trimestre 504,6902,6980,594,3%8,6%
 2ème trimestre 1 097,21 097,21 167,06,4%6,4%
  1 601,81 999,82 147,534,1%7,4%
VINCI Energies1er trimestre 851,5851,5947,811,3%11,3%
 2ème trimestre 888,5888,51 033,916,4%16,4%
  1 740,01 740,01 981,713,9%13,9%
Eurovia1er trimestre 1 164,31 164,31 356,016,5%16,5%
 2ème trimestre 1 957,71 957,72 029,33,7%3,7%
  3 122,03 122,03 385,38,4%8,4%
VINCI Construction1er trimestre 2 290,02 290,02 783,821,6%21,6%
 2ème trimestre 2 638,22 638,23 199,621,3%21,3%
  4 928,24 928,25 983,421,4%21,4%
VINCI Immobilier1er trimestre 96,296,2134,640,0%40,0%
 2ème trimestre 150,8150,8130,1(13,7%)(13,7%)
  247,0247,0264,77,2%7,2%
Éliminations (139,4)(139,4)(160,0)  
Total1er trimestre 4 834,35 232,46 106,926,3%16,7%
 2ème trimestre 6 665,26 665,27 495,812 ,5%12,5%
  11 499,511 897,613 602,718,3%14,3%
DONT FRANCE
VINCI Concessions 1 478,21 876,22 023,936,9%7,9%
VINCI Energies 1 299,81 299,81 471,913,2%13,2%
Eurovia 1 905,81 905,82 172,514,0%14,0%
VINCI Construction 2 836,82 836,83 399,819,8%19,8%
VINCI Immobilier 247,0247,0264,57,1%7,1%
Éliminations (129,9)(129,9)(148,9)  
Total 7 637,78 035,89 183,720,2%14,3%
DONT INTERNATIONAL
VINCI Concessions 123,6123,6123,60,0%0,0%
VINCI Energies 440,1440,1509,815,8%15,8%
Eurovia 1 216,11 216,11 212,8(0,3%)(0,3%)
VINCI Construction 2 091,42 091,42 583,723,5%23,5%
VINCI Immobilier   0,2  
Éliminations (9,4)(9,4)(11,2)  
Total 3 861,83 861,84 419,014,4%14,4%

(1) Données réelles : en 2006, consolidation d’ASF et d’ESCOTA à compter de la date de leur prise de contrôle par VINCI soit le 9 mars 2006. Ces données excluent par ailleurs, conformément aux dispositions de l’IFRS 5 relatives aux «activités abandonnées ou cédées », le chiffre d’affaires des services aéroportuaires, cédés par le Groupe en octobre 2006.
(2) Pro forma : incluant en 2006, le chiffre d’affaires d’ASF et ESCOTA à 100% depuis le 1er janvier.

 

Trafic des concessions autoroutières au 30 juin 2007
(en millions de km parcourus)

 Réseau30 juin 2006 30 juin 2007 Variation
ASF
Véhicule légers Stable9 860,910 203,33,5%
Evolutif9 906,410 258,03,5%
Poids lourds Stable2 199,82 276,13,5%
Evolutif2 207,32 287,03,6%
Total km parcourus Stable12 060,712 479,43,5%
Evolutif12 113,712 545,03,6%
ESCOTA
Véhicule légers Stable2 717,62 779,42,3%
Poids lourds Stable322,6333,33,3%
Total km parcourus Stable3 040,23 112,72,4%
Cofiroute
Véhicule légers Stable3 616,83 763,24,0%
Evolutif3 681,13 865,65,0%
Poids lourds Stable751,1804,47,1%
Evolutif764,0826,08,1%
Total km parcourus Stable4 367,94 567,64,6%
Evolutif4 445,14 691,65,5%