Cours de l'action le 11/12/2017 15:57
86,600 € -1,32 %

Communiqués

Information trimestrielle au 30 septembre 2017

24 octobre 2017 - 17:45 - Finances

· Hausse du chiffre d’affaires (+5,6 %) : 29,2 milliards d’euros
    - Poursuite de l’amélioration du trafic poids lourds chez VINCI Autoroutes
    - Maintien d’une dynamique de croissance forte chez VINCI Airports
    - Confirmation de la reprise d’activité dans l’ensemble des pôles du contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction)
    - Rythme des ventes toujours soutenu chez VINCI Immobilier

· Hausse des prises de commandes (+13 %) et du carnet de commandes (+9 %)
· Prévisions 2017 confortées : hausses attendues du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel et du résultat net.

Chiffre d’affaires consolidé

  9 premiers moisVariation 2017/2016
En millions d’euros20172016RéelleComparable1
Concessions5 3184 790+11,0 %+6,0 %
VINCI Autoroutes4 0583 933+3,2 %+3,2 %
VINCI Airports1 068764+39,8 %+14,3 %
Autres Concessions19294+104,6 %+26,2 %
Contracting23 59522 733+3,8 %+3,4 %
VINCI Energies7 6747 406+3,6 %+1,6 %
Eurovia5 8735 551+5,8 %+6,0 %
VINCI Construction10 0489 776+2,8 %+3,4 %
VINCI Immobilier589438+34,6 %+34,6 %
Eliminations et retraitements(319)(333)  
Total Groupe*29 18327 628+5,6 %+4,5 %
dont :  France17 23216 270+5,9 %+4,7 %
International11 95111 358+5,2 %+4,1 %
Europe hors France7 3757 040+4,8 %+4,9 %
International hors Europe4 5764 318+6,0 %+2,8 %
      
Prises de commandes (en Mds€)26,923,8+13 % 
Carnet de commandes** (en Mds€)30,627,9+9 % 
Endettement financier net** (en Mds€)(14,6)(13,0)+11,9 % 

* Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe.
** En fin de période.

 

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI a progressé de 6% à structure comparable au 3e trimestre 2017, confirmant les bonnes évolutions constatées depuis le début de l’exercice :

- sur les réseaux de VINCI Autoroutes, le trafic des poids lourds poursuit son amélioration, retrouvant son niveau antérieur à la crise financière de 2008 ;
- VINCI Airports conserve une dynamique de croissance forte, conséquence de trafics toujours soutenus sur l’ensemble des plateformes et de l’intégration des concessions d’Aerodom (aéroports de République dominicaine) et d’ADL (aéroports de Lyon) ;
- les trois pôles de la branche contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) affichent à nouveau des progressions d’activité, confirmant la reprise en France et une bonne performance d’ensemble à l’international ;
- les rythmes de commercialisation de VINCI Immobilier dans le secteur résidentiel se maintiennent à un niveau élevé.

Les prises de commandes de la branche contracting à fin septembre sont en progression sensible par rapport à la même période de l’exercice précédent, conduisant à une hausse du carnet de commandes dans l’ensemble des pôles.

Durant la période, VINCI a poursuivi son développement sur ses axes stratégiques dans le cadre de son modèle concessionnaire-constructeur :

- renforcement dans le secteur aéroportuaire, avec la signature des contrats de concession de 30 ans pour l’exploitation de l’aéroport de Salvador au Brésil et de 42 ans pour celle de l’aéroport de Kobe au Japon, ainsi que l’acquisition de 51% de Lojas Francas Portugal (LFP), société spécialisée dans le « retail » aéroportuaire ;
- extension du réseau d’entreprises de VINCI Energies, qui aura réalisé depuis le début de l’année près d’une vingtaine d’acquisitions en France et à l’international, représentant un chiffre d’affaires supplémentaire en année pleine d’environ 450 millions d’euros ;
- accélération du développement international avec de nouvelles acquisitions chez Eurovia en Allemagne et en Lettonie, et chez VINCI Construction en Australie.

La ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique, reliant Tours à Bordeaux, dont la mise en service est intervenue le 2 juillet 2017, avec un mois d’avance, a généré ses premiers revenus. Plus grand chantier jamais réalisé par le Groupe, cette infrastructure est exploitée dans le cadre d’une concession de 44 ans par VINCI et ses partenaires.

Enfin, dans le cadre de la politique d’optimisation de la liquidité et des conditions d’emprunts du Groupe, Cofiroute a procédé à l’émission d’un nouvel emprunt obligataire à 10 ans dans un environnement de marché toujours très favorable.

Ces bonnes réalisations au 30 septembre confortent les indications prévisionnelles données précédemment par VINCI, tablant, pour l’ensemble de l’exercice, sur des hausses du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel et du résultat net.

 

I. Chiffres clés

Le chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2017 s’établit à 29,2 milliards d’euros2, en hausse de 5,6 % à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l’année précédente. La progression est de 4,5 % à structure comparable, après neutralisation des changements de périmètre (+1,6 %) et des variations de change (-0,5 %).

Le chiffre d’affaires de la branche concessions ressort à 5,3 milliards d’euros, en hausse de 11,0 % à structure réelle et de 6,0 % à structure comparable. Celui de la branche contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) progresse de 3,8 % à structure réelle et de 3,4 % à structure comparable. Il atteint 23,6 milliards d’euros.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 17,2 milliards d’euros, en hausse de 5,9 % à structure réelle et de 4,7 % à périmètre comparable. Le principal changement de périmètre concerne l’intégration des Aéroports de Lyon (ADL), acquis fin 2016.

A l’international, le chiffre d’affaires atteint 12,0 milliards d’euros, soit une progression de 5,2 % à structure réelle et de 4,1 % à structure comparable. Les variations de périmètre représentent un impact positif sur le chiffre d’affaires de 2,2 %, imputable essentiellement aux acquisitions réalisées en 2016 par VINCI Energies (Novabase IMS) et VINCI Concessions (Aerodom-aéroports de République Dominicaine ; Lamsac-section du périphérique de Lima au Pérou). En revanche, les variations de change ont pesé sur le chiffre d’affaires (-1,1 %) en raison de l’appréciation de l’euro par rapport à la livre sterling.

Au 3e trimestre 2017, le chiffre d’affaire consolidé du groupe s’établit à 10,7 milliards d’euros, en hausse de 6,6 % à structure réelle par rapport à celui du 3e trimestre 2016, et de 6,0 % à structure comparable. Le trimestre a été marqué par une activité toujours soutenue dans les concessions (+9,8 %), et la confirmation d’une reprise dans le contracting (+5,6 % au global pour la branche, dont : VINCI Energies +6,9 %, Eurovia +4,9 %, VINCI Construction +5,2 %).

Les prises de commandes des 9 premiers mois de 2017 de la branche contracting s’élèvent à 26,9 milliards d’euros en hausse de 13 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Elles progressent de 12 % en France et de 15 % à l’international. Chacun des pôles affiche une croissance des prises de commandes : VINCI Energies +14 %, Eurovia +9 %, VINCI Construction +15 %.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2017 ressort ainsi à 30,6 milliards d’euros, en augmentation de 9 % sur 12.mois. Il représente plus de 11 mois d’activité moyenne de la branche contracting.

 

II. Prévisions 2017 confortées

Les réalisations à fin septembre 2017 confortent les indications prévisionnelles données précédemment par VINCI, tablant, pour l’ensemble de l’exercice, sur des hausses du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel et du résultat net :

- VINCI Autoroutes, en dépit d’une base de comparaison élevée, devrait connaître une nouvelle progression de son chiffre d’affaires ;
- VINCI Airports, grâce aux dernières acquisitions réalisées et à un trafic passagers toujours tonique, devrait connaître une croissance de son chiffre d’affaires d’au moins 30% ;
- Dans le contracting, le retour à la croissance se confirme en France dans l’ensemble des métiers. A l’international, malgré une conjoncture toujours peu porteuse dans les pays producteurs de pétrole et de matières premières, l’activité devrait afficher une hausse.

 

III. Analyse de l’évolution du chiffre d’affaires des 9 premiers mois de 2017 par pôle de métiers

BRANCHE CONCESSIONS : 5 318 millions d’euros (+11,0 % à structure réelle ; +6,0 % à structure comparable)

VINCI Autoroutes : 4 058 millions d’euros (+3,2 % à structure réelle et comparable)

Le trafic des réseaux interurbains de VINCI Autoroutes affiche une progression de 1,1 % au 3e trimestre 2017. Cette évolution positive, à réseaux constants, se décompose entre +0,7 % pour les véhicules légers et +4,5 % pour les poids lourds, lesquels ont désormais retrouvé leur niveau de trafic antérieur à la crise financière de 2008. Sur les 9 premiers mois de 2017, le trafic de VINCI Autoroutes progresse de 1,7 % (véhicules légers : +1,4 % ; poids lourds : +4,0 %).

VINCI Airports : 1 068 millions d’euros (+39,8 % à structure réelle ; +14,3 % à structure comparable)

La croissance du trafic passagers sur les plateformes gérées par VINCI Airports s’est poursuivie au 3e trimestre à un rythme soutenu (+12,2 %), comparable à celui enregistré depuis le début de l’année (+12,6 % en cumulé à fin septembre). Les trafics des 9 premiers mois de 2017 sont en forte hausse au Portugal (+17,7 %), au Cambodge (+25,7 %), et en France (+8,9 %). En République Dominicaine, le trafic est resté stable au 3e trimestre malgré les phénomènes cycloniques, mais il progresse de 4,7 % sur les 9 premiers mois de 2017. Les sociétés récemment acquises : Aerodom (intégrée en avril 2016) et ADL (intégrée en novembre 2016) ont contribué au chiffre d’affaires des 9 premiers mois à hauteur de respectivement 107 et 139 millions d’euros.

Autres concessions : 192 millions d’euros (+104,6 % à structure réelle, +26,2 % à structure comparable)

La société péruvienne Lamsac, acquise en décembre 2016, a contribué à hauteur de 63 millions d’euros au chiffre d’affaires de VINCI Highways. Il faut aussi souligner la bonne performance de VINCI Stadium et la montée en régime de MESEA, société chargée de la maintenance et de l’exploitation de la ligne à grande vitesse reliant Tours à Bordeaux, mise en service le 2 juillet dernier avec un mois d’avance.

 

BRANCHE CONTRACTING : 23 595 millions d’euros (+3,8 % à structure réelle ; +3,4 % à structure comparable)

VINCI Energies : 7 674 millions d’euros (+3,6 % à structure réelle ; +1,6 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à près de 4 milliards d'euros, en hausse de 2,5 % à structure réelle. A structure comparable, il progresse de 2,0 %, le 3e trimestre affichant un rythme de croissance soutenu (+5,9 %), grâce à une reprise dans l’ensemble des secteurs d’activité : technologies de l’information et de la communication (ICT), industrie, infrastructures et tertiaire.

A l’international, le chiffre d’affaires s’élève à 3 682 millions d’euros, en hausse de 4,9 % à structure réelle et de 1,3 % à structure comparable. Outre l’intégration de Novabase IMS, au Portugal, VINCI Energies a réalisé près d’une vingtaine d’acquisitions à l’international depuis le début de l’année. L’activité s’est stabilisée en Allemagne ; elle est dynamique dans la plupart des autres pays où VINCI Energies est implanté.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 30 septembre 2017 s’élève à 7,1 milliards d’euros, en hausse de 14 % sur 12 mois. Il représente 8 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia : 5 873 millions d’euros (+5,8 % à structure réelle ; +6,0 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 3 321 millions d’euros, en hausse de 6,2 % à structure réelle et de 6,0 % à structure comparable. Après plusieurs années de récession, la reprise de l’activité sur les marchés routiers traditionnels s’est confirmée au troisième trimestre.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 2 552 millions d'euros, en hausse de 5,4 % à structure réelle, et de 5,9 % à structure comparable. L’activité a été bien orientée en Allemagne, en Pologne, en Slovaquie, aux Etats-Unis, et au Canada.
Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2017 s’élève à 6,1 milliards d’euros, en hausse de 10 % sur 12 mois. Il représente plus de 9 mois d'activité moyenne du pôle.

VINCI Construction : 10 048 millions d’euros (+2,8 % à structure réelle ; +3,4 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 5 232 millions d’euros, en hausse de 3,8 % à structure réelle et de 3,2 % à structure comparable. Cette évolution confirme la bonne tenue du marché du bâtiment résidentiel, notamment en région parisienne, et l’amélioration de celui des travaux publics.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 4 816 millions d’euros, en hausse de 1,7 % à structure réelle et de 3,5 % à structure comparable. Les progressions enregistrées par Soletanche Freyssinet, Entrepose (Spiecapag) et dans la zone Asie-Pacifique ont permis de compenser les contractions de VINCI Construction UK, de Sogea Satom et des grands projets.

Le carnet de commandes de VINCI Construction au 30 septembre 2017 ressort à 17,4 milliards d’euros, en hausse de 8 % sur 12 mois. Il représente près de 15 mois d’activité moyenne du pôle.

VINCI Immobilier : 589 millions d’euros (+34,6 % à structure réelle et comparable)
La forte hausse du chiffre d’affaires de VINCI Immobilier traduit la bonne dynamique de l’immobilier résidentiel en France. Les réservations cumulées à fin septembre, représentant plus de 4 450 lots, sont en augmentation de 27 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

 

IV. Situation financière

L’endettement financier net consolidé au 30 septembre 2017 s’établit à 14,6 milliards d’euros, en augmentation de 0,6 milliard d’euros depuis le début de l’année. Celle-ci traduit la variation saisonnière de la trésorerie d’exploitation des entreprises du Groupe, d’une ampleur comparable à celle observée sur l’exercice précédent.

VINCI dispose, au 30 septembre 2017, d’un montant total de liquidités de 9,4 milliards d'euros, comprenant une trésorerie nette gérée de 3,4 milliards d’euros et des lignes de crédit disponibles pour 6 milliards, à échéance 2021.

Début octobre, Cofiroute, notée A- stable chez Standard & Poor’s, a placé avec succès une émission obligataire de 750 millions d’euros à 10 ans. Elle porte un coupon de 1,125 %.

 

V. Faits marquants du troisième trimestre

- Succès commerciaux

VINCI Energies a remporté de nombreux contrats de maintenance de plateformes pétrolières comme la maintenance offshore multidisciplinaire pour TOTAL E&P Angola sur le FPSO (Floating Production Storage and Offloading) Girassol du Bloc 17 et sur le FPSO Dalia. VINCI Energies a également renforcé sa présence dans le domaine du déploiement de la fibre en France, à travers six marchés gagnés depuis le début de l’année. Par ailleurs, l’entreprise a livré en août 2017 la centrale photovoltaïque de Zagtouli au Burkina Faso et a installé 1 000 serveurs virtuels (cloud) et services associés pour l’Eglise suédoise.

Eurovia a enregistré plusieurs commandes significatives au troisième trimestre, parmi lesquelles :

- l’extension du contrat avec les parcs d’attraction de Disney en Floride ;
- la tranche T6 du Tramway de Lyon ;
- divers contrats ferroviaires en Europe Centrale.

Début juillet, le groupement mené par VINCI Construction a remporté le contrat de construction du lot T2D du projet Grand Paris Express (ligne 15 Sud, gare de Noisy-Champs).

Fin août, VINCI Construction, a remporté le contrat de conception-construction d’une conduite de transfert d’eau traitée sur 10 km pour alimenter le centre d’Hô Chi Minh-Ville, au Vietnam.

En octobre, le groupement mené par VINCI Construction France a signé le contrat du futur campus francilien d’AgroParisTech et de l’Inra (65 000m²).

Par ailleurs, Spiecapag (Entrepose) a été retenu en groupement pour la construction d’un oléoduc de 85 km dans le cadre du projet Trans Mountain Expansion Project (TMP) en Colombie Britannique (Canada).

- Développements dans les concessions

En juillet, VINCI Airports a acquis 51% de la société Lojas Francas Portugal (LFP), spécialisée dans le « retail » aéroportuaire, auprès de TAG GER, filiale de la compagnie aérienne portugaise TAP. LFP exploite 31 boutiques, réparties sur 7 des 10 aéroports portugais gérés par VINCI Airports dont celui de Lisbonne. Le solde du capital de LFP reste détenu par Dufry Group, leader mondial de cette activité.

Le 28 juillet 2017, VINCI Airports a signé avec l’ANAC (Agência Nacional de Aviação Civil do Brasil), le contrat de concession de 30 ans pour la gestion de l’aéroport de Salvador de Bahia avec une reprise effective de l’exploitation au 1er janvier 2018.

Le 26 septembre 2017, le consortium VINCI Airports-ORIX-Kansai Airports a signé avec la ville de Kobe un contrat de concession d’une durée de 42 ans pour la gestion de l’aéroport de Kobe. La reprise, à partir du 1er avril 2018, de l’exploitation de cette nouvelle plate-forme par Kansai Airports – société détenue conjointement par VINCI Airports et son partenaire japonais Orix, à hauteur de 40 % chacun- permettra de développer des synergies opérationnelles avec l’aéroport international du Kansai (« KIX ») et celui d’Osaka (« ITM »), gérés par Kansai Airports.

Début octobre, VINCI Highways, à travers sa filiale UTS, a remporté un contrat de 10 ans pour l’exploitation de nouvelles sections sur l’autoroute MSP, totalisant 359 km. Avec ce nouveau contrat, VINCI Highways devient l’unique opérateur des 669 km d’autoroute reliant Moscou à Saint-Pétersbourg, dont plusieurs sections sont en construction et doivent être mises en service courant 2018.

- Expansion internationale dans le contracting

VINCI Energies a effectué plusieurs opérations de croissance externe :

- Novabase IMS, leader au Portugal de l’intégration de systèmes d’information et de l’infogérance, a été intégré en janvier 2017. Novabase emploie 400 personnes pour un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros en 2016 ;
- Acuntia, acteur de premier plan en Espagne dans le secteur de l’ICT. Acuntia emploie 340 personnes et a généré un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros en 2016 ;
- Asas Systems, leader espagnol des systèmes de manutention, offre des services et des solutions clés en main à ses clients industriels, notamment dans le secteur automobile ;
- SAIV, entreprise basée en Italie, spécialisée dans les services et les solutions dans le domaine de l’ICT. VINCI Energies introduit ainsi sa marque dédiée Axians en Italie.

Depuis le début de l’année, VINCI Energies a réalisé au total près d’une vingtaine d’acquisitions représentant un chiffre d’affaires supplémentaire en année pleine d’environ 450 millions d’euros. Ces développements renforcent son réseau d’entreprises en Europe et en Amérique du Nord.

Eurovia s’est implanté en Lettonie avec l’acquisition de la société Saldus Celinieks, spécialisée dans les travaux routiers, l’extraction d’agrégats et la production d’enrobés. Cette entreprise emploie environ 300 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros en 2016.

Eurovia a renforcé sa présence en Allemagne avec l’acquisition de deux sociétés :

- THG Baugesellschaft GmbH : spécialisée dans les travaux ferroviaires, elle intervient à la fois sur les tramways et sur le réseau ferré national. THG emploie une soixantaine de collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros en 2016.
- TKP Krächan GmbH : spécialisée dans la rénovation d’ouvrages en béton. TKP a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2016.

VINCI Construction a élargi son réseau international en Australie, avec la finalisation de son offre publique d’achat sur la société Seymour Whyte. Cette entreprise a réalisé sur l’exercice annuel achevé au 30 juin 2017, un chiffre d’affaires de 433 millions de dollars australiens (environ 287 millions d’euros).

- Innovation

Début juillet, VINCI a lancé Leonard, sa nouvelle structure transverse dédiée à l’innovation et à la prospective. Leonard assure les missions de veille technologique, de prospective et développe des programmes d’incubation et d’accélération de projets innovants pour tous les métiers de VINCI.

Dans le contracting, deux solutions innovantes ont été lancées :

- Cway pour la recharge de flottes de bus électriques, développée par Mobility, entreprise de VINCI Energies ;
- Power Road, la route qui restitue aux bâtiments et infrastructures, l’énergie captée à partir des rayonnements solaires sur la chaussée. Cette innovation a été développée par Eurovia.

 

Conférence téléphonique

Le chiffre d’affaires et l’activité du Groupe au 30 septembre 2017 seront commentés lors d’une conférence téléphonique en anglais ce jour (mardi 24 octobre 2017) à 18h15, heure de Paris.

Veuillez composer à partir de 18h05 l’un des numéros suivants
FR : +33 (0)1 72 72 74 03 - PIN: 54914681#
UK : +44 (0)2071 943 759 - PIN: 54914681#

N° de réécoute (disponible sous 2 heures):
FR : +33 (0)1 70 71 01 60 - PIN: 418705223#
UK : +44 (0)2033 645 147 - PIN: 418705223#

 

**********

Agenda
7 novembre 2017Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2017
9 novembre 2017Paiement de l’acompte sur dividende 2017 (0,69 euro par action)
14 novembre 2017Journée investisseurs institutionnels VINCI Concessions à Lyon

**********

 

ANNEXES : voir le communiqué en PDF

 

 

1 Structure comparable = à périmètre et change constants : effet périmètre neutralisé en retraitant le périmètre 2017 des sociétés entrantes en 2017 et le périmètre 2016 des sociétés sorties du périmètre de consolidation en 2016 et 2017, ainsi qu’en intégrant les sociétés entrantes en 2016 en année pleine. Effet change neutralisé en appliquant les taux de change 2017 au chiffre d’affaires 2016 en devises.

2 Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe. En intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC.12 des normes comptables IFRS, les travaux de construction confiés par les filiales concessionnaires du Groupe à des entreprises extérieures, le chiffre d’affaires de VINCI s’élève à 29,6 milliards d’euros au 30 septembre 2017, en hausse de 6,0 % par rapport à la même période de 2016 (+4,4 % à structure comparable).

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 183 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.