Accueil - Mobile
85,850 € +1,05 %   01/07/2022 17:35
Accueil > Médias > Communiqués > Résultats annuels 2021 (04/02/2022)

Résultats annuels 2021

4 février 2022 - 07:30 - Finances - France

· Chiffre d’affaires en forte hausse – Net redressement des résultats
· Cash-flow libre record
· Carnet de commandes à un très haut niveau
· Finalisation de l’acquisition de Cobra IS
· Perspectives 2022 :
  - Activité toujours soutenue
  - Poursuite de l’amélioration des résultats
· Mobilisation des collaborateurs du Groupe au service de son ambition environnementale
· Dividende proposé au titre de l’exercice 2021 : 2,90 euros par action

Chiffres clés

En millionsd’euros2021 20202019Variation
2021/2020
Variation
2021/2019
Chiffre d’affaires149 396 43 23448 053+14 %+3 %
Capacité d’autofinancement (EBITDA) 7 884 5 9198 497+1 965-613
En % du chiffre d’affaires16,0 %13,7%17,7%  
Résultat opérationnel sur activité 4 723 2 8595 734+1 864-1 011
En % du chiffre d’affaires9,6 %6,6%11,9%  
Résultat opérationnel courant4 464 2 5115 704+1 953-1 240
Résultat net partdu Groupe
hors variations non courantes de la fiscalité différée au Royaume-Uni
2 79721 29223 260+1 505-463
Résultat net part du Groupe2 597 1 2423 260+109 %-20 %
Résultat net dilué par action (en €)4,51 2,205,82+2,30-1,31
Cash-flow libre 5 282 3 9904 201+1 293+1 081
Dividende par action (en €)2,9032,042,04+0,86+0,86
Endettement financier net4(en Mds€)(19,3) (18,0)(21,7)-1,3+2,4
      
Prises de commandes (en Mds€)42,4 43,441,7-2 %+2 %
Carnet de commandes4(en Mds€) – hors carnet de Cobra IS44,5 42,436,5+5 %+22 %
Evolution du trafic de VINCI Autoroutes   +22 %-4 %
Evolution des trafic passagers5 de VINCI Airports   +12 %-66 %

 

 

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« Après une année 2020 très impactée par la Covid-19, mais qui avait montré la résilience du Groupe et sa capacité d’adaptation rapide face à une situation inédite, VINCI enregistre en 2021 un fort rebond d’autant plus remarquable que le contexte sanitaire n’est pas encore stabilisé.

La hausse du chiffre d’affaires, qui dépasse son niveau de 2019, et le redressement des résultats s’accompagnent d’une génération de cash-flow d’un niveau record.

L’activité de VINCI Energies a été très tonique et sa marge opérationnelle à nouveau en progrès, illustrant la pertinence du positionnement et de l’organisation de l’entreprise, qui bénéficie de fortes tendances de fond : efficacité énergétique ; demande croissante en électricité ; révolution digitale.

Le regroupement au sein d’un nouveau pôle, engagé en début d’exercice, de VINCI Construction et d’Eurovia a produit ses premiers effets positifs avec une organisation structurée en 3 piliers : métiers de spécialités, grands projets et réseaux de proximité en France et à l’international. Le chiffre d’affaires et les résultats sont en hausse par rapport à 2019 et les commandes se maintiennent à un niveau élevé grâce au dynamisme des activités de fonds de commerce.

Les carnets de commandes, qui avaient bénéficié en 2020 de plusieurs prises de commandes exceptionnelles, se maintiennent à leur plus haut niveau historique. Le Groupe dispose ainsi d’une bonne visibilité pour continuer de faire preuve de sélectivité et d’améliorer ses marges.

Le fort rebond du trafic de VINCI Autoroutes, suite à la levée des mesures de restriction aux déplacements au cours du 1er semestre, constitue une autre satisfaction de l’année. Les trafics - tant des véhicules légers que des poids lourds - sont désormais supérieurs à leur niveau d’avant crise sanitaire.

VINCI Airports, fortement impacté sur une grande partie de l’année par les limitations aux voyages en vigueur dans de nombreux pays, a observé une amélioration continue de ses trafics depuis l’été, même si la situation demeure très contrastée selon les zones. Dans ce contexte, le pôle a bénéficié des premiers effets des plans d’économies drastiques précédemment engagés.

En matière de développement, 2021 aura été marquée par la finalisation de l’acquisition de Cobra IS, société regroupant les activités énergie d’ACS. Cette opération stratégique vise à la fois à bâtir un leader mondial dans l’ingénierie, les travaux et les services liés à l’énergie – domaine d’activité où le Groupe est déjà très présent - et à accélérer son entrée dans les concessions d’énergie renouvelable, un secteur porteur où Cobra IS dispose d’une expertise reconnue.

Par ailleurs, le portefeuille de concessions de VINCI s’est enrichi avec l’obtention de la concession pour 30 ans de l’aéroport de Manaus et de six autres aéroports en Amazonie, d’un cinquième partenariat public-privé (PPP) autoroutier en Allemagne et du premier PPP autoroutier de République tchèque.

Il faut également mentionner la création par VINCI, associé notamment à Air Liquide et TotalEnergies, du plus grand fonds d’investissement mondial dédié au développement des infrastructures d’hydrogène décarboné. Le potentiel de développement des métiers de VINCI, au cœur des enjeux du monde de demain, n’a jamais été aussi important : transformation des villes et du cadre bâti pour un moindre impact environnemental, besoins croissants de mobilité nécessitant la décarbonation des infrastructures de transport, révolution digitale.

Face à l’urgence de l’action, le Groupe a accéléré son engagement environnemental, conscient de la responsabilité que lui confère sa position de leader, tout en prenant en compte les impacts sociaux et sociétaux de ses activités.

C’est avec enthousiasme et détermination que VINCI ouvre un nouveau chapitre de sa longue histoire, depuis « l’archipel » - son nouveau siège social à Nanterre - vitrine de ses savoir-faire. »

Le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni le 3 février 2022 sous la présidence de Xavier Huillard.

Le Conseil a arrêté les comptes de l’exercice 20216, qui seront soumis à la prochaine assemblée générale des actionnaires, le 12 avril 2022. Il a notamment approuvé la proposition de distribution d’un dividende de 2,90 euros par action, au titre de l’exercice 2021, payable entièrement en numéraire.

I. Résultats en nette amélioration et cash-flow libre à un niveau record

Les comptes de 2021 font ressortir de fortes hausses du chiffre d’affaires et des résultats par rapport à l’exercice précédent, ainsi qu’une génération de cash-flow d’un niveau jusque-là jamais atteint. Par rapport à 2019, les marges et les résultats opérationnels de VINCI Energies et de VINCI Construction progressent. Ceux de VINCI Autoroutes sont proches des niveaux de 2019. La contribution de VINCI Airports reste pénalisée par la faiblesse du trafic aérien au 1er semestre, en dépit d’une inflexion positive au second semestre et d’importantes réductions de coûts.

Le chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à 49,4 milliards d’euros en 2021, en hausse à structure réelle de 3 % par rapport à 2019 et de 14,3 % par rapport à 2020 (+12,9 % à structure comparable ; impacts des changements de périmètre : +1,2 % ; variations de change : +0,2 %). La part du chiffre d’affaires réalisé à l’international s’établit à 47 %.

Le chiffre d’affaires de la branche concessions ressort à 7,0 milliards d’euros :
- VINCI Autoroutes : 5,6 milliards d’euros, très voisin de celui de 2019. - VINCI Airports : 1,2 milliard d’euros, en retrait de 55 % par rapport à 2019 mais en hausse de 20 % par rapport à 2020. - Le chiffre d’affaires des autres concessions consolidées (VINCI Highways, VINCI Railways et VINCI Stadium) est très proche de celui de 2019.

Le chiffre d’affaires de VINCI Energies s’établit à 15,1 milliards d’euros (+10 % à structure réelle par rapport à 2019). En dépit de difficultés d’approvisionnement en fin d’année, la croissance a été tirée par des marchés très toniques et, dans une moindre mesure, l’impact de la croissance externe (les acquisitions réalisées en 2020 et 20217 ont représenté environ 300 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel sur l’exercice).
- En France (44 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 6,7 milliards d'euros, en progression de 9 % par rapport à 2019, dans un environnement économique bien orienté. - A l’international (56 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 8,4 milliards d’euros, en hausse de 11 % par rapport à 2019. Il progresse notamment en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique.

Le chiffre d’affaires de VINCI Construction8 s’élève à 26,3 milliards d’euros (+5 % à structure réelle par rapport à 2019). - En France (49 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 12,8 milliards d’euros, en léger recul (-4 %) par rapport à 2019 et en hausse de 10 % sur un an. L’activité est restée soutenue dans les travaux publics et le génie civil - portée par les projets du Grand Paris Express - ainsi que dans les travaux routiers, ferroviaires et de terrassement. Dans le bâtiment, l’activité a été tirée par plusieurs grandes opérations en région parisienne. - A l’international (51 % du total), le chiffre d’affaires atteint 13,5 milliards d'euros, en hausse de 16 % par rapport à 2019. Il bénéficie de la montée en puissance de plusieurs affaires significatives récentes, dont les deux lots de la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni. L’activité a également été soutenue dans les travaux routiers, ferroviaires et de terrassement.

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI Immobilier ressort à 1,6 milliard d’euros, en hausse de 11 % par rapport à 2019, à structure comparable (hors Urbat Promotion consolidé pour la première fois en 2021). Cette bonne performance traduit un niveau de production soutenu tant dans le secteur résidentiel qu’en immobilier d’entreprise.

L’EBITDA consolidé s’élève à 7,9 milliards d’euros. Proche de son niveau de 2019 (8,5 milliards d’euros), il représente 16,0 % du chiffre d’affaires.

Le Résultat opérationnel sur activité (ROPA) ressort à 4,7 milliards d’euros. Très supérieur à son niveau de 2020 (2,9 milliards d’euros), il reste en-deçà de celui de 2019 (5,7 milliards d’euros en 2019) en raison de la baisse de la contribution de VINCI Airports. Il représente 9,6 % du chiffre d’affaires et se décompose ainsi :
· 2,7 milliards d’euros pour la branche concessions. Le résultat de VINCI Autoroutes (2,8 milliards d’euros) est proche du niveau de 2019. Avec un résultat positif au 2e semestre – conséquence des plans d’économies drastiques mis en œuvre9 - VINCI Airports limite sa perte sur l’ensemble de l’année (-0,2 milliard d’euros).
· 985 millions d’euros pour VINCI Energies, soit une marge de 6,5 %, supérieure à son niveau de 2019 (6,0 %).
· 968 millions d’euros pour VINCI Construction, soit une marge de 3,7 %, en amélioration par rapport à 2019 (3,3%).

Le Résultat net consolidé part du Groupe s’établit à 2,6 milliards d’euros, affichant un rebond de 109 % par rapport à 2020, mais un recul de 20 % par rapport à 2019 - soit un résultat net par action10 de 4,51 euros.

Il intègre une charge non courante au titre de la fiscalité différée en Grande-Bretagne11, sans effet cash. Hors cette charge non courante, le Résultat net consolidé part du Groupe ressort à 2,8 milliards d’euros en 2021 (soit une baisse par rapport à 2019 ramenée à -14 %).

Le Cash-flow libre atteint le niveau record de 5,3 milliards d’euros (4,2 milliards d’euros en 2019 et 4,0 milliards d’euros en 2020). Cette performance, très supérieure aux attentes, traduit notamment une nouvelle amélioration significative du besoin en fonds de roulement et des provisions courantes.

L’endettement financier net consolidé ressort à 19,3 milliards d’euros au 31 décembre 2021. Il est en augmentation limitée de 1,3 milliard d’euros par rapport au 31 décembre 2020, malgré l’acquisition de Cobra IS, qui représente un impact net de 4,2 milliards d’euros.

II. Performances opérationnelles positivement orientées

Au 4e trimestre 2021, la bonne dynamique du trafic des réseaux interurbains de VINCI Autoroutes s’est poursuivie. Le trafic a affiché une progression globale de plus de 3 % (véhicules légers +3 %, poids lourds +5 %) par rapport à la même période en 2019, en dépit d’un effet de base élevé12 .

Sur l’ensemble de l’exercice 2021, le trafic cumulé affiche un net rebond par rapport à 2020 (+22 %) et est proche de son niveau de 2019 (-4 %). Le trafic des poids lourds, grâce à la bonne tenue de l’activité économique en France et au développement de l’e-commerce, progresse de 3 % par rapport à 2019 ; celui des véhicules légers, grâce à un fort rebond au 2e semestre, limite son recul par rapport à 201913.

Le trafic passagers du réseau VINCI Airports, après un 1er semestre déprimé (baisse de 81 % par rapport à la période comparable de 2019) – à l’image de l’ensemble du secteur aérien mondial – a observé une inflexion positive à partir de l’été (-59 % au 3e trimestre). Celle-ci s’est confirmée en fin d’année (-46 % au 4e trimestre par rapport à 2019, mais plus du double par rapport au 4e trimestre 2020), dans la quasi-totalité des plateformes du réseau, malgré la recrudescence du variant Omicron. Les tendances ont toutefois été contrastées selon les zones géographiques : trafic proche voire supérieur au niveau d’avant crise dans plusieurs plateformes américaines, en voie de normalisation dans la plupart des pays européens – notamment au Portugal, en France et en Serbie - et encore faible en Grande-Bretagne et en Asie (Japon, Cambodge).

Sur l’ensemble de l’année, le trafic passagers des plateformes gérées a reculé de 66 % par rapport à 2019, mais progressé de 12 % par rapport à 2020.

Les prises de commandes de VINCI Energies et de VINCI Construction en 2021 s’élèvent à 42,4 milliards d’euros, quasiment stables sur un an (-2 %) en dépit d’un effet de base exigeant dû aux grands projets remportés en 2020 (VINCI Construction -9 %, VINCI Energies +12 %). En outre, compte tenu de la forte demande observée sur leurs marchés et de leurs carnets de commandes très élevés, ces deux pôles privilégient la sélectivité dans leurs prises d’affaires.

Le carnet de commandes atteint 44,514 milliards d’euros au 31 décembre 2021, en hausse de 5 % par rapport au 31 décembre 2020. En progression tant pour VINCI Energies (+11 %) que pour VINCI Construction (+3 %), il représente 13 mois d’activité moyenne (9 mois pour VINCI Energies, 15 mois pour VINCI Construction). L’international représente 62 % du carnet à fin décembre 2021.

Pour VINCI Immobilier, le nombre de logements réservés en France s’est établi à 7 325 lots, en hausse d’environ 20 % par rapport à 2020 et de 1 % par rapport à 2019. Ces données incluent la filiale Urbat Promotion, désormais détenue à 100 %.

III. Situation financière solide

VINCI conserve une liquidité très importante au 31 décembre 2021, de 17,8 milliards d’euros se décomposant entre :
- Une trésorerie nette gérée de 9,3 milliards d’euros, après prise en compte de l’acquisition de Cobra IS ;
- Des lignes de crédit bancaire confirmées et non utilisées pour un total de 8,0 milliards d’euros - à échéance novembre 2025 pour la quasi-totalité de ce montant - auxquelles s’ajoute 0,5 milliard d’euros pour Cobra IS.

Au 31 décembre 2021, la dette financière brute long terme du Groupe, avant prise en compte de la trésorerie disponible, ressort à 28,6 milliards d’euros, logée en très grande partie chez VINCI Autoroutes et VINCI Airports. Sa maturité moyenne est de 7,3 ans (7,7 ans au 31 décembre 2020) et son coût moyen diminue à 2,1 % (2,3 % en 2020).

IV. Dividende

Le Conseil d’administration a décidé de proposer à la prochaine assemblée générale des actionnaires, le 12 avril 2022, la distribution d’un dividende de 2,90 euros par action au titre de l’exercice 2021.

Compte tenu de l’acompte de 0,65 euro par action payé en novembre 2021, il resterait à verser un solde de 2,25 euros par action en numéraire le 28 avril 2022 (date de détachement du coupon : 26 avril 2022).

V. Perspectives 2022

Malgré un environnement sanitaire non encore stabilisé et des tensions économiques et géopolitiques persistantes, VINCI aborde l’année 2022 avec confiance.

Hors évènements exceptionnels, le Groupe table pour ses différents pôles en 2022 sur les tendances suivantes :
· VINCI Energies, évoluant sur des marchés toujours bien orientés, devrait afficher une nouvelle croissance de son activité et conforter son très bon niveau de performance opérationnelle.
· Cobra IS, fort de la bonne dynamique de ses activités de fonds de commerce - en Espagne particulièrement - et de la montée en puissance de projets EPC (Engineering, Procurement, Construction), renforcera sa sélectivité dans la prise d’affaires. Dans le respect de la priorité donnée aux marges sur les volumes, le pôle table sur un chiffre d’affaires d’environ 5,5 milliards d’euros en 2022 et sur une marge opérationnelle15 au niveau des meilleurs acteurs de la profession.
· VINCI Construction, fort d’un carnet de commandes robuste, devrait maintenir un haut niveau d’activité, tout en se montrant sélectif dans sa prise d’affaires, et ainsi continuer à améliorer sa marge opérationnelle15 .
· VINCI Autoroutes, dans la continuité de la bonne tendance observée ces derniers mois, table sur un trafic annuel supérieur à celui de 2019.
· VINCI Airports, hors nouvelle dégradation du contexte sanitaire, table sur une poursuite du redressement du trafic, lequel, dans un scenario central, pourrait s’établir à environ 60 % de son niveau de 2019, ce qui permettrait de retrouver un résultat net proche de l’équilibre.

Sur la base des éléments ci-dessus, VINCI table sur un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019.

VI. Gouvernance

Le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale des actionnaires le renouvellement du mandat d’administrateur de Xavier Huillard. Il a également décidé, en cas d’approbation du projet de résolution correspondant, de le nommer président-directeur général à l’issue de l’assemblée générale des actionnaires du 12 avril 2022.

Il est précisé que le Conseil n’a pas l’intention de proposer une modification des limites d’âge prévues dans les statuts. Par conséquent, les fonctions de Président du Conseil d’administration et de Directeur général de Xavier Huillard seront dissociées avant la fin de son nouveau mandat d’administrateur et de Président du Conseil d’administration.

VII. Responsabilité Sociale, Sociétale et Environnementale

· Ambition environnementale

VINCI avait exposé en 2020 son ambition environnementale, en se fixant des objectifs ambitieux à l’horizon 2030 autour de trois axes prioritaires : le changement climatique (limitation des émissions de gaz à effet de serre), l’économie circulaire et la préservation des milieux naturels.

Dans ce cadre, afin de sensibiliser et de mobiliser l’ensemble des collaborateurs du Groupe à cette ambition, il a lancé fin 2020 le Prix de l’Environnement. Compétition interne destinée à récompenser les initiatives de terrain les plus innovantes et les plus impactantes, celle-ci a rencontré un très grand succès : 2 548 initiatives portées par plus de 4 000 candidats, appuyés par 800 « relais » (correspondants et experts), ont été présentées. Près de 67 000 collaborateurs ont exprimé leurs choix tout au long de 2021 au moyen d’un vote électronique.

Les initiatives lauréates sont destinées à être développées et répliquées au sein du Groupe, afin de réduire l’empreinte de ses activités et d’accélérer le développement de solutions environnementales concrètes pour ses clients. Plus globalement, le Groupe rendra compte à la prochaine assemblée générale des actionnaires des actions menées et des progrès accomplis en 2021 en matière de performance environnementale.

· Performance sociale et sociétale

VINCI, qui a réalisé 32 344 embauches en contrats permanents en 2021, a poursuivi le déploiement de sa démarche sociale et sociétale en 2021 :
- Près de 3 500 personnes en insertion ont été accompagnées en France, afin de faciliter leur retour vers l’emploi durable.
- Les 16 Fondations d’entreprise du Groupe ont soutenu près de 500 projets associatifs locaux, en s’appuyant sur le parrainage de 1 330 collaborateurs en France et à l’international.
- Le Groupe a poursuivi le déploiement du programme « Give me five » en faveur de l’emploi des jeunes issus des quartiers prioritaires en proposant 4 000 stages découverte à des collégiens de 3e en dépit des difficultés induites par la pandémie.
Par ailleurs, en partenariat avec JobIRL - premier réseau social d’orientation – VINCI propose depuis juin 2021 à tous les jeunes de plus de 15 ans désireux de bâtir un projet d’apprentissage de postuler, sur une plateforme dédiée, aux offres des entreprises du Groupe. Celles-ci vont de pair avec des formations adaptées dispensées par des établissements partenaires.

· Ethique et droits humains

En application des engagements de son Manifeste, VINCI mène ses projets dans le respect de principes éthiques et de protection des droits humains qui sont des impératifs pour toutes ses entités.

Dans ce cadre, il est assuré la diffusion la plus large possible des dispositifs suivants :
- La Charte éthique et comportements et le Code de conduite anticorruption - accessibles en 31 langues - que les managers s’engagent formellement à appliquer et à faire appliquer dans leur périmètre de responsabilité.
- Le Guide VINCI des droits humains explicite les lignes directrices que toutes les entreprises du Groupe doivent appliquer dans ce domaine, quel que soit leur métier et leur localisation.
- Un parcours de formations en e-learning et en présentiel (anticorruption, conflits d’intérêts, droits humains, achats responsables…), disponible dans les principales langues du Groupe, illustre les comportements attendus.

VIII. Autres faits marquants récents

· Cobra IS

Suite à l’accord annoncé le 1er avril 2021, l’acquisition par VINCI des activités énergie d’ACS a été finalisée le 31 décembre 2021.

Cette acquisition bénéficie de forts leviers de croissance :
- Les activités et la présence géographique de Cobra IS sont complémentaires de celles de VINCI, avec une expertise reconnue de cette entreprise dans la réalisation de projets EPC clé en main (Engineering-Procurement-Construction) dans le secteur de l’énergie et un ancrage local fort dans la péninsule Ibérique et en Amérique latine ;
- Le modèle d’entreprise de VINCI s’enrichira de l’expertise de Cobra IS dans le développement de concessions d’énergie renouvelable. Le Groupe entend devenir ainsi un acteur significatif de ce secteur, avec de nouvelles opportunités identifiées sur le court et moyen terme représentant à terme une capacité totale d’environ 15 GW, essentiellement dans le photovoltaïque et l’éolien onshore, à laquelle pourraient s’ajouter des gigawatts supplémentaires dans l’éolien offshore. La solidité financière de VINCI sera un bon atout pour accélérer la croissance du nouvel ensemble dans la gestion et l’exploitation d’actifs d’énergie renouvelable dans la durée.

VINCI et ACS ont, en outre, finalisé un accord de joint-venture, prévoyant la création d’une nouvelle entité qui disposera d’un droit d’acquérir, à prix de marché, les actifs d’énergie renouvelable développés, financés, construits et raccordés au réseau électrique par Cobra IS. VINCI détiendra 51 % de cette entité et la consolidera par intégration globale.

José María Castillo Lacabex, directeur général de Cobra IS, a rejoint en janvier 2022 le Comité exécutif de VINCI.

· Autres développements

Le Contournement Ouest de Strasbourg (A355) - plus important projet autoroutier réalisé en France au cours des dernières années - a été mis en service en décembre 2021. VINCI Autoroutes assurera l’exploitation, l’entretien et la maintenance de cette nouvelle section de 24 km dans le cadre d’un contrat de concession courant jusqu’en 2070. Par sa conception, sa construction, et son mode d’exploitation, l’A355 constitue une réalisation sans précédent, parmi les infrastructures routières françaises, en matière de transparence écologique et d’intégration environnementale.

Par ailleurs, l’avenant adossant au contrat de concession d’ASF le contournement ouest de Montpellier a été publié au Journal Officiel après l’avis du Conseil d’Etat. Ce tronçon de 6,5 km, dont le montant des travaux s’élève à environ 330 millions d’euros, reliera les autoroutes A750 et A709 et permettra de fluidifier le trafic de cette métropole.

VINCI Construction a signé un accord, soumis aux autorités canadiennes, pour acquérir les sociétés de construction du groupe familial Northern Group of Companies. Spécialisées dans les travaux routiers et la production d’enrobés et de granulats dans les provinces du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, ces sociétés ont réalisé en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 93 millions de dollars canadiens (65 millions d’euros).

· Capital social

Le Conseil d’administration a, sur autorisation de l’assemblée générale mixte du 8 avril 2021, décidé le 16 décembre 2021 de réduire le capital social de VINCI, par voie d’annulation de 6 000 000 d’actions auto-détenues rachetées sur le marché au 4e trimestre 2021.

Au 31 décembre 2021, le capital de VINCI était ainsi constitué de 592,4 millions d’actions, dont 24,8 millions d’actions auto-détenues (représentant 4,2 % du capital à cette date).

Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de rachat d’actions, VINCI a signé une convention d’achat d’actions avec un prestataire de service d’investissement le 4 janvier 2022. Selon les termes de cette convention, courant du 5 janvier au 29 mars 2022 au plus tard, VINCI donne mandat au prestataire d’acquérir pour son compte des actions VINCI dans la limite d’un montant de 600 millions d’euros. Le prix d’achat des actions ne pourra pas excéder la limite fixée par l’assemblée générale mixte de VINCI du 8 avril 2021.

 

Voir la présentation
Résultats annuels 2021

 

1 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
2L’impact sur le Résultat net part du Groupe des variations non courantes de la fiscalité différée au Royaume-Uni a été de -200 millions d’euros en 2021 (comptabilisées au 1er semestre 2021) et de -50 millions d’euros en 2020.
3Proposé au titre de l’exercice 2021 à l’assemblée générale des actionnaires le 12 avril 2022.
4Au 31 décembre.
5Données à 100 % incluant le trafic des aéroports en année pleine de l’ensemble du portefeuille géré par VINCI Airports.
6 Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification des commissaires aux comptes est en cours d’émission.
721 acquisitions ont été réalisées en 2020 et 29 en 2021.
8Depuis le 1er février 2021, l’ensemble constitué par VINCI Construction et Eurovia est placé sous la direction de Pierre Anjolras. Cette nouvelle organisation permet d’optimiser le fonctionnement des activités de cet ensemble et de développer leurs synergies en les intégrant au sein d’un pôle de management unique. Comme annoncé début février 2021, le Groupe reporte désormais cet ensemble sous le nom de VINCI Construction.
9VINCI Airports a réalisé sur les plateformes qu’il gère environ 2 milliards d’euros d’économies – par rapport aux budgets pré-pandémie - entre mars 2020 et décembre 2021, dont une moitié concerne la réduction des dépenses d’exploitation et l’autre moitié provient de report d’investissements, hors ceux relatifs au développement durable.
10 Après prise en compte des instruments dilutifs.
11 Portant essentiellement sur la contribution de l’aéroport de Londres-Gatwick, son impact, déjà intégré dans les comptes au 30 juin 2021, est de 200 millions d’euros.
12 En décembre 2019, un certain report de trafic sur les autoroutes en raison des perturbations qui avaient affecté le service ferroviaire national avait été constaté.
13 (-5 % Le trafic des véhicules légers avait reculé de 16,5 % au 1er semestre 2021 par rapport au 1er semestre 2019, pénalisé par des mesures restrictives dont : couvre-feu jusqu’au 20 juin 2021, confinement du 3 avril au 3 mai 2021 avec interdiction des déplacements au-delà de 10 km du domicile, fermeture de nombreux lieux accueillant du public, limitation des déplacements entre pays.)
14 Hors carnet de commandes de Cobra IS. Celui-ci s’élevait à 8,3 milliards d’euros au 31 décembre 2021.
15 Résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires.

Agenda
4 février 2022 Présentation des résultats annuels 2021
8h30 : conférence de presse – 10h30 : conférence téléphonique analystes (webcast)

Accès à la conférence téléphonique analystes :
En français +33 (0)1 70 37 71 66 (Code : VINCI FR)
En anglais +44 (0) 33 0551 0200 ou +1 212 999 6659 (Code : VINCI ENG)

Accès au webcast en direct sur notre site internet ou sur le lien suivant :
En français :
https://channel.royalcast.com/landingpage/vincifr/20220204_1/  
En anglais :
https://channel.royalcast.com/landingpage/vinci/20220204_1/

16 février 2022Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en janvier 2022 (après bourse)
16 mars 2022Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en février 2022 (après bourse)
12 avril 2022Assemblée générale des actionnaires
14 avril 2022Trafic VINCI Airports du 1e trimestre 2022 (après bourse)
22 avril 2022Information trimestrielle au 31 mars 2022 (après bourse)

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de l’énergie et de la construction, employant 260 000 collaborateurs dans près de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

Abonnez-vous aux communiqués VINCI
S'abonner
Image d'illustration

Contacts médias

Stéphanie Malek
Tél. : +33 1 57 98 66 28
media.relations@vinci.com

Relations investisseurs

Grégoire Thibault
Tél. : +33 1 57 98 63 84
gregoire.thibault@vinci.com

Boris Valet
Tél. :+33 1 57 98 62 84
boris.valet@vinci.com