Accueil - Mobile
91,200 € +0,35 %   14/04/2021 13:45

VINCI Autoroutes

 

VINCI Autoroutes finance, conçoit, construit et exploite des autoroutes en France. Avec un réseau de 4 443 km, correspondant aux concessions d’ASF, Cofiroute, Escota, Arcour et Arcos, VINCI Autoroutes est le premier concessionnaire français. La première mission de ses 6 000 collaborateurs est d’assurer en toutes circonstances la viabilité du réseau et la continuité du service public autoroutier, essentiel à la vie économique et sociale ainsi qu’à la desserte des territoires. Sa responsabilité et son exigence face à l’urgence climatique conduisent VINCI Autoroutes à s’engager pour la transition écologique, en adaptant ses méthodes d’intervention et en transformant ses infrastructures de manière à favoriser les nouveaux usages qui contribuent à décarboner la mobilité routière.

Mobilisé au quotidien pour assurer la continuité du service public autoroutier dans le contexte inédit de la crise sanitaire, VINCI Autoroutes a finalisé sa nouvelle ambition environnementale à l’horizon 2030, qui se concrétise d’ores et déjà par des avancées significatives en matière de mobilité durable.

Chiffres clés 2020

4 443 km de réseau autoroutier

41,25 milliards de kilomètres parcourus

5 925 salariés

Chiffre d'affaires : 4 613 M€

Positionnement concurrentiel de VINCI Autoroutes

Réseaux autoroutiers concédés en Europe
(en km)

Innovation et prospective

Moins de deux ans après sa création au sein de la Digital Factory de VINCI Autoroutes, Cyclope.ai a confirmé sa capacité à déployer à l’échelle industrielle des technologies d’intelligence artificielle appliquées aux activités routières.

Après Tollsense pour la classification des véhicules au péage, l’entreprise a équipé le tunnel de la traversée autoroutière de Toulon, sur le réseau Escota, d’une solution innovante de détection automatique d’incidents, Tunnelwatch, déployée sur 96 caméras. Par ailleurs, elle participe, pour le compte de la Direction Interdépartementale des Routes Méditerranée, à une mission d’évaluation du trafic sur les voies réservées aux transports en commun de l’itinéraire autoroutier reliant, dans les Bouches-du- Rhône, Aix-en-Provence à Marseille.

Enfin, elle développe une solution de détection du nombre d’occupants par véhicule pour accompagner le déploiement de voies dédiées au covoiturage, favorisé par la nouvelle loi d’orientation des mobilités (LOM). Dans une perspective de plus long terme, VINCI Autoroutes collabore aux réflexions et expérimentations sur les mobilités innovantes.

L’entreprise prend une part active aux travaux prospectifs de la plate-forme Leonard sur le rôle de l’infrastructure routière dans le déploiement de véhicules autonomes, connectés et électriques. Elle participe notamment, au sein du consortium SAM, à l’expérimentation de véhicules autonomes sur le réseau autoroutier d’Île-de-France, dans le prolongement des travaux déjà menés depuis plusieurs années avec PSA sur le réseau VINCI Autoroutes ; ces derniers ont concerné en 2019 le franchissement d’une zone de balisage et la mise en sécurité sur la bande d’arrêt d’urgence d’un véhicule en totale autonomie et en conditions réelles de circulation.

Perspectives

La visibilité demeure très réduite, en ce début d’année 2021, l’activité des concessions étant dépendante de l’évolution du contexte sanitaire et des mesures restrictives pouvanten découler. Il n’est donc pas possible, à ce stade, d’élaborer des prévisions de trafic fiables pour les prochains trimestres pour VINCI Autoroutes.

Pour VINCI Autoroutes, dont le trafic reste affecté début 2021 par les mesures de restriction de circulation, il peut être escompté un retour relativement rapide au niveau normatif dès lors que ces mesures auront été levées, comme cela a pu être constaté à l’été 2020.

Dans ce contexte, les pôles de concessions poursuivront l’exécution de leurs plans d’optimisation des coûts et des investissements, dans le respect de leurs obligations contractuelles et réglementaires.

Au-delà des incertitudes du court terme, les concessions doivent être analysées dans leur dynamique de temps long, qu’il s’agisse de leur modèle économique, des besoins structurants de mobilité qui sous-tendent leurs marchés, des missions de service public qu’elles exercent pour le compte des collectivités, ou des relations avec leurs utilisateurs. Dans ce cadre, les pôles de concessions de VINCI continueront d’approfondir leurs partenariats avec les territoires, dont ils sont des acteurs essentiels, et de développer des services améliorant la mobilité et l’expérience du voyage, grâce notamment aux technologies digitales.

La même vision de long terme guidera leur démarche environnementale. En application de ses engagements, VINCI entend ainsi contribuer activement à la transition écologique des mobilités, en transformant ses infrastructures et en favorisant les nouveaux usages qui réduisent l’empreinte carbone des déplacements.

Mise à jour : 02/03/2020