Actualités

Le défi des data au cœur de la Journée de la recherche VINCI

19 Décembre 2014 - Événements - France

Le 18 décembre, VINCI organisait sa 3ème journée de la Recherche à l’incubateur SenseCube. Organisée par la VINCI Academy, cette journée avait pour objectif de mettre en lumière les initiatives R&D des sociétés du Groupe en matière de collecte et d’exploitation des données.

Le défi des data au cœur de la Journée de la recherche VINCI
Le défi des data au cœur de la Journée de la recherche VINCI

La journée de la recherche est organisée depuis 2011 dans le cadre de la VINCI Academy. Elle permet aux collaborateurs du Groupe en France de se retrouver pour échanger sur des sujets transversaux, stratégiques et innovants, caractéristiques des enjeux de demain. : Après la "garantie de performance" en 2013, la data était au cœur de cette 3ème journée de la recherche.
Introduite par Christian CAYE, Délégué au développement durable de VINCI, et Maxime TROCMÉ, Responsable environnement & scientifique chez VINCI, elle a permis aux collaborateurs du Groupe de traiter de la collecte et de la valorisation des données numériques dans les métiersde VINCI. La Chaire éco-conception, dispositif de mécénat scientifique VINCI - ParisTech, a annoncé à cette occasion le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt sur les big data en 2015, en lien avec ses 3 thématiques de prédilection (performance énergétique, mobilité durable et biodiversité).

Visualiser la vidéo interactive de la journée

Une réflexion transversale sur les enjeux de demain

La Fabrique de la Cité, le think tank créé à l'initiative de VINCI en 2010, alimente les réflexions sur l’innovation urbaine. Guillaume MALOCHET, Responsable des études de la Fabrique de la Cité, a planté le décor en présentant les grandes révolutions à l’œuvre : big data, cloud et internet des objets.

Il a également proposé une réflexion transversale sur les défis data appliqués à la ville de demain. Rappelant que la valeur de la data réside dans les croisements, il en a présenté plusieurs applications permettant notamment d’accompagner la mobilité avec de nouveaux services, de renforcer l’efficacité énergétique des aéroports ou de piloter en temps réel les infrastructures. Toutes les études du think tank liées à l’ « urban data » sont disponibles le site de la Fabrique de la Cité

Patrick SCHALBART, Ingénieur de recherche aux MINES ParisTech, a ensuite montré comment le traitement des données sur les comportements des occupants permettait d’améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments. Ces travaux sont menés dans le cadre de la Chaire éco-conception.

L’exploitation des données dans les projets VINCI

Plusieurs projets emblématiques des métiers de VINCI ont été présentés par les différents pôles au cours de la matinée, pour illustrer la capacité à collecter et exploiter les données pour améliorer les services et infrastructures du Groupe.

Smartvia : la route connectée (Eurovia)

Smartvia, présentée par Ivan DROUADAINE, est la route intelligente de 5ème génération développée par Eurovia. Équipée de capteurs, Elle permet d’être renseigné sur son état en temps réel et sur son évolution dans le temps. C’est un outil précieux pour vérifier les hypothèses en temps réel et faire des arbitrages lors de choix de matériaux innovants.

La plateforme collaborative pour la construction de la Fondation Louis Vuitton

Eric TAILLARDAT a expliqué comment cet outil avait permis d’agréger des données structurelles hétérogènes pour permettre aux ingénieurs des différentes entités de travailler ensemble sur une œuvre d’ultra-haute complexité. La plateforme a été développée par la direction Conception et études de structures de VINCI Construction Grands Projets, et récompensée par un prix Management lors du Prix de l’Innovation VINCI 2013.
Toutes les données structurelles de la Fondation ont par ailleurs été agrégées dans un langage indépendant de tout outil de calcul et de dessin selon un processus mis au point par la DCES afin que dans le futur, une ingénierie ne connaissant pas le projet puisse remonter facilement et rapidement tout ou partie du modèle global sur les outils de calcul qui existeront alors. Ce processus d’agrégation a créé pas moins de 76 000 fichiers et 200 Go de données pour décrire l’intégralités des structures, cas de charges et résultats réalisés pour le projet. Il a fait l’objet d’un brevet déposé à l’INPI en septembre 2014..

Les solutions d’Imtech ICT (VINCI Energies)

La branche technologies de l'information et communication du groupe néerlandais Imtech a été rachetée par VINCI en 2014. Mike BAUWENS, Managing Director, a présenté les enjeux du big data en se basant sur « 5 V » :
- « Volume » (définir l’échelle des données) ;
- « Velocity » (analyser le flux des données) ;
- « Variety » (caractériser et élargir les types de données) ;
- « Veracity » (vérifier l’authenticité des données) ;
- et « Value » (valoriser par des cas concrets d’exploitation des données).

Le Hackathon de VINCI Autoroutes

Simon COUTEL, Innovation & digital services manager chez VINCI Autoroutes, a présenté les missions du Lab VINCI Autoroutes, à savoir : concevoir et expérimenter de nouveaux services dans le domaine du voyage et de la mobilité. Différentes initiatives mises en œuvre en 2014 ont été présentées, parmi lesquelles le programme d’incitation au décalage des heures de départ avec Citégreen, et le panorama 360 sur les aires d’autoroutes. Le hackaton VINCI Autoroutes 2014 a également été au cœur de la discussion. En mai 2014, il a permis à 50 participants d’innover pour penser en 48 heures de nouveaux services de mobilité basés sur les datas de VINCI Autoroutes, la Communauté Urbaine de Bordeaux et BlablaCar. A l’issue de ce hackathon, un coach de mobilité durale a été mis à disposition des Bordelais : « Hello ma ville » est disponible sur votre smartphone !

L’après-midi, l’intelligence collective était à l’honneur : 5 startups en lien avec la thématique "data" et les métiers de VINCI ont présenté leur activité. Avec les équipes de l’incubateur SenseCube, des ateliers ont été organisés avec les collaborateurs du Groupe pour résoudre avec elles leurs défis de demain en matière de mobilité, chantier 2.0 ou performance environnementale. Les start-ups présentes :
- CitéGreen : le "1er programme de récompense des éco-gestes"
- Koolicar : location de voitures entre particuliers sans échange de clés
- Syrthea : solution d’isolation extérieure pour des chantiers propres
- Trinov : logiciels et services innovants qui permettent d'optimiser et de suivre les postes de dépenses et de recettes liées aux déchets
- Albedo (Coturnix) : solution de pilotage en temps réel de la performance énergétique des bâtiments.