Logo VINCI
102,400 € +1,04 %   24/01/2020 17:35
Accueil > Médias > Communiqués    >    Information trimestrielle au 31 mars 2009 (12/05/2009)

Communiqués

Information trimestrielle au 31 mars 2009

12 mai 2009 - Finances

- Chiffre d’affaires : 7,0 milliards d’euros (-2,6%)
- Carnet de commandes : 23,8 milliards d’euros (+3% par rapport au 31 décembre 2008)
- Endettement maîtrisé
- Tendances 2009 inchangées

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’est élevé à 7,0 milliards d’euros (1) au 1er trimestre 2009 en contraction de -2,6% par rapport à la même période de 2008. Cette évolution est la conjonction d’une baisse de l’activité à structure comparable de 3,9%, de l’impact positif de la croissance externe pour 3,3% et d’un effet de change défavorable de -2,0%.

Dans les métiers du contracting, la diminution du chiffre d‘affaires (-2% à structure réelle, -3,5% à structure comparable) est surtout imputable aux mauvaises conditions climatiques qui ont affecté le déroulement des chantiers au début de l’année, notamment dans les travaux routiers. De son côté, la baisse du chiffre d’affaires de VINCI Concessions (-3,5% à structure comparable, -4% à structure constante) traduit le tassement globalement modéré des recettes de péages des filiales autoroutières dans la continuité des tendances de la fin de l’exercice précédent.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 4,4 milliards d’euros en réduction de 6,2%, (-7,6% à structure comparable). Il faut noter l’impact positif de l’intégration de la nouvelle filiale Eurovia Travaux Ferroviaires-ETF (ex-Vossloh Infrastructure Services), acquise fin 2008.

A l’international, le chiffre d’affaires a progressé de +4,2% (+3,1% à structure comparable) et atteint 2,6 milliards d’euros. L’activité est restée soutenue dans la construction, notamment dans les grands projets et dans les métiers de spécialités (Solétanche Freyssinet, Entrepose Contracting). Il faut aussi souligner l’apport de l’acquisition de Taylor Woodrow Construction en Grande Bretagne.
La part du chiffre d’affaires réalisée hors de France au 1er trimestre 2009 représente 37% du total (43% dans les activités de contracting).

Ces évolutions valident la stratégie de VINCI de diversification géographique et de renforcement de ses expertises techniques, qui lui permet de mieux résister dans un environnement de marchés plus difficile.

Il convient, enfin, de rappeler que le chiffre d‘affaires dans la plupart des métiers du Groupe est fortement influencé, en début d’année, par les facteurs saisonniers, qui rendent peu représentatives les extrapolations sur l’ensemble de l’exercice.

 

Analyse par pôle

VINCI Concessions : 1 028 millions d’euros (-3,5%)

Le chiffre d'affaires des trois réseaux autoroutiers gérés par VINCI en France s’établit à 827 millions d’euros en baisse de 4,2%. Hors effet de l’année bissextile en 2008, le recul des recettes au 1er trimestre est de l’ordre de 3%, ce qui traduit une contraction du trafic à réseau stable d’environ 5%, partiellement compensée par l’impact positif des ouvertures de nouvelles sections et les effets tarifaires.

Le trafic à réseau stable a été affecté au premier trimestre 2009 par des événements exceptionnels (fermetures ponctuelles suite à des phénomènes météorologiques en début d’année, décalage du week-end de Pâques au 2ème trimestre 2009).

Corrigé de ces effets exceptionnels, on constate, par rapport au 4ème trimestre 2008, un moindre recul du trafic des véhicules légers, tendance qui se confirme en avril. En revanche, le trafic des poids lourds, plus directement corrélé à la conjoncture économique, s’est dégradé au 1er trimestre mais paraît aujourd’hui se stabiliser.

Chiffre d’affaires par réseau :

En millions d’euros 1er trimestre 2009 Δ 2009/2008
ASF 473 -4,8%
Escota 131 -2,1%
Cofiroute 223 -4,3%

Le chiffre d’affaires de VINCI Park ressort à 159 millions d’euros en augmentation de 7,1% (+4,9% à structure comparable). En France, le chiffre d’affaires a progressé de +2,6% à 102 millions d’euros, grâce à un bon mois de mars. A l'international, le chiffre d’affaires (+16% à 57 millions d’euros) est tiré par la croissance externe en Amérique du Nord.

VINCI Energies : 1 063 millions d’euros (-0,4%)

En France, le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009 de VINCI Energies s’élève à 743 millions d'euros, en recul limité de 1,3% (-2,4% à structure comparable).

A l’international, le chiffre d’affaires se maintient globalement à un bon niveau et progresse de 1,9% à 320 millions d’euros, avec des situations contrastées selon les pays. Soutenue en Allemagne, en Suisse et en Europe centrale, la situation de l’activité est plus tendue au Royaume Uni, en Europe du Nord et en Espagne.
Le carnet de commandes de VINCI Energies à fin mars, de 2,6 milliards d’euros, représente près de 7 mois d’activité moyenne du pôle. Il est en hausse de 2% sur 12 mois et de près de 9% par rapport au 31 décembre 2008.

Eurovia : 1 306 millions d’euros (-12,1%)

En France, le chiffre d’affaires s’établit à 863 millions d’euros en baisse de 12,6% (-17% à périmètre comparable après neutralisation de l’acquisition d’ETF). L’activité a été fortement pénalisée par de mauvaises conditions climatiques en début d’année, cet effet étant amplifié par un environnement économique peu favorable.

A l’international, le chiffre d’affaires s’élève à 443 millions d'euros (-11% à structure réelle, -7,2% à périmètre et changes constants). Les effets de changes (dépréciation de la livre sterling et des monnaies d’Europe centrale) représentent un impact négatif sur le chiffre d‘affaires d’environ -5%.
Le carnet de commandes d’Eurovia au 31 mars 2009 ressort à 5,4 milliards d’euros, en hausse de près de 13% par rapport à fin 2008 et de 4% sur 12 mois ; il représente près de 8 mois d'activité moyenne du pôle.


VINCI Construction : 3 574 millions d’euros (+1,9%)

En France, le chiffre d’affaires a diminué de 3,9% à 1 809 millions d’euros (-4,3% à périmètre constant). Outre l’impact des évènements sociaux dans les DOM-TOM et celui de l’achèvement de plusieurs grands chantiers, cette évolution traduit un recul limité des activités de proximité de VINCI Construction France dans le bâtiment.

A l’international, le chiffre d’affaires ressort en hausse à 1 764 millions d’euros (+8,5% à structure réelle, +5,9% à structure comparable). Le ralentissement des activités bâtiment en Europe centrale et orientale a pu être entièrement compensé par l’activité soutenue de Solétanche Freyssinet, d’Entrepose Contracting et de VINCI Construction Grands Projets. Le chiffre d’affaires a, en outre, bénéficié de l’intégration de Taylor Woodrow Construction en Grande Bretagne.
Le carnet de commandes au 31 mars 2009 de VINCI Construction est en hausse de 7% sur un an, à 15,8 milliards d’euros. Il se maintient à un niveau proche de celui de la fin 2008 (-1%) et représente près de 12 mois d’activité moyenne du pôle.

Faits marquants de la période

Concessions, gestion d’infrastructures et services associés

VINCI Airports et Keolis ont obtenu en janvier 2009 un contrat de délégation de service public pour la gestion de l’aéroport de Quimper Cornouaille pour une période de 6 ans et 10 mois. Il s’agit du 4ème contrat de ce type en France remporté par VINCI Concessions.

En janvier 2009, VINCI Park a acquis, via sa filiale (à 50%) LAZ Parking, la société Ultimate Parking qui réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 20 millions de dollars aux Etats-Unis. En mars 2009, LAZ Parking a signé avec la New York Metropolitan Transport Authority un contrat de 7 ans pour la gestion de 34 parkings, représentant  près de 13 300 places de stationnement, situés au voisinage immédiat de quatre lignes de métro à New York.

En février 2009, Via Solutions Südwest (détenu à hauteur de 50% par VINCI Concessions) a été désigné concessionnaire de la section autoroutière A-Modell A5 dans le sud-ouest de l’Allemagne. Ce projet consiste à assurer la conception, le financement, les travaux de rénovation et d’élargissement, l’exploitation et la maintenance d’une section autoroutière de 60 km pendant une durée de 30 ans. Le financement du projet comprend une dette bancaire de 400 millions d’euros d’une maturité maximale de 28,5 ans, dont 200 millions d’euros prêtés par la Banque Européenne d’Investissement. La rémunération du concessionnaire sera déterminée en fonction des péages collectés, à travers le système satellitaire Toll Collect, auprès des poids lourds circulant sur la section. Les travaux, répartis sur 5 ans, seront réalisés dans le cadre d’un groupement d’entreprises mené par Eurovia Allemagne.

En mars 2009, VINCI Concessions, dans le cadre d’un consortium, a signé avec le gouvernement slovaque un contrat de partenariat public-privé (PPP) pour la réalisation de la voie express R1. Le contrat, d’une durée de 30 ans, consiste à assurer le financement, la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance d’une nouvelle voie express 2x2 voies d’une longueur totale de 52 km, située à l’Est de Bratislava. La société concessionnaire sera rémunérée sous forme d’une redevance annuelle versée par le concédant. Les travaux d’une durée d’environ 4 ans, pour un montant total de 900 millions d’euros, seront réalisés par des filiales du Groupe. L’entrée en vigueur du contrat interviendra après la finalisation, en cours, du financement.

Contracting

Fin janvier, VINCI Construction a remporté le premier contrat de PPP industriel dans les DOM-TOM pour la construction d’un terminal céréalier sur l’île de la Réunion.
VINCI, dans le cadre d’un groupement constitué de QDVC (filiale à 51% de Qatari Diar et à 49% de VINCI Construction Grands Projets), et de ses filiales VINCI Construction Grands Projets et Entrepose Contracting, a remporté en mars 2009 un contrat pour la construction d’une station de pompage, au nord de Doha. Les travaux, dont le montant total s’élève à 358 millions d’euros, dureront 33 mois.

En mars, la filiale allemande de VINCI Construction a remporté deux contrats importants : un contrat de maintenance, d’entretien et de réparation de 54 écoles pour le compte de l’armée américaine, en Allemagne et en Belgique, d’un montant total de 86 millions d’euros et d’une durée de cinq ans ; un contrat de PPP avec la ville de Nüremberg d’un montant de 81 millions d’euros pour le financement, la construction, la gestion et la maintenance pour une durée de 25 ans de quatre établissements scolaires.

Eurovia a étendu sa présence à l’international en effectuant 2 acquisitions représentant une activité d’environ 80 millions d’euros par an :
- la société Blacktop, basée à Vancouver au Canada, dans une région bénéficiant d’importants programmes de construction et de rénovation d’infrastructures routières.
- la société Han (à hauteur de 65%) en Roumanie, implantée dans les régions de Bucarest et de Cluj.

Eléments financiers

ASF (Autoroutes du Sud de la France) a réussi, en février, un placement obligataire privé de 200 millions d’euros à 10 ans, indexé inflation, auprès d’un investisseur européen. En mars, la société a effectué une émission obligataire publique de 650 millions d’euros à 10 ans, assortie d’un coupon annuel de 7,375%. Deux émissions complémentaires sur la même souche ont ensuite été réalisées pour un montant total de 319 millions d’euros.

Ces opérations, destinées à refinancer la dette existante d’ASF, permettent d'en allonger la maturité moyenne et confirment la confiance du marché dans la qualité du crédit de la société, notée BBB+ par Standard & Poor’s et Baa1 par Moody’s, perspective stable.

L’endettement financier net consolidé, logé essentiellement dans les filiales concessionnaires, ressort au 31 mars 2009 à 15,8 milliards d’euros, soit une réduction de plus de 0,9 milliard d’euros par rapport à sa position au 31 mars 2008. L’accroissement de l’endettement par rapport au 31 décembre 2008 (0,4 milliard d’euros) est la conséquence de la saisonnalité du cycle d’exploitation des entreprises du Groupe.

Au 31 mars 2009, le Groupe conserve un niveau de liquidités très important de près de 12 milliards d’euros, dont 6,9 milliards de lignes de crédit bancaires confirmées non tirées, dont les échéances s’échelonnent entre 2011 et 2013, et de plus de 5 milliards d’euros de trésorerie disponible.

 

Perspectives 2009

Le carnet de commandes au 31 mars 2009 des pôles contracting (VINCI Construction, Eurovia, VINCI Energies), malgré le ralentissement du rythme des commandes, se maintient à très haut niveau. A 23,8 milliards d’euros, il est en hausse de 6% par rapport au 31 mars 2008 et de près de 3% par rapport au 31 décembre 2008.

Au vu de la bonne résistance affichée par ses métiers au 1er trimestre et fort d’un carnet de commandes solide, VINCI confirme les tendances pour 2009, annoncées en mars dernier, d’une probable stabilisation des recettes de péage de ses filiales autoroutières et d’une légère baisse du chiffre d’affaires dans le contracting.

Dans un environnement plus incertain, nécessitant anticipation et réactivité, les priorités de VINCI restent inchangées : sélectivité dans la prise d’affaires, rigueur accrue dans l’exécution et l’exploitation des projets, priorité donnée à la génération de cash, maîtrise des investissements et de l’endettement.

 

(1) Chiffre d’affaires hors chiffre d’affaires Construction externe des filiales concessionnaires (prestations de travaux réalisés pour le compte des concédants par des entreprises extérieures au groupe VINCI) en application de l’IFRIC 12.
Le chiffre d’affaires consolidé après application de l’interprétation IFRIC 12 relative aux concessions et la prise en compte du chiffre d’affaires ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires, s’élève à 7,1 milliards d’euros. Il ressort en légère diminution (-2,4%) par rapport au 1er trimestre 2008 retraité sur des bases comparables.

 

Agenda
- Assemblée générale des actionnaires : le 14 mai 2009 à l’Olympia.
- Chiffre d’affaires du 1er semestre 2009 : le 30 juillet 2009 après bourse.

 

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE
(En millions d'euros)

  1er trimestre Variation 2009/2008 PF
2008 PF 2009 Réelle Comparable
  VINCI Autoroutes 863,0 826,5 (4,2%) (4,2%)
  VINCI Park & autres concessions 203,0 201,7 (0,6%) (2,9%)
S/T VINCI Concessions 1 066,0 1 028,2 (3,5%) (4,0%)
         
  VINCI Energies 1 067,2 1 063,2 (0,4%) (1,5%)
  Eurovia 1 487,0 1,306,3 (12,1%) (14,0%)
  VINCI Construction 3 508,5 3 573,5 1,9% 0,5%
S/T Contracting 6 062,6 5 943,1 (2,0%) (3,5%)
         
Ealiminations et divers 26,2 (1,8)    
         
Total hors CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires (IFRIC 12)
7 154,8 6 969,5 (2,6%) (3,9%)
CA ‘Construction’
des filiales concessionnaires
189,6 208,7 10,1% 10,1%
Eliminations internes (96,7) (104,4)    
CA ‘Construction’ externe
des filiales concessionnaires
92,9 104,4 +12,3% +12,3%
TOTAL 7 247,8 7 073,9 (2,4%) (3,7%)
 
Répartition géographique
(En millions d'euros)
France
VINCI Concessions 993,3 946,2 (4,7%) (4,7%)
  VINCI Energies 753,1 743,1 (1,3%) (2,4%)
  Eurovia 988,0 863,2 (12,6%) (17,2%)
  VINCI Construction 1 882,7 1 809,4 (3,9%) (4,3%)
S/T Contracting 3 623,8 3 415,8 (5,7%) (7,5%)
Eliminations et divers 367 1,0    
Total 4 653,8 4 363,0 (6,2%) (7,6%)
CA Construction externe
des concessionnaires
85,1 96,1    
Total France 4 738,8 4 459,0 (5,9%) (7,2%)
 
International
VINCI Concessions 72,7 82,0 12,7% 6,1%
  VINCI Energies 314,1 320,1 1,9% 0,6%
  Eurovia 499,0 443,1 (11,2%) (7,2%)
  VINCI Construction 1 625,7 1 764,1 8,5% 5,9%
S/T Contracting 2 438,8 2 527,3 3,6% 2,7%
Eliminations et divers (10,5) (2,7)    
Total 2 501,0 2 606,6 4,2% 3,1%
CA Construction externe
des concessionnaires
7,9 8,3    
Total International 2 508,9 2 614,9 4,2% 3,0%
         
Total 7 247,8,6 7 073,9 (2,4%) (3,7%)

PF = pro forma. Chiffre d’affaires après application de l’interprétation IFRIC 12 relative aux concessions et notamment la prise en compte du chiffre d’affaires ‘Construction’ externe des filiales concessionnaires (prestations de travaux réalisés pour le compte des concédants par des entreprises extérieures au groupe VINCI)

Evolution du chiffre d’affaires au 1er trimestre 2009

  ASF Escota Cofiroute VINCI Autoroutes
  Véhicule légers -4,0% -4,0% -5,3% -4,3%
  Poids lourds -13,5% -11,0% -14,6% -13,5%
Trafic à réseau stable -5,9% -4,7% -7,1% -6,0%
  Véhicule légers -4,0% -4,0% -3,1% -3,8%
  Poids lourds -13,5% -11,0% -13,1% -13,2%
Trafic à réseau évolutif -5,9% -4,7% -5,1% -5,5%
Autres effets 0,8% 2,3% 0,5% 1,0%
Recettes de péage -5,1% -2,4% -4,6% -4,5%
 
Chiffre d'affaires

-4,8%

-2,1% -4,3% -4,2%

 

Trafic des concessions autoroutières
(En millions de km parcourus)

  Réseau 2008 2009 Variation
ASF
Véhicule légers Stable 4 583 4 401 (4,0%)
Poids lourds Stable 1 146 992 (13,5%)
Total km parcourus Stable 5 729 5 393 (5,9%)
ESCOTA
Véhicule légers Stable 1 302 1 250 (4,0%)
Poids lourds Stable 162 144 (11,0%)
Total km parcourus

Stable

1 464 1 394 (4,7%)
Cofiroute
Véhicule légers Stable 1 696 1 606 (5,3%)
Evolutif 1 748 1 693 (3,1%)
Poids lourds Stable 421 359 (14,6%)
Evolutif 432 375 (13,1%)
Total km parcourus Stable 2 117 1 965 (7,1%)
Evolutif 2 180

2 068

(5,1%)
Total VINCI Autoroutes
Véhicule légers Stable 7 581 7 257 (4,3%)
Evolutif 7 633 7 344 (3,8%)
Poids lourds Stable 1 729 1 495 (13,5%)
Evolutif 1 740 1 511 (13,5%)
Total km parcourus Stable 9 310 8 752 (6,0%)
Evolutif 9 373

8 854

(5,5%)

 

Carnet de commandes du Contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction)
(En milliards d’euros)

  31 mars 2008 31 décembre 2008 31 mars 2008 Δ versus
31-3-08
Δ versus
31-12-08
VINCI Energies 2,6 2,4 2,6 +2% +9%
Eurovia 5,1 4,8 5,4 +4% +13%
VINCI Construction 14,8 16,0 15,8 7% -1%
Total 22,5 23,2 23,8 +6% +3%

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et du contracting, employant près de 211 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

Abonnez-vous aux :
- communiqués VINCI

par e-mail par RSS

- aux actualités VINCI

par e-mail par RSS

Contacts médias

Paul-Alexis Bouquet
Tél. : +33 1 47 16 35 00
media.relations@vinci.com

Relations investisseurs

Grégoire Thibault
Tél. : +33 1 47 16 45 07
gregoire.thibault@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél. : +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com