100,400 € Le prix de l'action a baissé de -2,62 %   13/06/2024 17:35

VINCI au Qatar - Santé et sécurité chez QDVC (VINCI)

QDVC s’est engagé dès sa création à respecter la politique « zéro accident » de VINCI, qui rejette l’idée que les accidents du travail sont inévitables, en appliquant des normes strictes en matière de santé, de sécurité et de qualité de vie au travail.

Politique santé-sécurité

Les accueils sécurité sont obligatoires pour toute personne intervenant sur les chantiers, y compris les travailleurs temporaires, les sous-traitants et les visiteurs sur le site. QDVC fournit gratuitement des EPI (équipements de protection individuelle) à tous ses travailleurs et ses travailleurs temporaires. Si des EPI spécifiques à une tâche sont nécessaires, ils sont fournis par QDVC.

Aucun travail ne commence sur le chantier sans procédure d’exécution (Work Method Statement). Il s’agit d’un document qui décrit la méthode à suivre pour réaliser en toute sécurité une activité spécifique, évaluer les risques pour la santé, la sécurité et l’environnement associés et définir les mesures de contrôle appropriées pour les réduire. Ceci s’applique également aux sous-traitants.

Chaque nouveau travailleur du projet suit une formation obligatoire comprenant quatre modules :

  • 1. Identifier les risques / dangers et manutention manuelle

  • 2. Travail en hauteur et outillage électroportatif

  • 3. Équipements de protection individuelle et repli de chantier

  • 4. Prévention des incendies, premiers secours, bien-être et gestion des déchets

Tant qu’il est en formation, le travailleur porte un signe distinctif sur le chantier qui permet à ses collègues et à ses superviseurs de l’identifier pour mieux l’accompagner si besoin.

Des formations continues à la sécurité, des forums et quarts d’heure sécurité sont dispensés tout au long de l’année sur tous les sites. Un suivi médical gratuit est fourni au moment de l’embauche et de manière régulière pour vérifier l’aptitude physique des travailleurs et veiller à leur santé. Des postes de premiers secours et des cliniques avec du personnel médical qualifié sont également disponibles pour tous les employés sur les chantiers et dans les bases-vie, y compris les travailleurs temporaires et travailleurs des sous-traitants. Le suivi médical comprend une évaluation de la condition physique administrée par un médecin, le contrôle de la pression artérielle et des niveaux de sucre dans le sang. Des formations médicales sont dispensées aux médecins et infirmiers, et couvrent la réanimation cardio-pulmonaire (RCP), les soins de base et les premiers secours.

Mesures lors des périodes de forte chaleur

Pour protéger les travailleurs des températures élevées, un programme de prévention des risques liés aux fortes chaleurs est déployé tous les ans. Une campagne de sensibilisation est organisée auprès de tous les travailleurs, les sites sont équipés de capteurs de température et d’humidité. Des intervenants contrôlent régulièrement la température ressentie sur les chantiers en utilisant des appareils de mesures spécialisés qui donne l’indice WBGT (Wet bulb glob temperature). C’est un indice composite utilisé pour estimer les effets de la température, de l’humidité et du rayonnement solaire sur l’homme. Si celui-ci dépasse un certain seuil (32,1 degrés WBGT), les travaux sur site sont arrêtés.

L’été, entre le 1er juin et le 15 septembre, tout travail en extérieur sous la lumière directe du soleil est interdit entre 10h00 à 15h30.

Les travailleurs interviennent en binôme pendant l’été pour surveiller la survenue de symptômes de stress thermique. Les infirmiers de QDVC sont formés à la gestion des cas liés au stress thermique. Des aires de repos ombragées et ventilées sont prévues sur le site, à quelques minutes de marche de chaque zone de travail. Dans la mesure du possible, de grandes aires de repos climatisées sont installés sur le site. Les travailleurs reçoivent de l’eau fraîche et potable à volonté.
Pendant la saison estivale, des fruits frais et des jus sont distribués quotidiennement.

Résultats de QDVC en matière de santé-sécurité

En 2021, le taux de gravité de QDVC (nombre de jours non travaillés pour cause d’accidents du travail x 1 000) / nombre d’heures travaillées) était de 0,008 et le taux de fréquence de 0,30 (nombre d’accidents avec arrêt d'un jour ou plus x 1 000 000) / nombre d’heures travaillées). Selon l’année d’activité, ils ont été au plus haut de 0,045 et 2,2. Ces chiffres incluent tous les travailleurs temporaires et ceux des sous-traitants et correspondent à une moyenne de 1 accident avec arrêt de travail toutes les 2 millions d’heures travaillées.

Pour une description plus complète de la politique et le bilan de QDVC en matière de santé et de sécurité, veuillez consulter les pages 15 à 20 du rapport publié sur le site Business & Human Rights Resource Centre.

Entre 2009 et octobre 2021 :

241000
Accueils santé-sécurité
_______
0,6
Taux de fréquence
_______
0,010
Taux de gravité
_______
321 millions
D'heures travaillées
_______

Programme de prévention des risques psychosociaux

Un programme innovant de prévention des risque psychosociaux a été mis en place, en partenariat avec Eutelmed, un prestataire spécialisé dans l’apport de solutions pour les expatriés et les travailleurs étrangers via un réseau de psychologues multilingue et une plateforme sécurisée de vidéo-consultation ou par téléphone.

Lorsqu’ils en ressentent le besoin, les employés ont ainsi accès à des psychologues, dans le cadre de consultations individuelles ou groupées, et dans le respect de la confidentialité, ainsi qu’à une ligne d’urgence. Des employés de QDVC (in-house counsellors) ont également été formés pour fournir les premiers soins psychologiques en cas de crise et pour détecter le TSPT (trouble de stress post-traumatique).

De même, avec l’aide d’Eutelmed, QDVC a déployé un programme interne de soutien par les pairs. 29 travailleurs, appelés les « buddies » » ont suivi plusieurs ateliers animés par une psychologue d’Eutelmed pour être à même de détecter les premiers signes de mal-être chez leurs collègues et d’apporter un premier niveau d’écoute et de conseils pour chercher du soutien de la part d’un professionnel.


Des employés de QDVC ont été recrutés pour jouer le rôle de référents psychologiques (in-house counsellors) sur chaque projet et dans la communauté de travailleurs


En 2020, dans le cadre des mesures de gestion de la crise sanitaire, QDVC a également fait appel aux services d’Eutelmed afin de fournir à ses employés les outils nécessaires pour faire face aux changements générés par la Covid-19 dans leur vie professionnelle ou leur vie personnelle. Deux formations spéciales ont ainsi été dispensées aux cadres et aux praticiens de la santé (médecins, infirmières et counsellors). Des vidéos destinées aux travailleurs pour leur fournir des techniques de gestion du stress et de l’anxiété ont été développées. Par ailleurs, un ensemble d’autres mesures mises en place par QDVC dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire sont présentées dans la réponse publique faite, en 2020, à l’enquête de l’ONG Business & Human Rights Resource Centre (BHRRC).


Mise à jour : 09/11/2022