73,520 € -1,32 %   14/12/2018 17:35
Médias    >    Communiqués    >    Information trimestrielle au 30 septembre 2013 (24/10/2013)

Communiqués

Information trimestrielle au 30 septembre 2013

24 octobre 2013 - Finances

- Chiffre d’affaires cumulé au 30 septembre 2013 : 29,5 milliards d’euros (+4,7 % ; +3,6 % à structure comparable)
- Confirmation de l’amélioration du trafic de VINCI Autoroutes : +1,3 % au 3e trimestre 2013 ; +0,7 % en cumulé au 30 septembre 2013
- ANA, concessionnaire des aéroports du Portugal, consolidé à partir du 17 septembre 2013
- Carnet de commandes au 30 septembre 2013 : 30,8 milliards d’euros (+2 % sur 9 mois, hors LGV Tours-Bordeaux)
- Endettement financier net : 15,0 milliards d’euros ; notations de crédit Standard & Poors BBB+ et Moody’s Baa1 confirmées avec perspectives stables

Chiffre d’affaires consolidé Au 30 septembreVariation 2013/2012
En millions d’euros20132012RéelleComparable
Concessions4 2254 128+2,4 %+2,5 %
   VINCI Autoroutes3 5343 438+2,8 %+2,8 %
   VINCI Concessions691689+0,2 %+1,1 %
Contracting25 27423 985+5,4 %+4,0 %
   VINCI Energies6 7416 414+5,1 %(0,5 %)
   Eurovia6 2466 427(2,8 %)(2,3 %)
   VINCI Construction12 28711 144+10,3 %+10,4 %
   VINCI Immobilier572521+9,7 %+9,7 %
   Eliminations et retraitements(536)(429)  
Chiffre d’affaires total *29 53528 205+4,7 %+3,6 %
dont :
France
18 55317 947+3,4 %+3,1 %
International10 98210 257+7,1 %+4,4 %
   Europe hors France 7 1186 696+6,3 %  
   Reste du monde3 8643 561+8,5 %  
Prises de commandes (en Mds€)25,025,1(0,1 %) 
Carnet de commandes (en Mds€) 30,832,8(6,2 %) 
   Hors LGV Tours-Bordeaux28,429,1(2,6 %) 
Endettement financier net (en Mds€) (15,0)(13,5)(1,5) 

* Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe.

 

Le chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2013 de VINCI s’établit à 29 535 millions d’euros1, en hausse de 4,7 % par rapport à la même période de 2012. Cette évolution reflète une croissance à structure comparable de 3,6 %, un impact des variations de périmètre de 1,9 % et un effet de change de -0,7 %.

Le chiffre d’affaires des Concessions s’établit à 4 225 millions d’euros, en progression de 2,4 %. Le chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes progresse de 2,8 %, à 3 534 millions d’euros, tandis que celui de VINCI Concessions est resté globalement stable, à 691 millions d’euros. La société ANA, concessionnaire des 10 aéroports du Portugal, a été consolidée pour la première fois à partir du 17 septembre 2013.

Le chiffre d’affaires du Contracting est en hausse de 5,4 %, à 25 274 millions d’euros, dont VINCI Construction : 12 287 millions d’euros (+10,3 %), VINCI Energies : 6 741 millions d’euros (+5,1 %) et Eurovia : 6 246 millions d’euros (-2,8 %).

En France, le chiffre d’affaires s’établit à 18 553 millions d’euros, en hausse de 3,4 % par rapport à la même période de 2012 (+3,1 % à structure comparable), principalement du fait des bonnes performances de VINCI Construction et de VINCI Autoroutes.

A l’international, le chiffre d’affaires s’élève à 10 982 millions d’euros, en hausse de 7,1 % (+4,4 % à structure comparable) :
• Il ressort à 7 118 millions d’euros en Europe (hors France), en hausse de 6,3 %, avec des hausses de chiffre d’affaires en Allemagne (consolidation de GA Gruppe à partir de septembre 2012), en Suède et au Royaume-Uni.
• Hors d’Europe, il s’élève à 3 864 millions d’euros, en hausse de 8,5 %, avec des croissances soutenues en Asie, au Moyen-Orient et en Océanie.

Au 3e trimestre 2013, le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 5,5 %, à 10 824 millions d’euros (+5,3 % à structure comparable). Cette progression reflète une bonne activité de l’ensemble des pôles, en particulier VINCI Autoroutes, Eurovia et VINCI Construction en France, ainsi que VINCI Energies, Sogea Satom (filiales africaines), VINCI Construction Grands Projets et VINCI Construction UK à l’international.

Les prises de commandes du 3e trimestre 2013 s’élèvent à 8,2 milliards d’euros (+2 %), portant le cumul depuis le début de l’exercice à 25,0 milliards d’euros, stable par rapport à la même période de 2012. Au 30 septembre 2013, les prises de commandes sur neuf mois sont en baisse de 2 % en France, alors qu’elles progressent de 2 % à l’international. Elles diminuent de 9 % chez Eurovia, de 2 % chez VINCI Energies et sont en hausse de 6 % chez VINCI Construction. Certains contrats significatifs remportés à ce jour ne sont pas encore inclus dans le carnet de commandes, comme le stade du Dynamo de Moscou en Russie, les travaux souterrains de la ligne B du métro de Rennes en France, ou les lignes 3 et 6 du métro de Santiago du Chili.

Le carnet de commandes s’élève à 30,8 milliards d’euros au 30 septembre 2013, contre 32,8 milliards d’euros au 30 septembre 2012. Sur les neuf premiers mois de l’exercice 2013, le carnet de commandes de VINCI Energies a légèrement augmenté (+1 %), celui d’Eurovia est resté globalement stable et celui de VINCI Construction a légèrement diminué (-3 %). Hors l’impact du projet de la LGV Tours-Bordeaux, le carnet de commandes total est en hausse de 2 % sur neuf mois. Au 30 septembre 2013, le carnet de commandes en France s’élève à 16,5 milliards d’euros (-4 % sur neuf mois ; +2 % hors LGV Tours-Bordeaux) et à l’international, à 14,3 milliards d’euros (+1 %).

L’endettement financier net consolidé au 30 septembre 2013 s’établit à 15,0 milliards d’euros, en hausse de 1,5 milliard d’euros par rapport au 30 septembre 2012. Il inclut l’impact de l’acquisition d’ANA (2,8 milliards d’euros) et de celle de 4,7 % du capital d’Aéroports De Paris (365 millions d’euros).

 

Perspectives 2013

Les bonnes performances réalisées au 3e trimestre 2013 en chiffre d’affaires et prises de commandes confortent les tendances annoncées précédemment pour l’ensemble de l’année :
- Légère croissance organique du chiffre d’affaires, avec, dans les concessions, la confirmation de l’amélioration du trafic sur les réseaux de VINCI Autoroutes,
- Progression de la capacité d’autofinancement (EBITDA),
- Légère diminution du résultat opérationnel et, avant modification de la fiscalité en France, du résultat net. Toutefois, celui-ci serait négativement impacté par l’augmentation, en cours d’examen par le Parlement, de la surtaxe applicable à l’impôt sur les sociétés en France.
- Maintien du carnet de commandes à un niveau élevé avec, en particulier, un flux d’affaires gagnées hors d’Europe important.

 

Analyse par pôle du chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2013

CONCESSIONS : 4 225 millions d’euros (+2,4 % à structure réelle ; +2,5 % à structure comparable)

VINCI Autoroutes : 3 534 millions d’euros (+2,8 % à structure réelle et comparable)

Les recettes de péage des réseaux gérés par VINCI Autoroutes (ASF, Cofiroute, Escota, Arcour) sur les neuf premiers mois de l’année s’élèvent à 3 456 millions d’euros, en hausse de 2,7 %. Cette progression intègre une hausse du trafic sur le réseau interurbain de 0,7 % (véhicules légers : +0,9 % ; poids lourds : -0,7 %) et la poursuite de la montée en régime du Duplex A86 pour 0,1 % (trafic en hausse de 12,3 % pour les jours ouvrés et de 5,8 % pour les week-ends et jours fériés).

L’évolution positive du trafic de VINCI Autoroutes s’est confirmée au 3e trimestre, avec une progression de 1,3 % sur la période (véhicules légers : +1,2 % ; poids lourds : +2,4 %). Elle s’est traduite par une hausse des recettes de péage de 3,7 %.

Evolution du trafic de VINCI Autoroutes2013
1er trimestre2e trimestre3e trimestre9 mois
Véhicules légers+0,4 %+0,9 %+1,2 %+0,9 %
Poids lourds-3,7 %-0,6 %+2,4 %-0,7 %
Trafic total – réseau interurbain-0,3 %+0,7 %+1,3 %+0,7 %

 

VINCI Concessions : 691 millions d’euros (+0,2 % à structure réelle ; +1,1 % à structure comparable)

Le chiffre d’affaires de VINCI Park s’établit à 447 millions d’euros, en légère baisse de 1,3 %, intégrant l’impact de la fermeture du parking de la Place Vendôme à Paris suite à un incendie en 2012. A structure comparable, le chiffre d’affaires est stable en France et à l’international.

Le chiffre d’affaires de VINCI Airports progresse de 31,2 % à 167 millions d’euros (+16,1 % à structure comparable), grâce à une croissance soutenue du trafic passagers de l’aéroport de Nantes Atlantique et au Cambodge, ainsi qu’à l’intégration d’ANA à partir du 17 septembre 2013 (impact de 21 millions d’euros sur le chiffre d’affaires au 30 septembre 2013). Sur une base pro forma, le trafic passagers de VINCI Airports est en hausse de 6,1 % sur les neuf premiers mois de l’exercice 2013 (ANA : +4,2 % ; Cambodge : +18,8 % ; France : +7,3 %).

CONTRACTING : 25 274 millions d’euros (+5,4 % à structure réelle ; +4,0 % à structure comparable)

VINCI Energies : 6 741 millions d’euros (+5,1 % à structure réelle ; -0,5 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires des neuf premiers mois ressort quasiment stable, à 3 986 millions d'euros, (-0,3 % à structure réelle ;-0,9 % à structure comparable), malgré la sortie de contrats à faible marge chez VINCI Facilities. L’activité est restée dynamique dans les infrastructures d’énergie et de télécommunications ; celle dans l’industrie et le secteur tertiaire a été, en revanche, moins soutenue.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 2 756 millions d’euros, en hausse de 14 % à structure réelle (stable à structure comparable), essentiellement du fait de l’intégration de GA Gruppe en Allemagne. La Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et le Royaume-Uni ont, par ailleurs, affiché de bonnes performances.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 30 septembre 2013 ressort à 6,8 milliards d’euros, en hausse de 1 % depuis le début de l’année. Il représente environ 9 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia: 6 246 millions d’euros (-2,8 % à structure réelle; -2,3 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires des neuf premiers mois ressort à 3 841 millions d’euros, en hausse de 0,5 % à structure réelle et de 0,4 % à structure comparable. Après un 1er semestre 2013 marqué par des conditions climatiques très difficiles, le chiffre d’affaires a progressé de 4,9 % au 3e trimestre 2013 (+4,7 % à structure comparable). Les activités spécialisées d’Eurovia, notamment celles liées aux infrastructures ferroviaires, continuent d’afficher une bonne dynamique.

A l’international, le chiffre d’affaires marque un recul de 7,7 %, à 2 404 millions d'euros (-6,4 % à structure comparable). Au 3e trimestre 2013, le chiffre d’affaires est en baisse de 2,1 %. L’activité a été bonne au Royaume-Uni mais en baisse dans le reste de l’Europe, notamment en Pologne où elle recule de plus de 45 %. La zone Amériques se tient bien, à l’exception du Québec qui enregistre une baisse d’activité de 15 %.
Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2013 s’établit à 6,4 milliards d’euros, globalement stable par rapport au début de l’année. Il représente 9 mois d'activité moyenne du pôle.

VINCI Construction : 12 287 millions d’euros (+10,3 % à structure réelle ; +10,4 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires des neufs premiers mois s’élève à 6 687 millions d’euros, en hausse de 9,2 % à structure réelle (+8,7 % à structure comparable). Il inclut une contribution de 903 millions d’euros des travaux de la LGV Tours-Bordeaux. Au 3e trimestre 2013, le chiffre d‘affaires a progressé de 6,9 % par rapport au 3e trimestre 2012. Le bâtiment non résidentiel privé et le génie civil ont été bien orientés sur la période.

A l’international, le chiffre d’affaires progresse de 11,6 % à 5 600 millions d’euros (+12,4 % à structure comparable). Au 3e trimestre, le chiffre d’affaires a crû de plus de 11 %. Une forte croissance a été enregistrée chez Sogea Satom (filiales africaines), VINCI Construction UK et VINCI Construction Grands Projets. En revanche, l’activité en Europe Centrale a baissé de près de 15 %.
Le carnet de commandes au 30 septembre 2013 de VINCI Construction s’élève à 17,6 milliards d’euros, en hausse de 3 % depuis le début de l’année hors LGV Tours-Bordeaux. Il représente 13 mois d’activité moyenne du pôle.

VINCI Immobilier : 572 millions d’euros (+9,7 % à structure réelle et comparable)
L’activité des neuf premiers mois de 2013 de VINCI Immobilier est tirée par plusieurs grands projets en cours de réalisation en immobilier d’entreprise et commercial en région parisienne. L’activité résidentielle, de son côté, est restée stable.

 

Faits marquants du 3e trimestre 2013

Nouveaux contrats
Durant le 3e trimestre 2013, plusieurs projets significatifs ont été intégrés dans le carnet de commandes:
• Stade des Lumières à Lyon (58 000 sièges)
• Usine d’incinération en Cornouailles, au Royaume-Uni
• Contrat de travaux routiers en Alberta, au Canada
• Rénovation de 13 stations du Crossrail à Londres

Nouveaux développements
En juillet 2013, VINCI a acquis 4 643 968 actions d’Aéroports de Paris (ADP), représentant 4,7 % du capital de la société. Cette transaction a été conclue au prix de 78,50 euros par action, pour un investissement total de 365 millions d’euros. VINCI détient désormais 8 % du capital d’ADP.

En septembre 2013, VINCI a finalisé l’acquisition d’ANA, société concessionnaire pour une durée de 50 ans des 10 aéroports du Portugal, situés sur le continent (Lisbonne, Porto, Faro, Beja), aux Açores (Ponta Delgada, Horta, Flores et Santa Maria) et à Madère (Funchal et Porto Santo). Ces plateformes ont accueilli plus de 30 millions de passagers en 2012, dont environ 80 % à l'international.

En septembre 2013, VINCI a conclu avec Ackermans & van Haaren (AvH) un accord par lequel AvH apporterait à CFE, filiale belge de VINCI (à 46,84 %), sa participation de 50% dans DEME, l’une des principales entreprises mondiales de dragage et de travaux maritimes. CFE deviendrait l’unique actionnaire de DEME. Simultanément, VINCI céderait à AvH la moitié de sa participation dans CFE à 45 euros par action. L’opération devrait être finalisée d’ici la fin du 1er trimestre 2014.

 

Eléments financiers

Endettement financier net - Liquidité

L’endettement financier net consolidé de VINCI au 30 septembre 2013 ressort à 15,0 milliards d’euros, contre 13,5 milliards d’euros au 30 septembre 2012. Il a augmenté d’environ 2,0 milliards d’euros au 3e trimestre 2013 compte tenu de l’acquisition de 95 % du capital d’ANA pour 1,1 milliard d’euros, de la consolidation de l’endettement financier net d’ANA pour 1,7 milliard d’euros et de l’acquisition de 4,7 % du capital d’ADP pour 0,4 milliard d’euros. Ces impacts ont été partiellement compensés par le cash flow libre (après investissements) du trimestre pour environ 1,1 milliard d’euros. Depuis le 1er janvier 2013, l’endettement financier net a augmenté de 2,5 milliards d’euros.

L’endettement financier net au 30 septembre 2013 se décompose en une dette financière brute de 19,1 milliards d’euros et une trésorerie disponible de 4,0 milliards d’euros.

Au 30 septembre 2013, la liquidité du Groupe reste au niveau très élevé de 10,4 milliards d’euros. Elle inclut, outre la trésorerie disponible, des lignes de crédit bancaires à moyen terme non utilisées pour 6,4 milliards d’euros dont les échéances s’échelonnent entre 2016 et 2018.

Les notations de crédit de long terme du Groupe attribuées par Standard & Poors (BBB+) et Moody’s (Baa1), ont été confirmées après prise en compte de l’acquisition d’ANA, toutes deux avec perspectives stables.

1 Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe. En intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC 12 des normes comptables IFRS, les travaux de construction confiés par les filiales concessionnaires du Groupe à des entreprises extérieures, le chiffre d’affaires de VINCI s’élève à 29 814 millions d’euros au 30 septembre 2013, en hausse de 4,3 % par rapport à la même période de 2012 (+3,2 % à structure comparable).

**********

Agenda
14 novembre 2013Paiement de l’acompte sur dividende 2013 de 0,55 euro par action (détachement du coupon le 11 novembre 2013)
5 février 2014Publication des comptes annuels de l’exercice 2013

**********

ANNEXES

Chiffre d'affaires* consolidé au 30 septembre - répartition France / International par pôle

  Au 30 septembreVariation 2013/2012
En millions d’euros 2013 2012 RéelleComparable
FRANCE    
Concessions3 9823 890+2,4 %+2,4 %
Contracting14 51413 943+4,1 %+3,7 %
   VINCI Energies3 9863 997(0,3 %)(0,9 %)
   Eurovia3 8413 822+0,5 %+0,4 %
   VINCI Construction6 6876 124+9,2 %+8,7 %
VINCI Immobilier572521+9,7 %+9,7 %
Eliminations et retraitements(515)(407)  
Total France18 55317 947+3,4 %+3,1 %
     
INTERNATIONAL    
Concessions243238+2,1 %+5,9 %
Contracting10 76010 042+7,2 %+4,4 %
   VINCI Energies2 7562 417+14,0 %0,0 %
   Eurovia2 4042 605(7,7 %)(6,4 %)
   VINCI Construction5 6005 020+11,6 %+12,4 %
Eliminations et retraitements(21)(22)  
Total international10 98210 257 +7,1 %+4,4 %

* Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe (IFRIC 12)

 

Chiffre d’affaires* consolidé du 3e trimestre

  3e trimestreVariation 2013/2012
En millions d’euros 2013 2012 RéelleComparable
Concessions1 6481 586+3,9 %+3,4 %
VINCI Autoroutes1 4221 372+3,6 %+3,7 %
VINCI Concessions226214+5,5 %+1,4 %
Contracting9 1468 675+5,4 %+5,4 %
VINCI Energies2 3232 236+3,9 %(0,7 %)
Eurovia2 6432 595+1,8 %+3,6 %
VINCI Construction4 1803 843+8,8 %+10,3 %
VINCI Immobilier212163+29,8 %+29,8 %
Eliminations et retraitements(181)(161)  
Chiffre d’affaires total10 82410 262+5,5 %+5,3 %
dont :    
France6 7446 452+4,5 %+4,3 %
International4 0803 810+7,1 %+7,0 %
   Europe hors France2 7472 465+11,4 % 
   Reste du monde1 3341 345 (0,9 %)

* Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe (IFRIC 12)

 

Evolution du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes

au 30 septembre 2013 VINCI AutoroutesDont : 
 ASFEscotaCofiroute
Véhicules légers+0,9 %+1,3 %+0,5 %0,0 %
Poids lourds (0,7 %)(0,5 %)(2,3 %)(0,7 %)
Trafic total – réseau interurbain+0,7 %+1,1 %+0,2 %(0,1 %)
Duplex A86 +0,1 %--+0,4 %
Autres effets +1,9 %+2,1 %+0,9 %+2,1 %
Recettes de péage (en m€)3 4561 978513931
Variation 2013/2012 +2,7 %+3,2 %+1,1 %+2,4 %
Chiffre d’affaires (en m€)3 5342 028523948
Variation 2013/2012+2,8 %+3,2 %+1,3 %+2,3 %

 

Trafic de VINCI Autoroutes

Réseau interurbain 3e trimestre Cumul au 30 septembre
en millions de km parcourus20132012Variation20132012Variation
VINCI Autoroutes15 12114 925 +1,3 %36 08135 833 +0,7 %
Véhicules légers13 64713 487 +1,2 %31 56231 283 +0,9 %
Poids lourds1 4741 439 +2,4 %4 5194 550(0,7 %)
Dont :     
ASF9 5489 420 +1,4 %22 37322 130 +1,1 %
Véhicules légers8 5808 474 +1,3 %19 40019 142 +1,3 %
Poids lourds968946 +2,2 %2 9732 987(0,5 %)
ESCOTA2 0242 002 +1,1 %5 1565 145 +0,2 %
Véhicules légers1 8781 856 +1,2 %4 7124 691 +0,5 %
Poids lourds146146 +0,4 %444454(2,3 %)
Cofiroute (réseau interurbain)3 4593 415 +1,3 %8 3408 351(0,1 %)
Véhicules légers3 1073 076 +1,0 %7 2627 265 0,0 %
Poids lourds352339 +3,6 %1 0781 086(0,7 %)

 

Trafic de VINCI Airports

 3e trimestre Cumul au 30 septembre
Passagers 20132012 Variation20132012 Variation
VINCI Airports * 13 417 52912 669 071+5,9 %33 248 22631 341 147+6,1 %
Dont :     
ANA (Portugal) 10 733 472 10 242 934 +4,8 %25 037 097 24 018 241 +4,2 %
Cambodge1 079 957923 496+16,9 %3 657 0093 077 222+18,8 %
France 1 604 100 1 502 641+6,8 %4 554 120 4 245 684 +7,3 %

* Pro forma

 

Carnet de commandes

 Au 30 septembreVariationAu Variation
En milliards d’euros20132012sept.13/sept.12 31 déc. 2012sept.13/déc.12
VINCI Energies6,87,4(7 %)6,8+1 %
Eurovia6,46,7(6 %)6,4(1 %)
VINCI Construction17,618,7(6 %)18,1(3 %)
Total Contracting 30,832,8(6 %)31,3(1 %)
dont :     
France16,518,3(10 %)17,2(4 %)
   France hors SEA14,114,6(4 %)13,7+2 %
International14,314,5(2 %)14,1+1 %
   Europe hors France9,4 9,7(3 %)9,4+1 %
   Reste du monde 4,9 4,8+1 %4,7+3 %
Total Contracting hors SEA28,429,1(3 %)27,8+2 %

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et du contracting, employant près de 195 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.