Cours de l'action le 19/10/2017 17:38
80,900 € +0,36 %

Communiqués

Comptes semestriels 2016

29 juillet 2016 - Finances

- Recul limité du chiffre d’affaires à 17,6 milliards d’euros (-1,5 %)
  - Trafics soutenus chez VINCI Autoroutes et VINCI Airports
  - Activité stable chez VINCI Energies
  - Contraction des chiffres d’affaires d’Eurovia et de VINCI Construction
- Hausse des prises de commandes, notamment en France
- Hausses du résultat opérationnel sur activité (+11,7 % à 1,7 milliard d’euros) et du résultat net (+12,4 % à 920 millions d’euros)
- Acompte sur dividende : 0,63 euro par action (+10,5 %)
- Confirmation des bonnes perspectives pour l’exercice 2016

Chiffres clés

En millions d’euros1er semestre Exercice
20162015Variation
2016/2015
2015
Chiffre d’affaires117 61917 880-1,5 %38 518
Capacité d’autofinancement (EBITDA) 2 6062 471+5,5 %5 664
En % du chiffre d’affaires14,8 %13,8 % 14,7 %
Résultat opérationnel sur activité 1 7201 540+11,7 %3 758
En % du chiffre d’affaires9,8 %8,6 % 9,8 %
Résultat opérationnel courant1 7021 586+7,3 %3 788
Résultat net part du Groupe920819+12,4 %2 046
Résultat net par action (en €)21,651,47+12,1 %3,66
Acompte sur dividende par action (en €) 0,630,57+10,5 %1,84
Endettement financier net (en Mds€)(14,4)(13,9)-0,5(12,4)
     
Evolution du trafic autoroutier+3,3 %+2,7 % +3,0 %
Evolution du trafic aéroportuaire passagers+10,2 %3+11,7 % +11,4 %
Carnet de commandes en fin de période (en Mds€)29,228,7+1,8 %27,7

 

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« Les réalisations du premier semestre 2016 confirment les grandes tendances exposées précédemment : hausse du chiffre d’affaires des concessions, avec des croissances de trafic supérieures aux attentes chez VINCI Autoroutes et chez VINCI Airports ; baisse limitée du chiffre d’affaires du contracting ; reprise confirmée des commandes, notamment en France.

Conformément à sa stratégie, le Groupe a poursuivi son développement à l’international : dans les concessions, VINCI Airports entre parmi les 5 premiers acteurs mondiaux de la gestion aéroportuaire avec la finalisation de la concession de deux aéroports au Japon et l’acquisition de la société concessionnaire de six aéroports en République Dominicaine. Dans le contracting, de nouvelles acquisitions ont été réalisées par VINCI Energies en Australie et par Eurovia au Canada.

L’efficacité du modèle concessionnaire-constructeur a permis l’obtention de la concession de l’A355, nouvelle section autoroutière de contournement de Strasbourg par l’ouest. Le Groupe a également été désigné concessionnaire pressenti de l’autoroute A45 destinée à relier Saint-Etienne à l’agglomération lyonnaise.
Enfin, poursuivant son recentrage sur les infrastructures routières et aéroportuaires, le Groupe a engagé la cession du solde de sa participation dans le gestionnaire de parkings Indigo.

Le Groupe conserve une structure financière très solide, comme l’illustre la décision de l’agence Moody’s de relever ses notations à A3 (long terme) et P-1 (court terme) avec perspective stable.

Fort de ce bon début d’année, et malgré un environnement économique instable et un climat concurrentiel toujours tendu dans le contracting, VINCI confirme la perspective d’une hausse de ses résultats en 2016. »

Le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni le 28 juillet 2016 sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels au 30 juin 2016. Il a également approuvé le paiement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2016 d’un montant de 0,63 euro par action, en hausse de 10,5 %.

 

I. De bonnes performances financières d’ensemble :

Les comptes consolidés du 1er semestre 2016 de VINCI font ressortir une baisse limitée du chiffre d’affaires, une hausse de l’EBITDA4 Capacité d’autofinancement avant impôt et coût de l’endettement financier net (CAFICE), du résultat opérationnel courant et du résultat net part du Groupe.

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 17,6 milliards d’euros, en légère diminution de 1,5 % par rapport au 1er semestre 2015. Cette évolution traduit une contraction de 2,6 % à structure comparable, hors variations de change (-1,2 %) et changements de périmètre (+2,3 %). Ces derniers concernent les acquisitions d’Aerodom par VINCI Airports, d’Orteng, APX et J&P Richardson par VINCI Energies, de GRK et HEB par VINCI Construction, et de Rail Cantech par Eurovia.

- Le chiffre d’affaires de la branche concessions s’établit à 2,9 milliards d’euros, en hausse de 6,8 % (+5,8 % à structure comparable). Cette hausse intègre une croissance de 18,6 % du chiffre d’affaires de VINCI Airports (+11,4 % à structure comparable, hors Aerodom intégré le 1er avril 2016) et une progression de 4,9 % du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes.

- Le chiffre d’affaires de la branche contracting ressort à 14,7 milliards d’euros, en baisse de 3,6 % (-4,7 % à structure comparable), avec des tendances contrastées selon les métiers. Le chiffre d’affaires de VINCI Energies progresse de 3,4 % (stable à structure comparable), celui d’Eurovia recule de 4,7 % (-3,8 % à structure comparable) et celui de VINCI Construction diminue de 7,9 % (-8,6 % à structure comparable).

- En France, le chiffre d’affaires s’élève à 10,3 milliards d’euros, en baisse de 2,6 % (-3,3 % à périmètre constant), dont 1,8 % imputable à l’avancement du chantier de la LGV Tours-Bordeaux (projet SEA) qui atteint 94 % à fin juin 2016.

- A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 7,3 milliards d’euros. Il est stable à structure réelle (+0,2 %) et en légère diminution à structure comparable (-1,4 %). L’activité du semestre a bénéficié de l’intégration des sociétés récemment acquises, dont l’effet a été partiellement compensé par la dépréciation de plusieurs monnaies par rapport à l’euro, notamment la livre sterling.

La part de l’international dans le chiffre d’affaires global progresse à 41,3 % (40,6 % au 1er semestre 2015). Dans le contracting, elle ressort à 47 % (45 % au 1er semestre 2015).

Au 2ème trimestre, la contraction du chiffre d’affaires a été limitée à 1,2 % (-1,9 % à structure comparable) : les concessions ont poursuivi leur croissance, avec une hausse de chiffre d’affaires de 5,2 %. Dans le contracting, le tassement de l’activité (-4,1 % à structure comparable) a été moins prononcé qu’au 1er trimestre.

L’EBITDA progresse de 5,5 % à 2,6 milliards d’euros. La marge d’EBITDA/chiffre d’affaires s’établit à 14,8 %, en augmentation de 100 points de base par rapport au 1er semestre 2015 grâce aux bonnes performances de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports.

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) augmente de 11,7 % à 1,7 milliard d’euros. Il représente 9,8 % du chiffre d’affaires contre 8,6 % au 1er semestre 2015. Le taux de ROPA/chiffre d’affaires des concessions s’améliore à 47,2 % (44,0 % au 1er semestre 2015) et celui du contracting à 2,3 % (2,1 % au 1er semestre 2015).

La performance des concessions traduit la bonne dynamique des trafics de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports. Le ROPA de VINCI Autoroutes ressort à 1 205 millions d’euros (1 070 millions d’euros 1er semestre 2015) en progression de 12,7 %. Son taux de ROPA/chiffre d’affaires passe de 47,5 % au 1er semestre 2015 à 51,0 %. Cette progression traduit la hausse du chiffre d’affaires et une bonne maîtrise des charges d’exploitation. Par ailleurs, l’allongement de la durée des concessions dans le cadre du plan de relance autoroutier conclu en août 2015, a entrainé un étalement des charges d’amortissements.

L’évolution positive de la marge du contracting est la conséquence des progressions de VINCI Energies et d’Eurovia. Chez VINCI Construction, la marge s’est légèrement érodée malgré l’impact positif du retour à l’équilibre de VINCI Construction Plc au Royaume-Uni. La baisse d’activité en France, amplifiée par l’achèvement du projet SEA, et celle enregistrée en Afrique ont pesé sur la rentabilité.

Le résultat opérationnel courant (ROC), incluant l’impact des paiements en actions (IFRS 2), la part du Groupe dans le résultat des sociétés mises en équivalence et les autres éléments opérationnels courants, ressort à 1,702 millions d’euros, en hausse de 7,3 %.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 920 millions d’euros, en hausse de 12,4 % par rapport à celui du 1er semestre 2015 (819 millions d’euros). Le résultat net par action Après prise en compte des instruments dilutifs ressort à 1,65 euro en hausse de 12,1 % (1,47 euro au 1er semestre 2015).

L’endettement financier net au 30 juin 2016 s’élève à 14,4 milliards d’euros, en augmentation de 515 millions d’euros sur un an et de 2,0 milliards d’euros par rapport au 31 décembre 2015.

L’augmentation de l’endettement sur le semestre est principalement attribuable :
 - aux investissements financiers réalisés durant la période pour un montant de 1,0 milliard d’euros (Kansai Airports au Japon, Aerodom, JPR, Rail Cantech) ;  - au versement du solde du dividende 2015 pour un montant de 0,7 milliard d’euros ;
 - aux programmes d’investissements des concessions pour 0,4 milliard d’euros, essentiellement réalisés par VINCI Autoroutes.

Le cash-flow opérationnel (hors investissements de développement dans les concessions) s’est élevé à 0,4 milliard d’euros (0,6 milliard d’euros au 1er semestre 2015). Il intègre une consommation saisonnière du besoin en fonds de roulement supérieure à celle du 1er semestre 2015. Cette situation est à mettre en regard de l’amélioration exceptionnelle de la trésorerie d’exploitation enregistrée à la fin de l’exercice précédent.

Au 1er semestre 2016, VINCI a émis 6,4 millions d’actions nouvelles au titre des plans d’épargne Groupe et des programmes d’options et a racheté sur le marché 5,5 millions d’actions existantes.
L’auto-détention représente 39,5 millions d’actions au 30 juin 2016, soit 6,6% du capital.

La liquidité du Groupe ressort à 8,7 milliards d’euros, dont 2,7 milliards d’euros de trésorerie nette gérée et 6 milliards de lignes de crédit disponibles à échéance 2021.

 

II. Performances opérationnelles : bonne dynamique des concessions et stabilisation du contracting

Après la hausse exceptionnelle de 7,2 % enregistrée au 1er trimestre 2016, qui bénéficiait des effets positifs de l’année bissextile et du positionnement du week-end de Pâques en mars, le trafic de VINCI Autoroutes s’est stabilisé au 2e trimestre 2016 (+0,3 %). Le trafic des véhicules légers a bien résisté (-0,6 %) à la baisse du nombre de jours fériés comparativement à mai 2015, et aux mauvaises conditions climatiques. Le trafic des poids lourds est toujours en nette reprise (+6,2 %). Sur l’ensemble du semestre, le trafic des réseaux de VINCI Autoroutes progresse de 3,3 % (véhicules légers : +2,9 % ; poids lourds : +5,2 %).

Le trafic passagers de VINCI Airports poursuit sa dynamique de croissance avec une hausse de 9,8% au 2e trimestre 2016 (hors Aerodom consolidé à partir du 1er avril 2016) et de 10,2% sur l’ensemble du semestre, avec des performances élevées au Portugal (+11,9 %) et des progressions qui demeurent solides en France (+5,7,%) et au Cambodge (+4,9 %).

Dans le contracting, les prises de commandes sont en hausse pour le 5e trimestre consécutif. Sur l’ensemble du semestre, elles s’élèvent à 16,9 milliards d’euros, en croissance de près de 11% par rapport au 1er semestre 2015, tant en France (+14 %), qu’à l’international (+7 %). Tous les pôles de métiers affichent des progressions : Eurovia +15%, VINCI Construction +12% et VINCI Energies +5%. La croissance est tirée par la France, qui a enregistré au 2e trimestre plusieurs affaires significatives, notamment, à La Défense, la réalisation de la future gare Eole sous le CNIT et de ses tunnels adjacents, ainsi qu’un immeuble de grande hauteur destiné à abriter le futur siège du Groupe Saint-Gobain.

Le carnet de commandes au 30 juin 2016 s’établit à 29,2 milliards d’euros, en progression de 2 % sur 12 mois. Il progresse de 7 % en France, malgré l’avancement du contrat de la LGV Tours-Bordeaux (projet SEA), et recule légèrement à l’international (-3 %). Compte tenu de la part plus importante des grands projets dans le total, l’étalement dans le temps du carnet devrait être plus prononcé.

VINCI Immobilier affiche au 1er semestre 2016 une croissance toujours soutenue des réservations (+24 % à plus de 2 300 lots) et des lancements en travaux de nouveaux programmes. La progression du chiffre d’affaires de l’immobilier résidentiel a compensé le recul de celui de l’immobilier d’entreprise, imputable au phasage des opérations.

 

III. Autres faits marquants

· Initiatives stratégiques

 - Démarrage début avril 2016 de l’exploitation par VINCI des deux aéroports du Kansai en partenariat avec Orix et de six aéroports en République Dominicaine au travers de l’acquisition d’Aerodom ;

 - Signature du contrat de concession de l’autoroute A355 du contournement ouest de Strasbourg ;

 - Conclusion d’un accord en vue de la cession de la participation minoritaire de 24,6 % de VINCI au capital d’Indigo (ex-VINCI Park) à Ardian et Crédit Agricole Assurances (sans incidence sur les comptes au 30 juin 2016) ;

 - Renforcement de la branche contracting à l’international avec : les acquisitions de la société canadienne Rail Cantech par Eurovia et de la société australienne J&P Richardson par VINCI Energies. Eurovia a également porté de 50 % à 100 % sa participation dans le capital de la société chilienne Bitumix CVV.

· Succès commerciaux

 - Réalisation de trois lots de gazoducs terrestres en Grèce et en Albanie dans le cadre du projet TAP (Trans-Adriatic Pipeline) ;

 - Contrat de maintenance routière Wiltshire & Swindon au Royaume-Uni ;

 - Conception-construction d’un tunnel immergé routier et ferroviaire entre le Danemark et l’Allemagne (Femern Link). Le démarrage des travaux reste conditionné à la mise en place des permis de construction allemands ;

 - Réalisation de la nouvelle gare CNIT – La Défense et de ses tunnels adjacents (prolongement du RER E - Eole) ;

 - Nouveau contrat pour la construction du métro du Caire (Phase 3 de la ligne 3) ;

 - Déploiement d’une infrastructure Très Haut Débit (THD) en fibre optique pour couvrir le département de la Moselle (VINCI Energies) ;

 - Désignation de VINCI comme concessionnaire pressenti de l’autoroute A45 destiné à relier St-Etienne à l’agglomération lyonnaise.

· Politique financière

 - Relèvement de la note de crédit de VINCI par l’agence Moody’s : A3 (long terme) ; P-1 (court terme) avec perspective stable ;

 - Placement réussi par ASF d’une émission obligataire à 10 ans de 500 millions d’euros ;

 - Souscription par ASF d’un emprunt amortissable de 390 millions d’euros à 17 ans auprès de la Banque Européenne d’Investissement.

 

IV. Perspectives 2016 : Progression attendue des résultats

Malgré l’instabilité de l’environnement économique, VINCI aborde la seconde partie de l’année avec confiance.

Dans les concessions, compte tenu de l’avance prise au 30 juin, le chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes devrait connaître une progression un peu supérieure à celle réalisée l’an dernier. De son côté, bien que moins marquée qu’en 2015, la croissance à périmètre comparable du chiffre d’affaires de VINCI Airports devrait rester soutenue.

Dans le contracting, les réalisations du 1er semestre et la situation des carnets de commandes confirment, à périmètre et changes constants, une stabilité du chiffre d’affaires pour VINCI Energies et une contraction limitée de ceux d’Eurovia et de VINCI Construction. Sur un marché en voie de stabilisation en France et toujours incertain dans certaines zones à l’international, la priorité des entreprises du Groupe reste l’amélioration des marges dans un climat concurrentiel toujours tendu.

Ces tendances confirment les indications données précédemment pour l’ensemble de l’exercice : légère baisse du chiffre d’affaires consolidé à structure comparable, progressions du résultat opérationnel et du résultat net.

 

V. Acompte sur dividende

Un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2016 de 0,63 euro par action, en hausse de 10,5 %, sera versé en numéraire le 10 novembre 2016 (date de détachement du coupon : 8 novembre 2016).

1 Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe
2 Après prise en compte des instruments dilutifs
3 Hors Aerodom (consolidée à partir du 1er avril 2016)
4 Après prise en compte des instruments dilutifs

 

Agenda
29 juillet 2016Conférence de presse : 08h30
Réunion analystes : 11h00
25 octobre 2016Information trimestrielle au 30 septembre 2016
 8 novembre 2016Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2015
10 novembre 2016Paiement de l’acompte sur dividende 2015
2 décembre 2016Journée investisseurs VINCI Energies

Ce communiqué de presse est disponible en français et en anglais sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com.

 

ANNEXES : voir le communiqué en PDF

 

La présentation des résultats semestriels 2016 et le rapport financier semestriel au 30 juin 2016 seront disponibles avant la conférence de presse sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com.

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 183 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.