Accueil - Mobile
85,320 € -1,91 %   03/12/2021 17:37


Face à l’urgence climatique, VINCI agit pour répondre aux enjeux environnementaux et jouer un rôle moteur dans la transition écologique du cadre bâti, des infrastructures et de la mobilité.
Conjuguer engagement immédiat et trajectoire de long terme, c’est le défi que le Groupe relève en embarquant ses 217 000 collaborateurs dans une démarche de progrès inédite : le Prix de l’Environnement.

Lancé en septembre 2020, à l’occasion de la journée de l’Environnement VINCI, ce nouveau prix récompense les meilleures initiatives de terrain soumises par les collaborateurs à travers le monde. Les initiatives les plus innovantes et impactantes pour l’environnement seront ainsi développées et répliquées dans l’objectif de réduire l’empreinte des activités du Groupe et d’accélérer le développement de solutions environnementales concrètes pour ses clients.

Le Prix de l’Environnement s’intègre pleinement dans l’ambition environnementale du Groupe en se structurant autour des 3 axes prioritaires :
- agir pour le climat,
- optimiser les ressources grâce à l’économie circulaire,
- préserver les milieux naturels.

Au-delà d’un simple concours interne, le Groupe donne à ses collaborateurs les clés pour être acteurs de la transformation environnementale de VINCI.

120
pays participants

_______
800
relais impliqués pour accompagner la démarche
_______
67 000
collaborateurs engagés

_______
2 500
initiatives proposées par les collaborateurs à travers le monde
_______


C’est en valorisant les initiatives de terrain que l’on suscite l’adhésion collective autour des enjeux prioritaires de l’entreprise !

Grâce au Prix de l’Environnement, le nombre de personnes compétentes sur les enjeux environnementaux s’est élargi et s’est diversifié. Les collaborateurs voient leur potentiel d’innovation et leurs capacités d’initiatives se multiplier : ce sont eux qui font la différence sur le terrain en créant de la valeur environnementale dans les projets et services proposés à nos parties prenantes (usagers, infrastructures, clients, partenaires, sous-traitants et fournisseurs…).

Après une phase régionale qui a permis de récompenser 190 initiatives à travers le monde, parmi les 2 500 proposées, 50 d’entre elles ont été sélectionnées pour la grande finale.
Voici les initiatives primées dans chaque axe prioritaire de l’ambition environnementale de VINCI.

Prix AGIR POUR LE CLIMAT

Généraliser l’usage du béton ultra bas carbone EXEGY

Une solution qui substitue 100% du ciment contenu dans le béton traditionnel et qui permet d’en réduire les émissions de carbone jusqu’à 70%. L’emploi actuel des solutions EXEGY sur les 5 chantiers du Grand Paris Express – T2D (gare de Noisy-Champs), Site de Maintenance et de Remisage de Morangis, e-déf Eole-La Défense, les deux lots de la future Ligne 18 – réduira l’empreinte carbone d’environ 75 000 tonnes eq CO2 sur trois ans.

Métier : Construction
Pays : France
Région : Île-de-France

Réduire les émissions de CO2 liées aux déplacements professionnels

Prix Jury

Dans un secteur nomade où 95% des émissions de CO2 directes sont liées aux déplacements professionnels, une palette d’actions a été proposée aux collaborateurs pour réduire leur impact parmi lesquelles l’optimisation des tournées pour diminuer les kilomètres parcourus, la suppression des galeries de toit qui augmentent la consommation, l’électrification du parc de véhicules avec l’installation de bornes, y compris au domicile des collaborateurs. A date, 50% des véhicules utilitaires de la région ont été renouvelés en électrique.

Métier : Energie
Pays : France
Région : Grand Est

Une application de suivi des émissions de CO2 des engins de chantier

Prix Coup de Cœur

Une application mobile de planification, de monitoring, et d’aide à la décision qui évalue l’empreinte carbone des machines de chantier pour optimiser les coûts et arbitrer les projets de recyclage d’engins et de matériaux.

Métier : Energie
Pays : Roumanie

Industrialiser l’isolation thermique de façades avec REHASKEEN

Prix technique

Procédé d'isolation thermique par la façade, REHASKEEN permet de réduire par 8 les délais de réalisation sur chantier et d'industrialiser la rénovation énergétique grâce à des éléments préfabriqués. Une opportunité pour accélérer la rénovation thermique des logements collectifs ou des bâtiments tertiaires, occupés ou non.

Métiers : Energie & Construction
Pays : France
Région : Île-de-France

Système d’autoconsommation en énergie solaire (ENR) pour recharger les flottes de véhicules électriques (REVE)

Prix technique

Installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de bâtiments tertiaires avec un système de stockage grâce à des batteries de seconde main. Mise en réseau et alimentation des bornes de recharges des véhicules électriques.

Métier : Energie
Pays : France
Région : Hauts-de-France

Réduire l’empreinte carbone des avions sur les pistes d’aéroports

Prix évolution des pratiques

Un tableau de bord numérique qui permet d’optimiser le temps de roulage des avions au sol afin de réduire leur consommation de carburant. Une réduction de 20 % des émissions de CO2 par mouvement d’avion a été observée en comparant les 2 premiers mois de l’année qui ont précédé la pandémie et les mois de forte activité (juillet et août 2020) pendant la pandémie.

Métier : Concessions
Pays : Portugal
Ville : Lisbonne

Prix OPTIMISER LES RESSOURCES GRÂCE À L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

L'éco traceur, une bombe de peinture anti-gaspillage

Une bombe de peinture de traçage rechargeable et réutilisable permettant de limiter le gaspillage des bombes à usage unique. Grâce à cette innovation « made in VINCI », plus de 60 tonnes de déchets seraient évités chaque année.

Métier : Construction
Pays : France
Région : Pays de la Loire

Créer la carrière perpétuelle

Prix technique

Une carrière qui n’extrait plus de matériaux vierges, mais fabrique sable et gravier à partir de terre usagée (déblais de chantiers), en reproduisant le cycle naturel de l’érosion des sols.
En 2020, malgré les contraintes liées à la crise sanitaire, 134 700 tonnes de déblais inertes ont été valorisés par lavage. C'est 94 550 tonnes de produits qui ont pu être substitués. Soit à ce jour un taux de valorisation de 70.2 %.

Métier : Construction
Pays : France
Région : Normandie

Réduire de 49% les émissions de CO2 pour l’entretien des autoroutes

Prix technique

Maximiser le recyclage et réemploi des chutes d’enrobés (entre 70 % et 100 %), grâce à une usine éco-conçue installée à proximité du chantier afin de réduire les transports, et consommant des carburants biosourcés.

Métier : Construction
Pays : France
Région : Nouvelle-Aquitaine

Des aires d’autoroute sans déchet plastique

Prix évolution des pratiques

Supprimer les plastiques à usage unique produits sur 10 aires d’autoroute, grâce à des actions mobilisant toute la chaine de valeur (des fournisseurs aux prestataires déchets) : vrac, fontaine à eau, couvert durable ou en bois, détecteur de mug ou gobelets 100 % carton.

Métier : Concessions
Pays : France
Région : PACA

Prix PRÉSERVER LES MILIEUX NATURELS

Prolonger la durée de vie de l’acier en éliminant la peinture au zinc

Prix Coup de Cœur

Créer un système de drainage et de puisard qui permet d’évacuer les eaux responsables de la corrosion des pylônes en acier permettant de prolonger la durée de vie de près de 15 ans et d’éviter l’emploi de peinture au zinc, extrêmement toxique pour les milieux aquatiques.

Métier : Energie
Pays : Nouvelle-Zélande

Réutiliser de l’eau issue des systèmes de climatisation

Prix technique

Récupérer l’eau condensée générée par le système de climatisation de l’aéroport Salvador Bahia. L’eau collectée est ensuite stockée dans des réservoirs spécifiques qui alimentent les tours de refroidissement de l’aéroport. Au total, 17 200 m3 d’eau par an sont récupérés et réinjectés dans le circuit, soit plus de 10 % de la consommation d’eau de l'aéroport.

Métier : Concessions
Région : Brésil
Ville : Salvador de Bahia

Recycler et économiser l’eau sur un chantier en zone de stress hydrique

Prix technique

Optimiser la ressource en eau sur un chantier en zone de stress hydrique via la mise en place d’une panoplie d’actions pour la recycler et la réutiliser : stations d’épuration et de production d’eau potable, aires de lavage en circuit fermé des engins... La quantité d’eau ainsi économisée a été évaluée à 80 000 m3.

Métier : Construction
Pays : Maroc

Revaloriser les friches industrielles en zone urbaine

Prix évolution des pratiques

Lutter contre l’artificialisation des sols grâce à des projets d’aménagements urbains qui réhabilitent et dépolluent 50 friches industrielles (anciennes usines à gaz réparties sur toute la France) sur un total de 36 hectares.

Métier : Immobilier
Pays : France

Mise à jour : 05/11/2021