105,550 € Le prix de l'action a baissé de -0,61 %   19/07/2024 17:35

Nage en eau douce : les innovations VINCI au service de la baignade estivale

Image d'illustration

2 Août 2023 - Développement durable - France

Sous la chaleur estivale, rien de mieux qu’une petite baignade, sportive ou décontractée. Plutôt piscine ? Les équipes de VINCI accompagnent les municipalités dans l’optimisation de leurs consommations énergétiques. Plutôt cours d’eau ? Le Groupe œuvre à faire de la Seine un futur espace de baignade.

Réduire la facture énergétique des piscines

Les plus de 4 000 piscines publiques françaises accueillent chaque année des millions de visiteurs, notamment en période estivale. Au cœur des enjeux de ces infrastructures municipales : la consommation d’énergie. Qu’il s’agisse de réduire la facture des communes comme de limiter leur empreinte environnementale : municipalités, constructeurs et énergéticiens sont engagés à rationaliser la consommation énergétique de ces équipements.

Faire des longueurs dans une piscine chauffée par… la route

Et si nous pouvions stocker la chaleur de la route l’été pour chauffer nos bâtiments, notre eau,… voire nos piscines l’hiver ? C’est déjà possible ! Power Road®, innovation d’Eurovia (VINCI Construction), repose sur un concept de chaussée classique, viable et durable, à laquelle on intègre un échangeur thermique.
En période estivale, l’énergie thermique liée aux rayonnements du soleil sur la route est captée, puis utilisée en mode immédiat pour, par exemple, maintenir des piscines à température. Cette énergie peut aussi être stockée dans le sol pour être réutilisée en mode différé, en période hivernale, pour produire de l’eau chaude sanitaire, chauffer les bâtiments et infrastructures qui jouxtent la route, ou encore restituer la chaleur à la route et déneiger ou déverglacer la chaussée et ainsi éviter l’usage de sels fondants.

A l’occasion de la rénovation de la piscine de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), la communauté de communes Haut Léon Communauté a fait le choix d’installer la technologie Power Road® sur 860 m2 du parking. Ainsi, les rayonnements solaires absorbés par la chaussée sont utilisés pour préchauffer l’eau des bassins, la chaleur produite par Power Road® correspondant à 39 % des besoins en énergie de préchauffage.

Image d'illustration

Réalisation de la chaussée Power Road® dans la commune de Saint-Pol-de-Léon (Finistère)

Rationaliser et valoriser l’énergie utilisée par les piscines

Les entreprises de VINCI Construction en France ont récemment réalisé de nombreuses piscines au sein de communes qui souhaitent offrir à leurs habitants des équipements durables. Chacun de ces ouvrages est conçu et réalisé afin d’en limiter l’impact environnemental : production d’énergie décarbonée, autoconsommation et valorisation des fluides thermiques sont au cœur de leurs enjeux.
À Lens par exemple, a récemment été inauguré un nouveau complexe aqualudique de plus de 6 400 m2. 221 panneaux solaires photovoltaïques ont notamment été installés sur la toiture du bâtiment afin de participer à décarboner sa consommation d’énergie.
À Reims, après plus deux ans de travaux, les équipes de VINCI Construction ont livré un complexe aqualudique doté notamment d’un bassin olympique, d’un bassin nordique extérieur et de deux patinoires. L’énergie provenant de la production de froid des patinoires est valorisée à hauteur de 70 % grâce à des échangeurs thermiques pour chauffer le bassin principal. Complétée par des panneaux solaires sur le toit des bâtiments, ce dispositif permet de chauffer 40 % de l’eau utilisée dans le complexe.

Image d'illustration

Nager dans la Seine

En 2024 la Seine accueillera les épreuves de natation en eau libre et de triathlon des événements sportifs olympiques. Un véritable exploit puisque la baignade y est strictement interdite depuis un demi-siècle ! Et pour améliorer durablement la qualité sanitaire des eaux du fleuve, la Ville de Paris a confié au groupement Impluvium dont font partie Soletanche Bachy France et Bessac, deux filiales de VINCI Construction, la réalisation d’un bassin de stockage-restitution hors norme. Lors d’événements pluvieux intenses, cette infrastructure permettra de retenir les eaux de pluie et ainsi d’éviter qu’elles saturent les réseaux d’assainissement et les fasse déborder et déverser leurs eaux polluées dans la Seine. Un ouvrage inédit par son implantation en plein cœur de la capitale à quelques mètres des fondations d’un viaduc de métro, et exceptionnel par ses dimensions : 50 m de diamètre et d’une capacité de stockage de 46 000 m3.

Image d'illustration

Chantier de construction d’un bassin de stockage-restitution à proximité d’Austerlitz (Paris)