75,120 € -2,09 %   23/10/2018 12:46
Groupe    >    Métiers    >    VINCI Airports

VINCI Airports

Contributeur de croissance durable pour les territoires

Grâce à son expertise d’opérateur global et à l’engagement de ses 12 000 collaborateurs, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite des aéroports en apportant sa capacité d’investissement, son réseau international et son savoir-faire dans l’optimisation de la gestion et de la performance de plates-formes existantes ou de nouveaux projets. Comptant parmi les cinq principaux acteurs mondiaux de son secteur, présent dans sept pays, VINCI Airports gère 35 plates-formes qui ont accueilli 157 millions de passagers en 2017.

VINCI Airports a poursuivi et amplifié sa trajectoire de forte croissance, grâce à une progression historique du trafic sur ses plates-formes et à l’extension de son réseau international.

Le chiffre d’affaires de VINCI Airports s’est accru de 33,5 % à 1,4 milliard d’euros, dont 13,7 % par croissance organique grâce au développement très soutenu de l’activité sur les plates-formes en exploitation. L’exercice a été dense, également, en termes de croissance externe et d’extension de son réseau, avec l’exploitation en année pleine des aéroports de Lyon en France et le gain de nouvelles concessions au Japon (aéroport de Kobe), au Brésil (Salvador de Bahia), ainsi que, début 2018, en Serbie (Belgrade).

Chiffres clés 2017

35 aéroports

156,6 millions de passagers

6 705 salariés

Chiffre d'affaires : 1 409 M€

Positionnement concurrentiel de VINCI Airports

VINCI Airports est l'un des cinq principaux acteurs internationaux du secteur aéroportuaire avec 35 plates-formes exploitées dans le monde.

Les principaux groupes aéroportuaires cotés du secteur sont Aena (concessionnaire de l'aéroport de Madrid), le groupe français ADP, Fraport (concessionnaire de l'aéroport de Francfort) et MAHB (concessionnaire de l'aéroport de Kuala Lumpur).

En Europe, VINCI Airports gère dix aéroports au Portugal (51,8 millions de passagers) et 12 aéroports en France (18,2 millions de passagers), dont les aéroports de Lyon - Saint-Exupéry et Lyon-Bron depuis novembre 2016 (10,3 millions de passagers).

Hors d’Europe, VINCI Airports est concessionnaire des trois aéroports internationaux du Cambodge (8,8 millions de passagers).

Au Chili, VINCI Airports, au sein d'un consortium avec ADP et Astaldi, gère l'aéroport international de Santiago (21,4 millions de passagers).

En République dominicaine, VINCI Airports gère six aéroports (5,1 millions de passagers).

Au Japon, VINCI Airports est concessionnaire, dans le cadre d'un consortium avec des partenaires japonais, des deux aéroports d'Osaka (43,6 millions de passagers).

Au Brésil, VINCI Airports gère depuis le 2 janvier 2018 l'aéroport de Salvador de Bahia (7,7 millions de passagers en 2017).

En 2018, deux nouvelles plates-formes entreront dans le périmètre de VINCI Airports : Kobe (Japon), et Belgrade (Serbie). Ces plates-formes ont accueilli 8,2 millions de passagers en 2017.

Innovation

Associant à la fois les collaborateurs et des partenaires externes, la politique d’innovation de VINCI Airports vise à optimiser le fonctionnement des opérations et à développer les services aux passagers, en s’appuyant notamment sur les technologies numériques. La créativité des salariés s’est illustrée, ainsi, dans deux Prix de l’Innovation VINCI 2017 : l’un, attribué à I-Sense, une solution de gestion des flux de personnes qui réduit de 20 % le temps d’attente aux contrôles ; l’autre, au service « See you later », qui permet aux passagers dont les objets interdits dans les avions ont été confisqués à l’embarquement de les récupérer ultérieurement.

Dans le même temps, la collaboration avec des start-up favorise le développement de nouveaux services qui améliorent l’expérience des voyageurs. Sélectionnés lors d’événements tels que le Challenge Innovation VINCI Airports, ces services sont le plus souvent incubés et expérimentés au niveau local avant d’être déployés plus largement. À titre d’exemple, la start-up portugaise Business in the air a conçu avec le soutien de VINCI Airports un service qui propose aux passagers de profiter du temps passé dans les aéroports pour développer de nouvelles opportunités professionnelles ; cette fonctionnalité est désormais active dans les aéroports de Lisbonne et Porto via l’application d’ANA, le réseau de VINCI Airports au Portugal.

Perspectives

Au cœur de l’approche intégrée et de la trajectoire de développement du Groupe, les concessions sont aussi le socle de ses revenus récurrents et de sa résilience.

La branche concessions devrait poursuivre en 2018 sa trajectoire de croissance.

En termes d’activité, la tendance à la progression du trafic devrait se confirmer sur le réseau VINCI Autoroutes, dans un environnement économique globalement mieux orienté en Europe, qui favorise les échanges nationaux et transnationaux. VINCI Airports poursuivra sa dynamique de croissance grâce à l’extension de son réseau international et à la croissance continue du trafic sur ses plates-formes — qui devrait toutefois être moins soutenue que lors des exercices précédents compte tenu de la base de comparaison élevée. VINCI Highways bénéficiera également de l’apport de contrats de concession ou d’exploitation récemment remportés en Europe et sur le continent américain. Enfin, 2018 sera la première année pleine d’exploitation pour la LGV Sud Europe Atlantique en France, dont la réussite commerciale devrait se confirmer, voire s’amplifier.

En termes de maîtrise d’ouvrage, l’expertise de concessionnaire-constructeur intégré du Groupe se déploiera sur de nombreux projets : en France avec les chantiers du Plan de relance autoroutier, qui font de VINCI Autoroutes l’un des principaux maîtres d’ouvrage de travaux publics ; à l’international avec les programmes de travaux associés aux concessions d’aéroports au Chili et d’autoroutes en Allemagne, en Russie, au Canada, en Colombie et au Pérou.

En matière de développement, VINCI poursuivra sa stratégie volontariste orientée à la fois vers la reprise de concessions existantes, dans les secteurs aéroportuaire et autoroutier, et vers l’acquisition de concessions nouvelles. Le partage des expertises et la mobilité des compétences au sein des divisions de VINCI Concessions (VINCI Airports, VINCI Highways, VINCI Railways) et avec VINCI Autoroutes faciliteront l’approche de nouveaux marchés. Celle-ci sera favorisée, également, par les synergies avec les pôles de contracting et leurs réseaux de filiales présents sur tous les continents. Dans la continuité de la politique menée avec constance par le Groupe, ces nouveaux développements contribueront à renouveler le portefeuille de concessions en élargissant sa couverture internationale et en allongeant sa maturité moyenne.

De nouvelles marges de création de valeur seront aussi dégagées grâce à l’innovation. Les politiques menées dans ce domaine optimiseront la performance opérationnelle de chaque filière de métiers tout en faisant émerger de nouveaux services aux utilisateurs des infrastructures, concernant en particulier la mobilité connectée et l’expérience du voyage. À plus long terme, la démarche d’innovation transversale menée à l’échelle du Groupe favorisera l’émergence de nouveaux modèles économiques, associés à la transformation profonde des infrastructures et des pratiques de mobilité.