Logo VINCI
102,050 € +0,39 %   15/11/2019 17:37
Accueil > Médias > Communiqués    >    Information trimestrielle au 30 septembre 2019 (24/10/2019)

Communiqués

Information trimestrielle au 30 septembre 2019

24 octobre 2019 - 17:45 - Finances

· Chiffre d’affaires des 9 premiers mois en forte hausse (+11 % à 34,9 milliards d’euros)
   - Concessions : +16 % ; trafic toujours bien orienté chez VINCI Airports (+6,8 %), stable chez VINCI Autoroutes (-0,3 %)
   - Contracting : +10 % dont croissance organique +6 % ; activité soutenue dans les trois pôles (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction)
   - VINCI Immobilier : +32 %
· Activité dynamique au 3e trimestre (+12 %, dont organique +6 %)
· Progression des prises de commandes (+17 % 1 et du carnet (+14 % à plus de 37 milliards d’euros)
· Prévisions 2019 de progression du chiffre d’affaires et du résultat net confortées

  9 premiers mois Variation 2019/2018
En millions d’euros 2019 2018 Réelle Comparable2
Concessions 6 493 5 619 +15,6 % +4,3 %
VINCI Autoroutes 4 288 4 202 +2,0 % +2,0 %
VINCI Airports 1 965 1 200 +63,8 % +9,4 %
Autres Concessions 240 217 +10,8 % +18,0 %
Contracting 28 073 25 571 +9,8 % +6,3 %
VINCI Energies 9 800 8 976 +9,2 % +5,4 %
Eurovia 7 465 6 454 +15,7 % +8,2 %
VINCI Construction 10 808 10 141 +6,6 % +6,0 %
VINCI Immobilier 811 614 +32,0 % +32,0 %
Eliminations et retraitements (520) (364)    
Total Groupe3 34 857 31 440 +10,9 % +6,1 %
dont : France 19 298 18 062 +6,8 % +6,8 %
International 15 559 13 378 +16,3 % +5,2 %
Europe hors France 9 454 8 383 +12,8 % +3,7 %
International hors Europe 6 105 4 995 +22,2 % +7,6 %
         
Evolution du trafic de VINCI Autoroutes -0,3 % +1,9 %    
Evolution des trafics passagers de VINCI Airports4 +6,8 % +6,7 %    
Prises de commandes (en Mds€) 31,9 28,4 +12 %1  
Carnet de commandes au 30 septembre (en Mds€) 37,3 32,8 +14 %  
Endettement financier net au 30 septembre (en Mds€) (23,2) (16,1) (7,1)  

 

I. I. Chiffres clés consolidés

Le 3e trimestre 2019 a été dynamique, avec un chiffre d’affaires consolidé de 13,1 milliards d’euros, en hausse de 12,4 % à structure réelle et de 6,3 % à structure comparable par rapport à celui du 3e trimestre 2018. L’activité est restée soutenue, tant dans le contracting (+9,6 % à structure réelle, +6,1 % à structure comparable) que dans les concessions (+21,2 % à structure réelle, +3,8 % à structure comparable), tirée par VINCI Airports.

Le chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2019 s’élève ainsi à 34,9 milliards d’euros5, en hausse de 10,9 % à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l’année précédente croissance organique : +6,1 % ; impacts des changements de périmètre : +4,4 % ; variations de change : +0,4 %).

- En France (55 % du total), le chiffre d’affaires atteint 19,3 milliards d’euros, en hausse de 6,8 % (à structure réelle et comparable), reflétant à nouveau la bonne dynamique des métiers du contracting (VINCI Energies, Eurovia et VINCI Construction).

- A l’international (45 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 15,6 milliards d’euros, soit une progression de 16,3 % à structure réelle et de 5,2 % à structure comparable. Les variations de périmètre ont un impact positif sur le chiffre d’affaires de 10,3 %, grâce à l’intégration des dernières acquisitions de VINCI Energies, Eurovia et VINCI Airports. Les variations de change (+0,9 %) sont principalement attribuables à l’appréciation sur la période de plusieurs devises, notamment le dollar américain, par rapport à l’euro.

Les prises de commandes de la branche contracting à fin septembre 2019 s’élèvent à 31,9 milliards d’euros. Malgré une base de comparaison élevée, elles progressent de 12 % par rapport à la même période de l’exercice précédent(hausse homogène entre la France et l’international) et de 17 % sur 12 mois glissants.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2019 atteint 37,3 milliards d’euros, en augmentation de 14 % sur 12 mois. Il représente près de 12 mois d’activité moyenne de la branche contracting (contre 11 mois à fin septembre 2018). L’international représente 57 % du carnet total (53 % à fin septembre 2018).

 

II. Evolution par pôle de métiers (données à fin septembre 2019)

· CONCESSIONS : 6 493 millions d’euros (+15,6 % à structure réelle ; +4,3 % à structure comparable)

VINCI Autoroutes : 4 288 millions d’euros (+2,0 % à structure réelle et comparable)

A fin septembre 2019, la tendance du trafic est similaire à celle observée à fin juin : quasi-stabilité (-0,3 % se répartissant entre : véhicules légers -0,6 % ; poids lourds +2,1 %), en dépit d’un début d’année 2019 pénalisé par l’effet résiduel des mouvements sociaux de la fin de l’année précédente, d’effets calendaires et météorologiques globalement défavorables.

Le trafic affiche une légère baisse au 3e trimestre (-0,7 %). Il se décompose entre un trafic poids lourds toujours bien orienté (+2,4 %) et un trafic véhicules légers en repli de 1,0 %. Ce tassement s’explique, notamment, par les épisodes caniculaires du mois de juillet.

VINCI Airports : 1 965 millions d’euros (+63,8 % à structure réelle ; +9,4 % à structure comparable)

Le dynamisme du trafic passagers s’est poursuivi sur le réseau de VINCI Airports au cours du 3e trimestre (+6,9 % par rapport au 3e trimestre 2018), dans la continuité du 1er semestre 2019 (+6,7 %). La saison estivale a été bien orientée dans la plupart des plateformes gérées par VINCI Airports.

Le trafic des 9 premiers mois de 2019 ressort ainsi en hausse de près de 7 %, dont +15 % au Cambodge, +9 % en France, +7 % au Portugal et +1 % au Royaume-Uni. Il a franchi en septembre le seuil symbolique des 250 millions de passagers sur douze mois glissants 6.

Le chiffre d’affaires bénéficie, en outre, des contributions des aéroports d’AWW (intégré fin août 2018), de l’aéroport de Belgrade (intégré fin décembre 2018) et de celui de Londres Gatwick (intégré le 13 mai 2019), qui contribuent au total à hauteur de 642 millions d’euros au chiffre d’affaires de la période.

Autres concessions : 240 millions d’euros (+10,8 % à structure réelle, +18,0 % à structure comparable)

Le chiffre d’affaires des autres concessions comprend notamment celui de Lamsac (86 millions d’euros), société concessionnaire de deux sections du périphérique de Lima (Pérou), de Gefyra (32 millions d’euros), société concessionnaire du pont de Rion-Antirion (Grèce), de VINCI Stadium (57 millions d’euros) et de Mesea (30 millions d’euros), société de maintenance de la LGV Tours-Bordeaux.

 

· CONTRACTING : 28 073 millions d’euros (+9,8 % à structure réelle ; +6,3 % à structure comparable)

VINCI Energies : 9 800 millions d’euros (+9,2 % à structure réelle ; +5,4 % à structure comparable)

Outre l’impact des dernières acquisitions réalisées par VINCI Energies, la croissance organique de la période reste soutenue, comme c’est le cas depuis 2 ans. Elle a même montré une accélération au 3e trimestre, à près de 7 %, répartie de façon homogène entre la France et l’international.

En France (46 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 4 473 millions d'euros, en hausse de 6,6 % à structure réelle et de 5,4 % à structure comparable. Cette bonne performance est notamment tirée par les activités ICT (Information Communication Technologies) et infrastructures. Les autres activités (building solutions et industrie) sont également en hausse.

A l’international (54 % du total), le chiffre d’affaires de 5 328 millions d’euros progresse de 11,4 % à structure réelle et de 5,4 % à structure comparable. Les principaux effets de périmètre sur la période concernent les acquisitions réalisées courant 2018, principalement PrimeLine aux Etats-Unis et Wah Loon Engineering à Singapour, ainsi que de nouvelles acquisitions en 2019, notamment aux Pays-Bas et en Allemagne. L’activité est dynamique dans la plupart des implantations de VINCI Energies, plus particulièrement au Benelux, en Suisse, en Europe de l’Est, en Amérique du nord, en Océanie et au Brésil.

Les prises de commandes de VINCI Energies progressent de 9 % sur 12 mois glissants à fin septembre 2019. Le carnet de commandes s’élève à 9,5 milliards d’euros, en hausse de 11 % sur 12 mois. Il représente près de 9 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia : 7 465 millions d’euros (+15,7 % à structure réelle ; +8,2 % à structure comparable)

L’activité et les prises de commandes d’Eurovia sont restées très bien orientées au 3e trimestre, tant en France qu’à l’international qui représente 65 % du carnet de commandes à fin septembre.

En France (55 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 4 075 millions d’euros, en hausse de 11,1 % à structure réelle et de 10,8 % à structure comparable, reflet de la bonne dynamique du marché français dans les travaux routiers et les aménagements urbains.

A l’international (45 % du total), le chiffre d’affaires atteint 3 390 millions d'euros, en hausse de 21,6 % à structure réelle et de 4,8 % à structure comparable. L’activité a été soutenue en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Amérique du nord. De plus, le chiffre d’affaires bénéficie de l’intégration des acquisitions de 2018, dont les activités industrielles et travaux routiers rachetées fin décembre 2018 à Lane Construction, aux Etats-Unis. L’Amérique du nord a représenté 16 % du chiffre d’affaires à fin septembre 2019 (contre 11 % à fin septembre 2018).

Les prises de commandes d’Eurovia progressent de 27 % sur 12 mois glissants à fin septembre 2019. Le carnet de commandes s’élève à 8,4 milliards d’euros, en hausse de 29 % sur 12 mois. Il représente 10 mois d’activité moyenne du pôle (contre 9 mois à fin septembre 2018).


VINCI Construction : 10 808 millions d’euros (+6,6 % à structure réelle ; +6,0 % à structure comparable)

La bonne croissance organique du chiffre d’affaires de VINCI Construction, en France et à l’international dans la plupart des implantations, fait plus que compenser la sous-activité persistante dans le secteur de l’Oil & Gas.

En France (53 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 5 774 millions d’euros, affichant une croissance organique de 8,2 %. En Ile-de-France, l’activité, tirée par les chantiers du Grand Paris, est toujours très soutenue.

A l’international (47 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 5 034 millions d’euros, en hausse de 5,7% à structure réelle et de 3,6 % à structure comparable. L’activité progresse en Europe Centrale, en Grande-Bretagne, en Afrique (Sogea Satom) et en Asie-Océanie. Dans les métiers de spécialités, Soletanche Freyssinet réalise une bonne performance, qui compense les baisses enregistrées dans le secteur de l’Oil & Gas et par la division Grands Projets, laquelle, après un point bas, entre dans un cycle de reprise : après l’achèvement de plusieurs grands chantiers, VINCI Construction Grands Projets a remporté dernièrement plusieurs affaires significatives en Amérique du nord, en Nouvelle-Zélande et en Grande-Bretagne.

Les prises de commandes de VINCI Construction progressent de 17 % sur 12 mois glissants à fin septembre 2019. Le carnet de commandes s’élève à 19,4 milliards d’euros, en hausse de 10 % sur 12 mois. Il représente près de 16 mois d’activité moyenne du pôle (contre 15 mois à fin septembre 2018).


VINCI Immobilier : 811 millions d’euros (+32,0 % à structure réelle et comparable)

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI Immobilier progresse grâce à une production soutenue tant dans le secteur résidentiel qu’en immobilier d’entreprise, en région parisienne et dans les grandes métropoles françaises.

Le nombre de logements réservés s’est stabilisé à 4 245 lots, mais le chiffre d’affaires correspondant est en progression de 12 %.

 

III. Situation financière

L’endettement financier net consolidé au 30 septembre 2019 s’établit à 23,2 milliards d’euros, en augmentation de 7,1 milliards d’euros sur 12 mois, essentiellement du fait de l’acquisition par VINCI Airports de l’aéroport de Londres Gatwick et, dans une moindre mesure, des acquisitions réalisées par les autres pôles.

VINCI dispose, au 30 septembre 2019, d’un montant total de liquidités de 13,5 milliards d'euros, proche de leur niveau au 31 décembre 2018 (13,6 milliards d’euros au 31 décembre 2018) et en hausse par rapport à celui du 30 septembre 2018 (10,5 milliards d’euros). Elle se répartit entre une trésorerie nette gérée de 5,2 milliards d’euros et des lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées pour 8,3 milliards d’euros : l’une détenue par VINCI pour 8,0 milliards d’euros à échéance juin 2023 et l’autre par la société aéroportuaire Londres Gatwick pour 0,3 milliard d’euros.

IV. Prévisions 2019 confortées

Fort de ces bonnes performances réalisées à fin septembre 2019, VINCI confirme qu’il anticipe pour 2019 une progression de son chiffre d’affaires et de son résultat par rapport à 2018.

· Dans les concessions :
- Le trafic des plateformes aéroportuaires gérées par VINCI Airports devrait continuer de progresser, à périmètre constant. Toutefois le rythme de progression devrait être moindre qu’en 2018, en raison d’un effet de base élevé.
- Sur les réseaux de VINCI Autoroutes, l’évolution du trafic devrait suivre celle de l’activité économique en France, hors événements exceptionnels.

· Dans le contracting, le niveau élevé des carnets de commandes devrait donner lieu à une évolution positive, à structure comparable, du chiffre d’affaires des différents pôles de métiers. Celui-ci bénéficiera, en outre, de l’effet positif lié à l’intégration en année pleine des dernières acquisitions réalisées, notamment à l’international par VINCI Energies et Eurovia. La priorité restera donnée à l’amélioration de la marge.

Conférence téléphonique

Le chiffre d’affaires et l’activité du Groupe au 30 septembre 2019 seront commentés lors d’une conférence téléphonique en anglais ce jour (jeudi 24 octobre 2019) à 18h00, heure de Paris.
Veuillez composer à partir de 17h55 l’un des numéros suivants
FR : +33 1 72 72 74 03 - PIN: 97584035#
UK : +44 20 7194 3759 - PIN: 97584035#
N° de réécoute (disponible sous 2 heures):
FR : +33 1 70 71 01 60 - PIN: 418882394#
UK : +44 20 3364 5147 - PIN: 418882394#

 

*********

 

Agenda
5 novembre 2019Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2019
7 novembre 2019Paiement de l’acompte sur dividende 2019 (0,79 euro par action)
5 février 2020Publication des résultats annuels 2019 avant bourse

 

 

ANNEXES : voir le communiqué en PDF

 

 

1 +17 % sur 12 mois glissants à fin septembre 2019.
2 Voir glossaire.
3 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
4 Données à 100%. Données 2019 et 2018 incluant le trafic des aéroports en période pleine de l’ensemble du portefeuille géré par VINCI Airports.
5 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire)
6 Données à 100%. Données 2019 et 2018 incluant le trafic des aéroports en période pleine de l’ensemble du portefeuille géré par VINCI Airports.

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et du contracting, employant près de 211 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

Abonnez-vous aux :
- communiqués VINCI

par e-mail par RSS

- aux actualités VINCI

par e-mail par RSS
Image d'illustration

Contacts médias

Paul-Alexis Bouquet
Tél. : +33 1 47 16 35 00
media.relations@vinci.com

Relations investisseurs

Grégoire Thibault
Tél. : +33 1 47 16 45 07
gregoire.thibault@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél. : +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com