Accueil - Mobile
89,900 € -2,91 %   28/09/2021 17:35

Les secteurs des transports et du bâtiment sont responsables de plus de 50 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre, et fortement exposés également aux risques induits par le changement climatique. C’est pourquoi le Groupe se mobilise pour limiter les conséquences futures du changement climatique : il se fixe un objectif ambitieux de réduction de ses émissions brutes et agit tout au long de la chaîne de valeur de ses activités.

LIMITER LES CONSÉQUENCES FUTURES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

VINCI opère dans des secteurs largement contributifs, les transports et le bâtiment étant responsables de plus de 50 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre, mais également fortement exposés aux risques induits par le changement climatique. C’est pourquoi le Groupe se fixe un objectif de réduction de ses émissions brutes ambitieux et agit tout au long de sa chaîne de valeur.

Cela implique d’optimiser les consommations d’énergie, de recourir massivement aux énergies renouvelables et de repenser la conception des projets afin de réaliser des infrastructures et bâtiments plus résilients, sobres en carbone et plus efficaces énergétiquement. Il s’agit également d’imaginer de nouvelles offres et solutions permettant de transformer la mobilité, l’habitat et les modes de vie, afin de réduire l’empreinte carbone des clients.
VINCI participe ainsi à l’effort collectif vers la neutralité carbone, objectif qu’il est indispensable d’atteindre pour limiter la hausse de température mondiale.


AMBITION 2050 :
ZÉRO ÉMISSION NETTE
DE GAZ À EFFET DE SERRE

UNE STRATÉGIE DE PROGRÈS

VINCI mobilise ses équipes et son potentiel d’innovation afin de réduire l’empreinte et l’exposition des projets réalisés et gérés pour ses clients et pour la collectivité, tout en réduisant l’impact de ses propres activités. Dans ce but, une réingénierie globale de ses processus et équipements de production et d’exploitation est engagée. Les plans d’action en cours de déploiement à l’échelle du Groupe et dans chaque filière de métier, assortis d’indicateurs pour mesurer les progrès accomplis, visent à réduire de manière concomitante émissions directes et indirectes, dans une dynamique collective associant l’ensemble des collaborateurs, les parties prenantes et les utilisateurs des bâtiments et infrastructures gérés par VINCI. Enfin, un groupe de travail réunissant tous les savoir-faire de VINCI a été créé au sein de la plate-forme d’innovation Leonard sur le thème de la résilience, afin que cette dimension soit intégrée de manière croissante dans les offres, projets, ouvrages et solutions mis en œuvre.

Agir pour le climat - Engagement

VINCI s’inscrit dans une trajectoire de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre compatible avec l’Accord de Paris, dont l’objectif est de contenir le réchauffement climatique en dessous de + 2 °C d’ici à la fin du siècle.

LES ÉMISSIONS DIRECTES

Le Groupe vise ainsi une réduction de ses émissions directes (sur les scopes 1 et 2) de 40 % à l’horizon 2030 (sur son périmètre historique, par rapport à 2018). Pour les concessions, cet engagement est porté à -50 % sur la même période.

Répartition des sources d’émissions de gaz à effet de serre liées aux activités directes,


estimées à 2,2 Mte CO2 en 2020

LES ÉMISSIONS DIRECTES

Le Groupe vise ainsi une réduction de ses émissions directes (sur les scopes 1 et 2) de 40 % à l’horizon 2030 (sur son périmètre historique, par rapport à 2018). Pour les concessions, cet engagement est porté à -50 % sur la même période.

Répartition des sources d’émissions de gaz à effet de serre liées aux activités directes,


estimées à 2,2 Mte CO2 en 2020

CONCRÈTEMENT

Engins de chantier et véhicules
• Renouveler le parc d’engins de chantier, d’utilitaires et de véhicules légers par des équipements plus performants, dont des engins électriques ou hybrides, des utilitaires roulant à l’hydrogène ou au biogaz et des véhicules électriques ou moins émetteurs de gaz à effet de serre.
Ainsi, l’approvisionnement des camions de VINCI Energies en biocarburant permet une réduction des émissions de 70 % en France, 64 % au Portugal et 78 % en Suède.
• Inciter les collaborateurs à réduire leurs consommations en promouvant l’éco-conduite, en développant des plates-formes de covoiturage et en incitant à l’usage des mobilités douces.
• Collaborer avec les constructeurs et loueurs d’engins de chantier pour tester sur le terrain des innovations bas carbone.

Activités industrielles
• Optimiser l’efficacité énergétique et substituer aux énergies à fortes émissions du gaz naturel ou d’origine renouvelable.

Bâtiments et bases-vie
• Réaliser des diagnostics d’efficacité énergétique sur le parc de bâtiments et développer les rénovations thermiques, la régulation de température et l’éco-conception.
• Accroître l’utilisation de bases-vie à haute performance énergétique.

Énergies renouvelables
• Privilégier la consommation d’énergies renouvelables, notamment en installant des centrales photovoltaïques pour la production d’électricité en autoconsommation.

LES ÉMISSIONS INDIRECTES

CONCRÈTEMENT

Engins de chantier et véhicules
• Engager une dynamique de progrès avec des fournisseurs et sous-traitants stratégiques.
• Généraliser progressivement l’usage des bétons bas carbone sur l’ensemble des chantiers de VINCI Construction.Objectif 2030 de VINCI Construction : 90 % de béton bas carbone mis en œuvre.

Solutions clients
• Mettre en œuvre des solutions environnementales contribuant à réduire l’empreinte carbone des clients : construction durable, efficacité énergétique, mobilité durable.
• Développer les offres et expertises dans les énergies renouvelables pour contribuer pleinement à la transition énergétique et à l’amélioration des mix énergétiques de demain.
• Favoriser l’appropriation de solutions décarbonées par les utilisateurs des infrastructures autoroutières (développement de réseaux de bornes de recharge électrique, parkings de covoiturage, parcs multimodaux, lignes de cars express…) et aéroportuaires (modulation des redevances aéronautiques en fonction des émissions carbone des aéronefs, participation à la création de filières biocarburants durables et hydrogène).

Éco-conception
• Développer des outils quantifiant les impacts carbone des projets en phase commerciale pour proposer des variantes bas carbone.
• Mettre en œuvre des stratégies bas carbone en ingénierie, avec par exemple la démarche Environment in Design de VINCI Construction.

LA RÉSILIENCE DES PROJETS ET OUVRAGES

Les impacts du réchauffement climatique, et notamment les conséquences physiques d’événements climatiques extrêmes, peuvent générer des risques pour les projets, ouvrages et réalisations de VINCI. La résilience fait partie intégrante de l’évaluation des risques des projets portés par le Groupe, renforçant ainsi la résilience des territoires dans lesquels les entités du Groupe opèrent.

Agir pour le climat - Actions & réalisations
Mise à jour : 22/09/2021