105,600 € Le prix de l'action a baissé de -0,56 %   19/07/2024 11:52

Comptes semestriels 2023

28 juillet 2023 - 07:00 - Finances - France

- Chiffre d'affaires et résultats opérationnels en progression dans les trois branches d’activité : concessions, énergie, construction
- Génération positive de cash-flow libre
- Niveau élevé des prises de commandes, carnet de commandes record
- Perspectives 2023 confortées
- Acompte sur dividende 2023 : 1,05 euro par action

 1er semestreAnnée
2022
En millions d’euros202320221Variation
2023 / 2022
Chiffre d’affaires232 365 28 517+13,5 %61 675
Capacité d’autofinancement (EBITDA) 5 309 4 526+78310 215
     En % du chiffre d’affaires16,4 %15,9 % 16,6 %
Résultat opérationnel sur activité 3 549 2 826+7246 824
     En % du chiffre d’affaires11,0 %9,9 % 11,1 %
Résultat opérationnel courant3 393 2 713+6806 481
Résultat net part du Groupe2 089 1 855+2344 259
Résultat net dilué par action (en €)3,65 3,26+0,397,47
Cash-flow libre 261 (281)+5425 433
Endettement financier net3(en Mds€)(20,9) (22,1)+1,2(18,5)
     
Prises de commandes (en Mds€)31,2 26,4+18 % 55,7
Carnet de commandes3(en Mds€)61,5 56,2+9 % 57,3
Evolution du trafic de VINCI Autoroutes+2,2 % vs S1 2022 
Evolution des trafic passagers4de VINCI Airports+36 % vs S1 2022, -9,1 % vs S1 2019 

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« Dans la continuité de la bonne tendance de l’exercice précédent, VINCI a réalisé au 1er semestre 2023 une performance d’ensemble de très grande qualité : outre une nouvelle hausse du chiffre d’affaires et des résultats, il ressort une génération de cash-flow libre positive, en dépit de l’impact défavorable de la saisonnalité de l’activité en début d’année.

Dans les concessions, le trafic de VINCI Autoroutes a continué de progresser grâce à une bonne dynamique des véhicules légers alors que les poids lourds affichent un léger tassement. De son côté, le trafic de VINCI Airports a poursuivi son redressement en retrouvant, hors Asie, son niveau d’avant crise sanitaire. Conjugué à l’intégration d’OMA au Mexique et à la maîtrise des charges, il ressort une forte amélioration de ses résultats opérationnels.

VINCI Construction, dont la nouvelle organisation est maintenant en place depuis deux ans, a enregistré une activité soutenue, tant en France qu’à l’international, tout en améliorant sa marge opérationnelle grâce à une sélectivité renforcée.

Enfin, la branche énergie - portée par les puissantes tendances de fond liées à la transition énergétique - a vu son activité augmenter fortement, avec des marges en hausse tant pour VINCI Energies que pour Cobra IS.

Le niveau des prises de commandes a été élevé sur la période, permettant au carnet de commandes d’atteindre un nouveau record.

En matière de développement, les principales opérations finalisées depuis le début de l’année ont concerné VINCI Energies – avec de nombreuses acquisitions en Europe et en Amérique du Nord – et VINCI Highways, avec une participation dans une concession autoroutière dans l’Etat de São Paulo au Brésil et la prise de contrôle de l’autoroute Bogotá-Girardot en Colombie.

Ce très bon début d’année illustre une nouvelle fois la force du modèle économique du Groupe, conjuguant des métiers et des cycles complémentaires, ainsi que la formidable capacité d’ancrage et de développement de ses entreprises. »

Le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni le 27 juillet 2023 sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels consolidés au 30 juin 2023.

Il a approuvé le paiement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2023 d’un montant de 1,05 euro par action, lequel sera versé le 16 novembre 2023.

Le Conseil a également approuvé le rapport de transparence fiscale du Groupe, désormais disponible sur son site Internet.

 

I. Progression du chiffre d’affaires et des résultats – Génération de cash-flow libre remarquable

Les comptes du 1er semestre 2023 font ressortir une forte hausse du chiffre d’affaires et des résultats par rapport au 1er semestre 2022, qui s’accompagne d’un cash-flow libre positif.

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2023 s’élève à 32,4 milliards d’euros, en hausse de plus de 13 % (croissance organique : +11,6 % ; impacts des changements de périmètre : +2,6 % ; variations de change : -0,6 %). Cette tendance confirme la bonne dynamique des activités du Groupe, tant en France qu’à l’international.
- En France (44 % du total), le chiffre d’affaires atteint 14,4 milliards d’euros, en hausse de 7 % à structure réelle et comparable.
- A l’international (56 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 18,0 milliards d’euros, en progression de 20 % à structure réelle et de 16 % à structure comparable. Les variations de périmètre concernent essentiellement l’intégration d’OMA – société concessionnaire exploitant 13 aéroports au Mexique, dont celui de Monterrey, dans laquelle VINCI Airports a acquis une participation de 29,99 % en décembre 2022 – ainsi que les acquisitions récentes de VINCI Energies, dont Kontron AG (acquise fin 2022) et Otera AS en Norvège (acquise début 2023). Les variations de change ont un impact légèrement négatif sur le chiffre d’affaires en raison de l’appréciation de l’euro par rapport à plusieurs devises, dont la livre sterling.

Le chiffre d’affaires de la branche Concessions ressort à 5,0 milliards d’euros, en hausse de 20 % à structure réelle par rapport au 1er semestre 2022 (+13 % à structure comparable), se décomposant comme suit :
- VINCI Autoroutes : 3,0 milliards d’euros (+6 %) ;
- VINCI Airports : 1,8 milliard d’euros (+58 % à structure réelle ; +32 % à structure comparable). Par rapport au 1er semestre 2019 - année de référence avant la crise sanitaire - la variation du chiffre d’affaires ressort à +8 % à périmètre constant.
- VINCI Highways5 : 0,2 milliard d’euros (+10 %).

Le chiffre d’affaires de VINCI Energies s’élève à 9,1 milliards d’euros (+18 % à structure réelle ; +13 % à structure comparable par rapport au 1er semestre 2022). Cette forte dynamique traduit l’excellent positionnement des entreprises du pôle sur des marchés porteurs - transitions énergétique et digitale - tant en France qu’à l’international, ainsi que la grande variété de leurs expertises et l’efficacité de leur maillage. Les quatre secteurs d’activités de VINCI Energies (infrastructures, industrie, building solutions, ICT 6 .) ont enregistré des croissances à deux chiffres. En outre, les dernières acquisitions 7 ont contribué pour environ 380 millions d’euros à la croissance du chiffre d’affaires sur le semestre.
- En France (44 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 4,0 milliards d'euros, en progression de 13 % à structure réelle et comparable.
- A l’international (56 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 5,1 milliards d’euros, en hausse de 21 % à structure réelle (+13 % à structure comparable). L’activité est restée très bien orientée dans la plupart des zones où VINCI Energies est implanté, avec une mention particulière pour l’Allemagne, le Benelux, l’Amérique du Nord, le Maroc, Singapour et la Nouvelle-Zélande.

Le chiffre d’affaires de Cobra IS ressort à 3,1 milliards d’euros, en hausse de 15 % à structure réelle et de 14 % à structure comparable par rapport au 1er semestre 2022. Il est porté par la montée en puissance des grands projets EPC (Engineering, Procurement and Construction) liés en grande partie à la transition énergétique. Par ailleurs, il faut noter la bonne tenue des activités de fonds de commerce (flow business), tant en Europe qu’en Amérique latine.
- En Espagne (47 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 1,4 milliard d'euros (+17 %).
- En dehors d’Espagne (53 % du total, dont 32 % en Amérique latine), le chiffre d’affaires s’établit à 1,6 milliard d’euros (+13 % à structure réelle ; +12 % à structure comparable).

Le chiffre d’affaires de VINCI Construction s’établit à 14,9 milliards d’euros (+11 % à structure réelle ; +12 % à structure comparable par rapport au 1er semestre 2022).
- En France (46 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 6,8 milliards d’euros (+7 %). L’activité est restée soutenue dans les infrastructures. Dans le bâtiment, elle est tirée par les projets de réhabilitation et par la construction de bâtiments publics, notamment dans le secteur hospitalier.
- A l’international (54 % du total), le chiffre d’affaires atteint 8,1 milliards d'euros (+15 % à structure réelle ; +16 % à structure comparable). Cette évolution traduit l’avancement des travaux sur plusieurs grands contrats de génie civil en Europe, en Amérique du Nord et en Australie / Nouvelle-Zélande, ainsi que l’activité solide des réseaux de spécialité et des réseaux de proximité. <:p>

Enfin, pénalisé par une mauvaise conjoncture du secteur en France dans un contexte de taux d’intérêt élevés, VINCI Immobilier affiche, à 0,6 milliard d’euros, un chiffre d’affaires sur le semestre en net recul (-23 %).

L’EBITDA s’élève à 5,3 milliards d’euros (16,4 % du chiffre d’affaires), en forte hausse par rapport à celui du 1er semestre 2022 (4,5 milliards d’euros soit 15,9 % du chiffre d’affaires).

Le Résultat Opérationnel sur Activité (ROPA) s’établit en forte croissance à 3,5 milliards d’euros (2,8 milliards d’euros au 1er semestre 2022). Il s’analyse ainsi :
· 2,4 milliards d’euros pour la branche concessions, dont VINCI Autoroutes 1,6 milliard d’euros. VINCI Airports affiche quant à lui un ROPA de 0,8 milliard d’euros (contre 0,4 milliard d’euros au 1er semestre 2022). Cette forte amélioration traduit le redressement du trafic aérien, la maîtrise des charges et l’intégration d’OMA ;
· 0,9 milliard d’euros pour la branche énergie (VINCI Energies : 0,6 milliards d’euros, soit une marge sur chiffre d’affaires de 6,8 % ; Cobra IS : 0,2 milliard d’euros, soit une marge sur chiffre d’affaires de 7,5 %) ;
· 0,3 milliard d’euros pour VINCI Construction, soit une marge sur chiffre d’affaires de 2,0 %.8

Le Résultat net consolidé part du Groupe s’établit à un niveau record de 2,1 milliards d’euros et le résultat net par action à 3,65 euros (1,9 milliard d’euros et 3,26 euros par action au 1er semestre 2022).

Le cash-flow libre ressort positif à 261 millions d’euros (contre un flux négatif de 281 millions d’euros au 1er semestre 2022). Cette excellente performance traduit la progression de l’EBITDA et la maîtrise du besoin en fonds de roulement, qui permettent de compenser la forte hausse des investissements.

L’endettement financier net consolidé au 30 juin 2023 s’élève à 20,9 milliards d’euros, en baisse de 1,2 milliard d’euros par rapport au 30 juin 2022.

 

II. Performances opérationnelles solides

Le trafic de VINCI Autoroutes est resté bien orienté avec une hausse de 2,7 % au 2e trimestre 2023 par rapport au 2e trimestre 2022. Au global, il progresse au 1er semestre 2023 de 2,2 % par rapport au 1er semestre 2022.

Dans le détail, le trafic des véhicules légers affiche une hausse sur le semestre de près de 3 %, tandis que celui des poids lourds recule de 1 %. Différents effets calendaires11 viennent impacter la tendance sous-jacente qui reste globalement favorable.

Le redressement du trafic de VINCI Airports s’est poursuivi en 2023, soutenu par une forte demande, l’offre croissante de sièges des compagnies aériennes et l’ouverture de nouvelles routes. Les plateformes au Portugal, à Belgrade (Serbie), au Mexique et en République dominicaine ont même enregistré des taux de fréquentation historiques, supérieurs à leur niveau de 2019.

Au total, 123 millions de passagers ont été accueillis dans les aéroports du réseau au 1er semestre 202312 (+36 % par rapport au 1er semestre 2022). Ils représentent plus de 90 % du niveau de 2019, malgré une reprise plus tardive en Asie.

Les prises de commandes des branches énergie et construction se sont élevées à 31,2 milliards d’euros au 1er semestre 2023 (+18 % par rapport au 1er semestre 2022). Les prises de commandes de VINCI Energies (11,1 milliards d’euros au 1er semestre 2023, +21 % par rapport au 1er semestre 2022) ont inscrit un nouveau record sur 12 mois glissants. Celles de Cobra IS (5,3 milliards d’euros, +64 %) sont tirées par d’importants contrats liés à la production d’électricité renouvelable13 . Les prises de commandes de VINCI Construction, bénéficiant de la solidité des activités de fonds de commerce, sont également en progression (14,9 milliards d’euros, +6 %).

Au total, le carnet de commandes au 30 juin 2023 atteint le niveau record de 61,5 milliards d’euros. En augmentation de 9 % par rapport au 30 juin 2022, il représente en moyenne plus de 13 mois d’activité. La part de l’international dans le carnet ressort à 69 % (contre 68 % au 30 juin 2022).

Dans le secteur de la promotion immobilière résidentielle en France, les réservations de logements de VINCI Immobilier s’inscrivent à 1 772 lots, en forte baisse (-36 %) par rapport au 1er semestre 2022 (2 783 lots).

 

III. Situation financière

En termes de liquidité, VINCI disposait au 30 juin 2023 :
- d’une trésorerie nette de 8,0 milliards d’euros ;
- de lignes de crédit bancaire confirmées non utilisées par VINCI SA pour un total de 10,5 milliards d’euros, dont 8 milliards d’euros à échéance novembre 2025 pour la quasi-totalité de ce montant et 2,5 milliards d’euros à échéance juillet 2023. Cette dernière ligne, compte tenu du niveau élevé de la trésorerie disponible du Groupe, n’a pas été reconduite.

Au 30 juin 2023, la dette financière brute long terme du Groupe - avant prise en compte de la trésorerie nette - ressortait à 28,9 milliards d’euros. Sa maturité moyenne était de 6,7 ans (6,9 ans au 31 décembre 2022 et au 30 juin 2022) et son coût moyen de 3,0 %14 (2,5 % en 2022 et 2,1 % au 1er semestre 2022).

L’agence Standard & Poor’s, en mars 2023, a confirmé sa confiance dans la qualité de la signature du Groupe et maintenu inchangées ses notations (long-terme : A-, court-terme : A2, perspective stable). La notation attribuée à VINCI par Moody’s (long-terme : A3, court-terme : P-2, perspective stable) a également été confirmée en juillet 2023.

Depuis le début de 2023, le Groupe a placé plusieurs emprunts obligataires :
- en janvier, ASF (Autoroutes du Sud de la France) a émis un emprunt de 700 millions d’euros à échéance janvier 2033, assorti d’un coupon de 3,25 % ;
- en mai, VINCI SA a réalisé un placement privé de 500 millions d’euros à échéance février 2025 assorti d’un coupon de 3,375 % ;
- en juillet, VINCI SA a placé un « tap » de 100 millions d’euros sur son émission réalisée en octobre 2022 à échéance octobre 2032, assorti d’un coupon de 3,375 %.

 

IV. Perspectives 2023

Les bonnes performances réalisées au 1er semestre 2023 confortent les indications présentées en février dernier à l’occasion de la publication des comptes annuels 2022.

Hors événements exceptionnels, le Groupe confirme qu’il envisage pour 2023 :
· une nouvelle progression de son chiffre d‘affaires et de son résultat opérationnel, d’une ampleur toutefois plus modeste que celle observée en 2022 ;
· un résultat net légèrement supérieur à son niveau de 2022, malgré la hausse sensible des frais financiers ;
· un cash-flow libre du Groupe - prenant notamment en compte la hausse des investissements dans l’aéroportuaire et dans les énergies renouvelables – dans le haut de la fourchette de 4,0 à 4,5 milliards d’euros précédemment indiquée.

Les tendances 2023 par pôle sont les suivantes :
· VINCI Autoroutes prévoit, sur l’ensemble de l’année, un niveau de trafic du même ordre que celui de 2022 ;
· VINCI Airports anticipe une poursuite du redressement de son trafic passagers15 - sans pour autant retrouver au global son niveau de 2019 dès 2023 en raison de la reprise plus tardive observée en Asie – et une nouvelle amélioration de ses résultats opérationnels ;
· VINCI Energies devrait bénéficier d’une nouvelle croissance d’activité, toujours tirée par la bonne orientation de ses marchés et l’intégration des dernières acquisitions, et conforter sa marge opérationnelle16 ;
· Cobra IS, fort d’un carnet de commandes d’un niveau très élevé, table sur un chiffre d’affaires en hausse d’au moins 10 % tirée par la montée en régime des grands projets EPC remportés dernièrement et la bonne tenue de ses activités de fonds de commerce ;
· Le portefeuille d’actifs de production d’énergie renouvelable s’enrichira de nouveaux projets et la capacité totale, en construction ou en exploitation, sera d’au moins 2 GW d’ici la fin de l’exercice ;
· VINCI Construction, devrait enregistrer une nouvelle progression de son activité, tout en restant sélectif dans sa prise d’affaires et continuer ainsi d’améliorer sa marge opérationnelle16 .

Ces différentes indications pourront être précisées dans le cadre de l’information trimestrielle au 30 septembre 2023, en fonction notamment des données de trafic enregistrées au cours de l’été par VINCI Autoroutes et par VINCI Airports.

 

V. Autres faits marquants

· Principaux succès commerciaux depuis le début de l’année

VINCI Energies

- Contrat de conception-construction – au sein d’un groupement comprenant VINCI Construction - de deux stations terrestres de conversion d’énergie électrique sur une nouvelle interconnexion électrique entre la France et l’Espagne.
- En Allemagne, déploiement de la fibre optique à Gera et Altenburg (land de Thuringe) pour le compte de Deutsche Telekom.
- Construction d’un data center en Malaisie.

Cobra IS

- Conception-construction-installation en mer du Nord de deux plateformes offshore de conversion d’énergie électrique d’origine éolienne – d’une capacité totale de 4 GW - pour l’opérateur allemand Amprion Offshore.
- Conception-construction-installation en mer du Nord de trois plateformes offshore de conversion d’énergie électrique d’origine éolienne – d’une capacité totale de 6 GW - pour l’opérateur néerlandais TenneT. Ces contrats ne sont pas dans le carnet de commandes du Groupe au 30 juin 2023.

VINCI Construction

- Au sein d’un groupement comprenant VINCI Energies, premier marché de conception-réalisation du Grand Paris Express, portant sur un tronçon de la ligne 15 Ouest (contrat obtenu en juillet 2023). 17
- Réalisation d’une route de 10 km et de 12 ponts dans le cadre du contournement nord de la ville de Prešov en Slovaquie.17
- Contrat de génie civil d’une nouvelle station d’épuration à Nice.17
- Réalisation des infrastructures du projet de régénération urbaine de Meridian Water à Enfield (Grand Londres).17
- Construction de deux nouveaux projets routiers majeurs en Nouvelle-Galles du Sud (Australie).
- Réalisation du futur Hôtel des Polices de la ville de Nice.

 

· Principaux développements récents

VINCI Energies a finalisé 14 acquisitions de nouvelles entreprises au 1er semestre 2023 - représentant un chiffre d’affaires en année pleine de 280 millions d’euros - parmi lesquelles :
- la société Otera AS, intervenant dans la conception, la réalisation et la maintenance de réseaux de transport et de distribution d’électricité en Norvège ;
- Avanceon LLC, société basée en Pennsylvanie (Etats-Unis), spécialisée dans l’intégration de systèmes et les automatismes industriels ;
- Elecso, entreprise québécoise spécialisée en systèmes électriques et en instrumentation pour les infrastructures et l'industrie ;
- le groupe français SITS, intervenant dans le domaine de la signalisation d’infrastructures ferroviaires ;
- Methalac, spécialisée dans la conception, la construction, la mise en service et la maintenance d’unités de méthanisation en France.

Cobra IS
- Mise en service, en juillet 2023, de la ferme photovoltaïque de Belmonte au Brésil, d’une capacité de 570 MW.
- De nouveaux projets de centrales photovoltaïques en Espagne et au Brésil, cumulant une capacité d’environ 1,4 GW18 , devraient être lancés en travaux dans les prochains mois.

VINCI Highways
- En mai 2023, finalisation de l’acquisition, auprès du fonds brésilien Patria, d’une participation de 55 % dans Entrevias19 , société concessionnaire jusqu’en 2047 de deux sections autoroutières à péage - 570 km au total - dans l’Etat de São Paulo.
- En avril 2023, augmentation de 50 % à 75 % de la participation dans Vía 40 Express, société concessionnaire jusqu’en 2046 de l’autoroute Bogotá-Girardot – 141 km au total – par acquisition auprès de Constructora Conconcreto.<:p>

VINCI Airports
- En juillet, bouclage financier par VINCI Airports et sa filiale portugaise ANA du contrat de concession de 40 ans pour la gestion des sept aéroports de l’archipel du Cap-Vert, ayant accueilli 2,8 millions de passagers en 2019.
- En juillet, soumission par l’aéroport Londres Gatwick - détenu par VINCI Airports à 50,01 % - d’une demande (Development Consent Order) auprès des autorités britanniques compétentes, visant à obtenir le droit d'utiliser l’actuelle taxiway (Northern Runway) en tant que piste de décollage. Si ce projet est approuvé, cette seconde piste permettrait à l’aéroport d’accueillir, à terme, jusqu’à 75 millions de passagers par an (vs 47 millions en 2019).

VINCI Autoroutes
- Lancement par le groupement piloté par VINCI Autoroutes, en collaboration avec d’autres partenaires, dont VINCI Construction, d’une nouvelle initiative pour contribuer à décarboner la mobilité routière. Sur l’autoroute A10, deux solutions technologiques de recharge dynamique pour les véhicules électriques et en particulier les poids lourds - par induction et par rail conductif - vont être expérimentées sur deux tronçons de 2 km sur une période de 3 ans.

 

· Nomination

Virginie Leroy, précédemment directrice générale de l’immobilier résidentiel et des régions, a été nommée présidente de VINCI Immobilier à compter du 1er août 2023. Elle succède à Olivier de la Roussière qui dirigeait VINCI Immobilier depuis sa création en 2005.

 

 

Agenda
28 juillet 2023

Résultats du 1er semestre 2023
- Conférence téléphonique journalistes : 08h30
- Conférence téléphonique analystes : 10h30

Accès à la conférence téléphonique analystes :
- En français : +33 1 73 02 31 30 (Code : VINCI FR)
- En anglais : +44 20 8610 3526 ou +1 646 307 1951 (Code : VINCI ENG)

Accès au webcast en direct sur notre site Internet ou sur les liens suivants :
- En français : https://channel.royalcast.com/landingpage/vincifr/20230728_1/
- En anglais : https://channel.royalcast.com/landingpage/vinci/20230728_1/

29 août 2023Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en juillet 2023 (après bourse)
18 septembre 2023Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en août 2023 (après bourse)
12 octobre 2023Trafics VINCI Airports du 3e trimestre 2023 (après bourse)
26 octobre 2023Information trimestrielle au 30 septembre 2023 (après bourse)
14 novembre 2023Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2023 (1,05 euro par action)
16 novembre 2023Paiement de l’acompte sur dividende 2023 (1,05 euro par action)
12 décembre 2023Journée investisseurs dédiée à Cobra IS à Madrid

 

1 Montants retraités par rapport aux comptes publiés suite à la finalisation de l’allocation du prix d’acquisition de Cobra IS.
2 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
3 En fin de période.
4 Données à 100 % incluant le trafi 5 Autoroutes gérées à l’international et activités de gestion de péages électroniques.
6 Information Communication Technologies.
7 31 acquisitions ont été réalisées en 2022 et 14 au 1er semestre 2023.
8 Les activités de VINCI Construction sont saisonnières, particulièrement dans les travaux routiers. Le résultat semestriel n’est donc pas représentatif de la performance annuelle.
9 Après prise en compte des instruments dilutifs.
10 Il convient de rappeler que, compte tenu de la saisonnalité de l’activité et des flux de trésorerie qui en découlent, l’essentiel du cash-flow libre du Groupe est généré au 2e semestre de l’exercice.
11 Positifs pour le trafic de véhicules légers, qui a bénéficié de week-end prolongés supplémentaires, négatifs pour le trafic poids lourds, pénalisé par un jour ouvré de moins au 1er semestre 2023 par rapport au 1er semestre 2022.
12 Données à 100%, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
13 Dont le contrat de conception-construction-installation en mer du Nord de deux plateformes offshore de conversion d’énergie électrique d’origine éolienne d’une capacité totale de 4 GW remporté en janvier 2023, pour un montant supérieur à 2 milliards d’euros.
14 Coût moyen porté à 4,2 % hors prise en compte de l’impact positif non récurrent de 167 millions d’euros lié à la restructuration de la dette d’acquisition de l’aéroport de Londres Gatwick.
15 Données à 100 %, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
16 Résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires.
17 Ces contrats ne sont pas dans le carnet de commandes du Groupe au 30 juin 2023.
18 Raios do Parnaiba et Mundo Novo au Brésil pour une capacité cumulée de 0,6 GW, ainsi qu’une douzaine d’autres en Espagne pour une capacité cumulée de 0,8 GW.
19 VINCI exerce un contrôle conjoint sur Entrevias, qui est consolidée par mise en équivalence dans les comptes du Groupe.

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de l’énergie et de la construction, employant 280 000 collaborateurs dans plus de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.