Accueil - Mobile
89,900 € -2,91 %   28/09/2021 17:35

Parce que les projets réalisés par VINCI impactent les milieux naturels, leur préservation fait partie intégrante des processus de conception, réalisation et exploitation. Tout au long du cycle de vie des projets, les entités du Groupe ont pour objectif de réduire au maximum leur incidence sur les milieux naturels, et de développer des solutions pour préserver les ressources en eau et favoriser la renaturation écologique.

ADAPTER LES MÉTIERS AUX ENJEUX ÉCOLOGIQUES D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

Parce que les activités de VINCI ont des incidences directes ou indirectes sur les milieux naturels, leur préservation fait partie intégrante des processus de conception, de réalisation et d’exploitation. Il s’agit de réduire au maximum leur impact tout au long du cycle de vie des projets. Cela implique des activités exemplaires, qui soient en mesure de proposer et de mettre en œuvre les solutions destinées à éviter et réduire au maximum les impacts, et le cas échéant les compenser.
Ainsi, VINCI innove, développe et met en œuvre des solutions répondant aux enjeux écologiques dans les domaines de l’eau, de la restauration et de la transparence écologiques telles que des usines et process de traitement des eaux, le reméandrage de cours d’eau, ou encore la construction d’écoponts.
Conscient de l’importance de ces enjeux, le Groupe fait appel à une expertise externe, locale et rigoureuse afin d’apporter des solutions pertinentes et efficaces sur les différents projets. Cette démarche est appelée à s’amplifier, tandis que les équipes montent en compétence, tant en phase de conception, de construction que d’exploitation, afin de proposer des mesures toujours plus robustes et adaptées.


LA PRÉSERVATION DES MILIEUX
NATURELS FAIT PARTIE
INTÉGRANTE DES PROCESSUS DE CONCEPTION, DE RÉALISATION
ET D’EXPLOITATION.

UNE STRATÉGIE DE PROGRÈS

UNE STRATÉGIE DE PROGRÈS

L’ambition de VINCI est de réduire ses impacts sur les milieux naturels tout en adaptant ses métiers aux enjeux écologiques de long terme.
Le Groupe accélère, dans ce but, la diffusion transversale de ses expertises en ingénierie écologique, afin de favoriser une meilleure prise en compte de la biodiversité et des milieux naturels dans l’ensemble de ses activités, pour des projets de toutes dimensions.Concernant la protection de la ressource en eau, VINCI adapte ses réalisations aux enjeux locaux et favorise les solutions innovantes en matière de procédés de traitement de l’eau et d’infrastructures hydrauliques.
Le renforcement des dispositifs de gouvernance, de partage des bonnes pratiques et de partenariat avec les institutions et associations naturalistes nourrit la démarche de progrès du Groupe. Ses entreprises développent également des offres complètes d’aménagement écologique, ainsi que des variantes plus favorables aux milieux naturels dans le cadre des projets réalisés pour leurs clients.

Préserver les milieux naturels - Engagements

VINCI s’engage pour préserver la ressource en eau et tendre vers le « zéro perte nette » de biodiversité.

PRÉVENIR LES NUISANCES ET INCIDENTS EN SYSTÉMATISANT UN PLAN DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DANS TOUTES LES ACTIVITÉS

La mise en place localement de tels systèmes de management environnemental implique notamment l’établissement d’indicateurs ainsi qu’une gouvernance et des responsabilités établies autour du management environnemental pour évaluer et limiter les nuisances des activités sur la faune et la flore du territoire concerné.
Le Groupe développe également de nombreux outils de sensibilisation et de formation spécifiques par filière de métiers.

OPTIMISER LES CONSOMMATIONS D’EAU, EN PARTICULIER DANS LES ZONES DE STRESS HYDRIQUE

Les activités de VINCI nécessitent un approvisionnement en eau et sont susceptibles d’engendrer des impacts directs ou indirects sur les milieux naturels. En complément de la prévention des pollutions de l’eau, une optimisation des consommations est nécessaire.

CONCRÈTEMENT

Consommation d’eau
• Fiabiliser les données, consommations et prélèvements d’eau.

Référentiels
• Diffuser des référentiels de bonnes pratiques par activité.

Recyclage
• Développer des solutions de recyclage/réduction des consommations.

TENDRE VERS LE «ZÉRO PERTE NETTE »DE BIODIVERSITÉ

Des actions adaptées au contexte environnemental et à la durée du projet sont appliquées aussi bien sur des sites exploités et gérés durablement par les entités du Groupe que sur des chantiers.
VINCI fait d’ailleurs partie des premières entreprises engagées dans la démarche act4nature international, visant à intégrer la question de la biodiversité dans toutes les activités, et à tous les niveaux. Ses engagements portent sur l’amélioration et la diffusion des connaissances et bonnes pratiques en matière de préservation de la biodiversité, la formation et la sensibilisation des collaborateurs, le développement de nouvelles solutions ainsi que le renforcement de partenariats.

CONCRÈTEMENT

0 phyto
• Mettre en œuvre des techniques alternatives aux produits phytosanitaires (désherbage mécanique, thermique ou agro-paturage).

Déploiement de plans d’action, outils et démarches
• Mettre en œuvre la feuille de route biodiversité décrite dans le cadre des engagements act4nature international.
• Déployer une démarche interne et des outils de prise en compte de la biodiversité sur les chantiers et infrastructures du Groupe.

Compensation et travaux écologiques
• Développer des solutions fondées sur la nature visant par exemple à lutter contre le changement climatique ou le risque inondation grâce notamment au génie écologique.
• Projets de compensation volontaire ou réglementaire : en fonction du contexte, mise en place de mesures évaluant les pertes et gains en biodiversité ainsi que d’indicateurs de suivi dans le temps.

Préserver les milieux naturels Actions & réalisations

Une offre de construction bois

Avec la mise en œuvre du bois, matériau à faible empreinte carbone, issu de forêts gérées durablement, Arbonis (VINCI Construction) contribue à répondre aux enjeux de performance environnementale. L’entreprise conçoit et réalise toutes sortes de bâtiments et d’équipements intégrant le bois comme solution constructive, en y associant un haut niveau de technologie et de méthode. Elle participe notamment au démonstrateur de ville durable Treed It à Marne-la-Vallée (Île-de-France), qui inclut la construction d’une tour (R+11) à ossature bois de 37 m de haut. Elle a développé, par ailleurs, le procédé modulaire ARBO 3D, qui allie préfabrication en usine, rapidité de mise en œuvre sur chantier, grande liberté architecturale et coûts maîtrisés, favorisant le recours à la construction bois pour des bâtiments tels que les écoles et les résidences universitaires.


37
UNE TOUR DE 37 M DE HAUT
À OSSATURE BOIS
À MARNE-LA-VALLÉE.

Restauration de continuités écologiques

Au travers de ses expertises en génie écologique, VINCI Construction réalise des aménagements dédiés au maintien ou à la restauration des continuités écologiques, à la renaturation d’espaces naturels, ainsi qu’à l’utilisation et à la gestion d’espèces végétales. Equo Vivo a par exemple assuré la restauration hydro-morphologique de l’Yvette au sein du Parc naturel régional de la haute-vallée de Chevreuse, en redonnant à cette rivière des profils plus naturels - les nouveaux aménagements favorisant également l’absorption des crues.


90 %
PLUS DE 90 % DU BOIS UTILISÉ PAR LES FILIALES SPÉCIALISÉES EN CONSTRUCTION BOIS CERTIFIÉS SELON DES STANDARDS DE GESTION DURABLE DES FORÊTS (PEFC OU FSC) EN 2020.

Des aéroports vertueux

Avec une réduction de 70 % des pesticides entre 2018 et 2020, VINCI Airports est en passe d’éliminer l’usage de produits phytosanitaires sur l’ensemble de ses plate-formes, et engage une protection et un suivi des insectes pollinisateurs en partenariat avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française.
Plusieurs autres partenariats pour la protection de la biodiversité sont noués dans le réseau notamment chez ANA au Portugal (CERVAS – Centre for Ecology, Recovery and Monitoring of Wildlife, et RIAS – the Wildlife Rehabilitation and Research Centre of Ria Formosa), ainsi qu’à Gatwick (Gatwick Greenspace Partnership et Sussex Biodiversity Records Centre) dont la gestion de la biodiversité a été primée par la remise du Wildlife Trusts Biodiversity Benchmark Award.
Plus récemment, l’aéroport de Grenoble Alpes Isère a signé une convention avec la Ligue pour la protection des oiseaux pour permettre à l’aéroport isérois d’identifier et de valoriser les enjeux de la biodiversité propres à son exploitation à travers le suivi régulier des espèces présentes.

Partenariat entre Eurovia (VINCI Construction) et l’UMS patrimoine naturel du Muséum national d’histoire naturelle

Initié en 2012, le partenariat entre Eurovia et l’UMS patrimoine naturel (sous la tutelle du Muséum national d’histoire naturelle, du CNRS et de l’Office français de la biodiversité) fait figure de précurseur au sein de la profession et ses résultats ont participé à améliorer l’état des connaissances scientifiques. Il a ainsi permis :
• de développer des outils et méthodes scientifiques afin d’évaluer les impacts des activités de l’entreprise sur la biodiversité, comme l’indice de qualité écologique (IQE) ou une boîte à outils d’évaluation de la biodiversité en contexte d’infrastructures linéaires (ŒIL) utilisés par les aménageurs et carriers ;
• de centraliser et analyser les données faune et flore existantes d’Eurovia afin d’enrichir les bases de données nationales ;
• de mettre en place des plans d’action pour réduire l’empreinte écologique des sites de carrières.


EN OUGANDA, SOGEA-SATOM A PLANTÉ 18 000 ARBRES EN 2019 SUR UNE PARCELLE DE L’AUTORITÉ OUGANDAISE DES EAUX.


UN PARTENARIAT ENTRE EUROVIA ET L’UMS PATRIMOINE NATUREL POUR PRéSERVER LA BIODIVERSITÉ.

Optimiser la consommation d’eau des clients

Axians (VINCI Energies) propose des solutions de Smart Irrigation. En utilisant des capteurs de température et d’humidité du sol, ainsi que les prévisions météorologiques, Axians a par exemple permis à la ville de Florence de réduire de 30 % sa consommation d’eau.

Des infrastructures qui préservent les milieux naturels

PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ SUR LE CONTOURNEMENT OUEST DE STRASBOURG (COS)
La construction du contournement ouest de Strasbourg, d’une longueur de 24 km, s’accompagne de mesures environnementales d’une ampleur sans précédent, fruit de trois années d’études préparatoires. Pour favoriser la transparence écologique de l’infrastructure, celle-ci compte 130 ouvrages, soit un passage tous les 200 m en moyenne, qui permettent à la faune de traverser l’autoroute. Aux ouvrages de franchissement classiques tels que les écoponts, les viaducs et la tranchée couverte, s’ajoutent des dispositifs innovants, comme les passages supérieurs dédiés au hamster commun, intégrant des systèmes anti-prédateurs, ainsi que les bioducs (passages pour la petite faune au niveau des corniches-caniveaux des ouvrages de rétablissement). Un programme d’élevage en semi-liberté du grand hamster, destiné à réintroduire 1 030 individus dans leur milieu naturel d’ici à 2023, a également été mis en place. Le projet, d’une emprise de 278 ha, se démarque par une surface de compensation écologique sans précédent, de 1 315 ha (dont 1 000 ha pour le déploiement de cultures favorables au hamster). Ces mesures ont été maitrîsées foncièrement avant le début des travaux et mises en œuvre au fur et à mesure de l’avancement du chantier.


LA DÉMARCHE ERC POSE LE PRINCIPE DU « ZÉRO PERTE NETTE »DE BIODIVERSITÉ.

RESTAURATION DU PATRIMOINE NATUREL LE LONG DE LA LGV SEA
La Fondation LISEA Biodiversité, créée par la société concessionnaire de la LGV Sud Europe Atlantique, soutient sur le long terme des projets de préservation d’espèces et de restauration du patrimoine naturel dans les départements traversés par la ligne ferroviaire. Ses actions sont complémentaires des engagements contractuels pris par LISEA en matière de préservation de l’environnement et s’ajoutent aux mesures réglementaires de compensation qui concernent 350 sites représentant au total 3 800 ha. à titre d’exemple, LISEA Biodiversité soutient un programme porté par la Ligue pour la protection des oiseaux, qui vise à sauver le vison d’Europe dont le bassin de la Charente est l’un des derniers habitats sur le continent.


130
OUVRAGES PERMETTRONT À LA FAUNE DE FRANCHIR UNE INFRASTRUCTURE EN PHASE D’EXPLOITATION À STRASBOURG.

Mise à jour : 22/09/2021