74,460 € -2,95 %   23/10/2018 17:35
Médias    >    Communiqués    >    Information trimestrielle au 31 mars 2018 (26/04/2018)

Communiqués

Information trimestrielle au 31 mars 2018

Information trimestrielle au 31 mars 2018

26 avril 2018 - 17:45 - Finances

· Chiffre d’affaires : 8,8 milliards d’euros (+4,9 %)
    - Forte croissance des trafics aéroportuaires
    - Poursuite de la hausse du trafic autoroutier
    - Confirmation de la reprise dans le contracting
· Progression du carnet de commandes
· Perspectives 2018 : hausses du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel et du résultat net

 

Chiffre d’affaires consolidé 1er trimestre Variation 2018/2017
En millions d’euros 20182017Structure
réelle
Structure
comparable1
Concessions21 5391 450+6,1 %+5,9 %
VINCI Autoroutes1 1311 094+3,4 %+3,4 %
VINCI Airports342306+11,7 %+11,8%
Autres concessions 6650+31,0 %+26,2 %
Contracting7 2366 895+4,9 %+1,8 %
VINCI Energies2 7632 449+12,8 %+3,1 %
Eurovia1 4071 387+1,5 %+2,5 %
VINCI Construction3 0663 059+0,2 %+0,2 %
VINCI Immobilier178197-9,5 %-10,8 %
Eliminations et retraitements(106)(105)  
Total groupe VINCI28 8468 437+4,9 %+2,2 %
dont :
France
5 2225 029+3,8 %+3,6 %
International3 6253 408+6,4 %+0,1 %
     

 

Carnet de commandes (en Mds €) 31,830,2+5 % 

 

Endettement financier net en fin de période (en Mds €) (15,6)(14,5)-1,1  

 

 

 

Les données d’activité du premier trimestre 2018, en dépit de conditions climatiques difficiles en Europe, confirment les bonnes tendances observées en 2017 et confortent la perspective de hausses du chiffre d’affaires et des résultats du Groupe pour l’ensemble de l’année.

En France, malgré un hiver plus rigoureux qu’au premier trimestre 2017, tous les métiers du contracting et des concessions affichent de solides croissances de chiffre d’affaires.

A l’international, la hausse du trafic de VINCI Airports et l’intégration des dernières acquisitions, notamment chez VINCI Energies, ont plus que compensé les impacts défavorables sur le chiffre d‘affaires de l’appréciation de l’euro, de l’achèvement de plusieurs contrats importants et de conditions hivernales plus rigoureuses qu’au premier trimestre 2017.

 

 

I. Description de l’activité du premier trimestre 2018

 

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI du premier trimestre 2018 s’établit à 8 846 millions d’euros3, en hausse de 4,9 % par rapport à celui du premier trimestre 2017 à structure réelle. Il progresse de 2,2 % à structure comparable, après correction des changements de périmètre (+4,5 %) et des variations de change (- 1,8 %) dues à la dépréciation de la plupart des devises par rapport à l’euro. Les principales entités nouvellement intégrées, essentiellement à l’international, sont, dans les concessions, l’aéroport de Salvador de Bahia, et dans le contracting, les sociétés Horlemann, Infratek, Eitech et PrimeLine chez VINCI Energies et Seymour Whyte chez VINCI Construction.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 5 222 millions d’euros, en progression de 3,8 % (+3,6 % à structure comparable).

A l’international, le chiffre d’affaires est en hausse de +6,4 % à 3 625 millions d’euros (+0,1 % à structure comparable). Il représente 41 % du chiffre d’affaires total.

 

CONCESSIONS : 1 539 millions d’euros (+6,1 % à structure réelle ; +5,9 % à structure comparable)

La croissance du chiffre d’affaires des concessions est tirée par des trafics toujours très soutenus chez VINCI Airports (+11,8 %). VINCI Autoroutes, de son côté, affiche une progression comparable à celle de l’exercice précédent.


VINCI Autoroutes : 1 131 millions d’euros (+3,4 % à structures réelle et comparable)

Les réseaux interurbains gérés par VINCI Autoroutes ont subi, au 1er trimestre 2018, d’importantes perturbations provoquées par le mauvais temps, plusieurs épisodes neigeux exceptionnels, et des manifestations qui ont entravé la circulation. Le trafic s’inscrit néanmoins en progression de 2,0 % : le trafic des véhicules légers (VL), en progression de 1,8 %, a bénéficié d’effets calendaires favorables avec une extension des vacances scolaires de Noël sur le mois de janvier et des départs en week-end de Pâques positionnés, cette année, en mars. De son côté, le trafic poids lourds (PL) bien que souffrant d’un jour ouvré de moins par rapport au 1er trimestre 2017, affiche une croissance de 3,1 %.

Les effets tarifaires et l’évolution de la répartition VL/PL ont contribué à la croissance du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes à hauteur de 1,4 %.


VINCI Airports : 342 millions d’euros (+11,7 % à structure réelle ; +11,8 % à structure comparable)
L’augmentation globale du trafic passager géré ressort à 11,6 %, dont : +12,0 % au Portugal, +10,6 % en France, +26,1 % au Cambodge, +14,0 % à Santiago du Chili4 et +10,0 % au Kansai4 (Japon). Le léger recul des aéroports de République dominicaine (-2,9 %) est la conséquence de la faillite d’une compagnie locale. Le trafic de l’aéroport de Salvador de Bahia, nouvellement intégré, a progressé de 6%.

Le chiffre d’affaires de VINCI Airports a par ailleurs été impacté (-4,1%) par la dépréciation du dollar américain par rapport à l’euro.

Les dernières concessions gagnées par le Groupe ne sont pas encore intégrées : l’exploitation de l’aéroport de Kobe au Japon a été reprise le 1er avril 2018 ; celle de l’aéroport de Belgrade en Serbie, devrait l’être en fin d’année.


Autres concessions : 66 millions d’euros (+31 % à structure réelle, +26,2 % à structure comparable)

Le chiffre d’affaires de VINCI Highways inclut la contribution de Gefyra (8 millions d’euros), société concessionnaire du pont Rion Antirion en Grèce, consolidée par intégration globale depuis le 1er janvier 2018. Il comprend également la contribution de Lamsac, opérateur du périphérique de Lima au Pérou (20 millions d’euros), dont le trafic s’est accru de 3,4 % au premier trimestre 2018. L’ouverture de la deuxième section, dont la construction est maintenant achevée, est dans l’attente de son autorisation administrative. Par ailleurs, le chiffre d’affaires de VINCI Railways bénéficie de la montée en régime de MESEA, société assurant la maintenance de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux en service depuis le 2 juillet 2017.

 

CONTRACTING : 7 236 millions d’euros (+4,9 % à structure réelle ; +1,8 % à structure comparable)

A structure comparable, le chiffre d’affaires de la branche contracting progresse en France (+4,9 %) et diminue légèrement à l’international (-1,8 %).

Les prises de commandes sont en hausse chez VINCI Energies (+13 %) et Eurovia (+14 %), mais en baisse chez VINCI Construction (-19%), en raison d’une base de comparaison élevée, et du phasage de certains contrats chez VINCI Construction France et chez Soletanche Freyssinet. Globalement, bien qu’en léger recul sur le trimestre par rapport à celles du premier trimestre 2017 (-2%), les prises de commandes du contracting sont en progression sur 12 mois (+5 %).

Le carnet de commandes au 31 mars 2018 s’établit à 31,8 milliards d’euros, en hausse de 8 % sur le trimestre et de 5 % sur 12 mois. Il représente plus de 11 mois d’activité moyenne de la branche contracting.


VINCI Energies : 2 763 millions d’euros (+12,8 % à structure réelle ; +3,1 % à structure comparable)

Le 1er trimestre 2018 confirme le retour à la croissance organique en France. A structure réelle, l’ensemble des segments affichent des hausses d’activité : +21 % dans les infrastructures, +16 % dans les technologies de l’information et de la communication (ICT), +13 % dans l’industrie et +3 % dans le tertiaire. La croissance externe contribue pour 266 millions d’euros à la hausse du chiffre d’affaires, incluant l’impact des acquisitions réalisées en 2017 (Acuntia, Horlemann et Infratek pour les plus importantes) et celles finalisées en 2018 (principalement Eitech et PrimeLine), essentiellement à l’international.

En France, le chiffre d’affaires ressort à 1 387 millions d'euros (+4,9 % à structure réelle, +4,2 % à structure comparable).

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 1 376 millions d’euros (+22,1 % à structure réelle, +1,9 % à structure comparable). La croissance organique a été pénalisée par les mauvaises conditions climatiques, qui ont notamment affecté l’activité infrastructures en Allemagne.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 31 mars 2018 s’élève à 8,1 milliards d’euros. Il est en augmentation de 18 % sur 12 mois et de 21 % depuis le début de l’année. Il représente près de 9 mois d’activité moyenne du pôle.


Eurovia : 1 407 millions d’euros (+1,5 % à structure réelle ; +2,5 % à structure comparable)

La saisonnalité des activités d’Eurovia, plus marquée que celle des autres métiers du Groupe, rend peu représentative sa performance au premier trimestre. Par ailleurs, en mars, l’activité a été particulièrement pénalisée par les mauvaises conditions climatiques enregistrées en Europe.

En France, malgré un hiver plus rigoureux qu’au premier trimestre 2017, le chiffre d’affaires ressort à 902 millions d’euros, en hausse de 5,5 % à structure réelle et de 5,3 % à structure comparable.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 505 millions d'euros, en baisse de 5,0 % à structure réelle et de 2,2 % à structure comparable. L’activité en Europe Centrale et au Canada est restée bien orientée au premier trimestre 2018, mais s’inscrit en léger recul en Allemagne et au Royaume-Uni en raison des mauvaises conditions climatiques.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 31 mars 2018 s’établit à 6,3 milliards d’euros, en hausse de 5 % sur 12 mois et de 10 % depuis le début de l’année. Il représente plus de 9 mois d'activité moyenne du pôle.


VINCI Construction : 3 066 millions d’euros (+0,2 % à structures réelle et comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 1 623 millions d’euros, en hausse de 5,1 % à structure réelle et de 5,2 % à structure comparable. L’activité de VINCI Construction France est en progression tant dans le bâtiment que dans le génie civil.

A l’international, le chiffre d’affaires s’élève à 1 443 millions d’euros (-4,8 % à structures réelle et comparable). Il intègre à hauteur de 86 millions d’euros la contribution de la société Seymour Whyte, acquise en octobre 2017, qui compense les effets de change défavorables. L’achèvement de plusieurs grands projets et le décalage du démarrage de nouvelles affaires expliquent les baisses de chiffre d’affaires enregistrées par VINCI Construction Grands Projets et Entrepose, avec notamment la fin du projet Yamal en Sibérie. L’activité est également en recul chez Sogea Satom et VINCI Plc, mais elle reste soutenue en Europe centrale et en Océanie.

Le carnet de commandes de VINCI Construction au 31 mars 2018 ressort à 17,4 milliards d’euros. Il est stable sur 12 mois et progresse de 3 % depuis le début de l’année. Il représente environ 15 mois d’activité moyenne du pôle.


VINCI Immobilier : 178 millions d’euros (-9,5 % à structure réelle ; -10,8 % à structure comparable)

VINCI Immobilier continue d’afficher une bonne dynamique commerciale en immobilier résidentiel, avec une hausse de 20% du nombre de lots réservés sur le trimestre (1 256) par rapport à la même période de 2017.

Le chiffre d’affaires est toutefois en recul en raison de décalages enregistrés en matière de lancements de travaux et des retards d’avancement sur certains chantiers en cours du fait principalement des intempéries subies en ce début d’année.

 

II. Situation financière

L’endettement financier net consolidé de VINCI s’établit à 15,6 milliards d’euros au 31 mars 2018, en augmentation de 1,1 milliard d’euros par rapport à sa position au 31 mars 2017 et de 1,6 milliard d’euros depuis le début de l’année. Celle-ci intègre une variation saisonnière de la trésorerie d’exploitation dans le contracting, comparable à celle enregistrée au premier trimestre 2017, ainsi qu’un montant d’investissements financiers de l’ordre de 1 Md d’euros (incluant l’acquisition de la société PrimeLine par VINCI Energies et l’impact de la consolidation par intégration globale de Gefyra) et des rachats d’actions nets des augmentations de capital pour 0,2 milliard d’euros.

Dans le cadre de ses opérations de refinancement, ASF a placé en janvier une émission obligataire de 1 milliard d’euros à 12 ans, assortie d’un coupon de 1,375 % l’an.

La liquidité du Groupe s’établit à 9,7 milliards d’euros au 31 mars 2018. Elle se répartit entre une trésorerie nette gérée de 3,7 milliards d’euros et des lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées pour 6 milliards d’euros, à échéance 2021.

VINCI a émis 0,7 million actions nouvelles au cours du premier trimestre, dans le cadre des plans d’épargne Groupe et des programmes d’options, et dans le même temps, a racheté 3,2 millions actions existantes sur le marché.

Standard & Poor’s a récemment relevé de Neutre à Positive la perspective de sa notation de crédit long terme sur VINCI, soulignant ainsi la solidité des activités et de la situation financière du Groupe.

 

III. Tendances 2018 : confirmation de la progression attendue des résultats

Les bonnes réalisations enregistrées par le Groupe au premier trimestre, malgré de mauvaises conditions climatiques, confortent les tendances annoncées précédemment pour l’année en cours :

VINCI prévoit en 2018, de réaliser de nouvelles hausses de son chiffre d’affaires, de son résultat opérationnel et de son résultat net.

- Dans les concessions, la croissance du trafic de VINCI Autoroutes devrait être du même ordre qu’en 2017, sous réserve que les prix des carburants ne subissent pas de nouvelles augmentations. La croissance des trafics de VINCI Airports devrait être moins forte en 2018 qu’en 2017, en raison d’un effet de base très élevé.
- Dans le contracting, l’année 2018 devrait confirmer la reprise de la croissance de l’activité dans l’ensemble des métiers, tant en France qu’à l’international. Dans ce contexte, le taux de ROPA/CA de la branche devrait continuer à s’améliorer.


Conférence téléphonique

Le chiffre d’affaires et l’activité du Groupe au 31 mars 2018 seront commentés lors d’une conférence téléphonique en anglais ce jour (jeudi 26 avril 2018) à 18h15, heure de Paris.

Veuillez composer à partir de 18h05 l’un des numéros suivants
FR : +33 (0)1 72 72 74 03 - PIN: 73471532#
UK : +44 (0)20 7194 3759 - PIN: 73471532#

N° de réécoute (disponible sous 2 heures):
FR : +33 (0)1 70 71 01 60 - PIN: 418754002#
UK : +44 (0)20 3364 5147 - PIN: 418754002#

 

Agenda
12 juillet 2018Publication des trafics passagers de VINCI Airports du deuxième trimestre 2018
27 juillet 2018Publication des comptes semestriels 2018 (avant Bourse)
11 octobre 2018Publication des trafics passagers de VINCI Airports du troisième trimestre 2018
23 octobre 2018Information trimestrielle au 30 septembre 2018 (après Bourse)

 

1 Voir glossaire
2 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
3 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe. En intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC 12 des normes comptables IFRS, les travaux de construction confiés par les filiales concessionnaires du Groupe à des entreprises extérieures, le chiffre d’affaires de VINCI s’élève à 8 955 millions d’euros au 1er trimestre 2018, en hausse de 4,4 % par rapport au 1er trimestre 2017 (+1,7 % à structure comparable).
4 Entités consolidées par mises en équivalence

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et du contracting, employant près de 195 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.