Logo VINCI
95,480 € +2,14 %   16/08/2019 17:35

VINCI Autoroutes

Investir et s'engager au service de la mobilité

Partenaire de l’État et des collectivités territoriales, VINCI Autoroutes dessert en France dix régions, 45 départements, 14 métropoles, plus d’une centaine de villes de plus de 10 000 habitants et des milliers de communes rurales situées à proximité de son réseau autoroutier concédé, long de 4 443 km. En reliant les territoires et en favorisant les nouveaux usages de l’autoroute, VINCI Autoroutes participe au développement d’une mobilité inclusive, connectée et sûre, facteur de cohésion économique et sociale.

Chiffres clés 2018

4 443 km de réseau autoroutier

51,3 milliards de kilomètres parcourus

6 168 salariés

Chiffre d'affaires : 5 356 M€


Image d'illustration

Positionnement concurrentiel de VINCI Autoroutes

Réseaux autoroutiers concédés en Europe
(en km)Image d'illustration

Image d'illustration

Innovation et prospective

La politique d’innovation de VINCI Autoroutes s’articule autour de plusieurs démarches complémentaires. La Digital Factory, créée en 2017, implique l’ensemble des collaborateurs dans une dynamique d’innovation participative qui favorise la transformation numérique des métiers de l’autoroute et le développement de nouveaux services destinés aux clients. L’application Ulys ainsi que les nouveaux outils utilisés par les équipes en charge du patrimoine autoroutier et de l’exploitation en sont l’émanation directe.

Incubée au sein de la Digital Factory, la start-up interne Cyclope.ai, tournée vers la recherche-développement, est spécialisée dans l’analyse des données massives et l’application de l’intelligence artificielle aux activités autoroutières. Outre l’évolution du péage, ses travaux portent sur de nouveaux outils d’analyse du trafic et de détection d’incidents qui améliorent la fluidité et la sécurité des déplacements – tel le système déployé en 2018 dans le tunnel de Toulon.

À plus long terme, VINCI Autoroutes collabore à divers programmes de recherche sur les mobilités du futur. Au sein de Leonard, structure de VINCI dédiée à l’innovation, l’entreprise participe à plusieurs groupes de réflexion prospective consacrés aux interactions entre infrastructures routières et véhicules autonomes (connectivité, nouveaux services de mobilité, navettes autonomes…). Avec le groupe PSA, elle mène des expérimentations en conditions réelles sur le réseau autoroutier : en 2018, celles-ci ont concerné le franchissement par un véhicule autonome de zones de travaux, après celui d’une barrière de péage en 2017. Enfin, au sein d’un consortium réunissant les grands acteurs français de la mobilité routière, VINCI Autoroutes participe à l’appel à projets Evra (Expérimentation du véhicule routier autonome), lancé par les pouvoirs publics dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir.

Image d'illustration

Perspectives

Le chiffre d’affaires de la branche concessions devrait poursuivre sa croissance en 2019.

Celle-ci sera tirée principalement par la dynamique de développement de VINCI Airports. La prise de participation majoritaire dans la société concessionnaire de l’aéroport de Londres-Gatwick, qui devrait être finalisée au premier semestre 2019, apportera en année pleine un chiffre d’affaires de l’ordre de 800 millions d’euros, s’ajoutant à la croissance organique générée par la progression constante du trafic sur les plates-formes en exploitation.

Dans les infrastructures routières, VINCI Autoroutes, en France, devrait voir le trafic sur son réseau retrouver une trajectoire de croissance après les événements exceptionnels de la fin de l’année 2018. VINCI Highways poursuivra le développement de ses projets en concession et de ses activités d’exploitant en Europe et sur le continent américain. En termes de maîtrise d’ouvrage, l’expertise des pôles de concession du Groupe se déploiera sur de nombreux projets : en France, avec les chantiers du Plan de relance autoroutier et ceux du Plan d’investissement autoroutier ; au Portugal, avec le lancement des études concernant l’extension de l’aéroport de Lisbonne et la création du nouvel aéroport civil de Montijo ; dans les autres pays d’Europe et au grand international, avec les programmes de travaux associés aux concessions d’aéroports en Serbie, au Chili et au Brésil, et d’autoroutes en Allemagne, en Russie, au Canada et en Colombie.

VINCI poursuivra sa stratégie de développement volontariste, prioritairement dans les secteurs aéroportuaire et autoroutier, en conjuguant la reprise de concessions existantes et l’acquisition de nouvelles concessions. Les synergies au sein des divisions de VINCI Concessions (VINCI Airports, VINCI Highways, VINCI Railways), avec VINCI Autoroutes et les pôles de contracting du Groupe, faciliteront l’approche de nouveaux marchés. Dans la continuité des opérations qui ont jalonné la période récente, ces nouveaux développements permettront de renouveler le portefeuille de concessions de VINCI en continuant d’élargir sa couverture internationale et en allongeant sa maturité moyenne.

Les divisions de la branche concessions créeront aussi de la valeur grâce à leur dynamique d’innovation, qui vise à la fois à optimiser leur performance opérationnelle et à développer de nouveaux services aux utilisateurs des infrastructures, en prenant appui sur les ressources du digital. À plus long terme, la démarche de réflexion prospective associant tous les pôles du Groupe et leurs partenaires favorisera l’émergence de nouveaux modèles économiques, qui accompagneront la transformation des infrastructures et des pratiques de mobilité.

Mise à jour : 29/05/2019