Cours de l'action le 13/12/2017 10:12
87,100 € +0,17 %

Actualités

Leonard, pour imaginer VINCI demain

22 Novembre 2017 - Autres - France

Structure de veille et de réflexion prospective ; incubateur et accélérateur de nouveaux produits ou services imaginés par les « intrapreneurs » du Groupe et les startups ; lieu dédié à l’innovation en plein Paris, accessible à tous les collaborateurs : Leonard est tout cela à la fois. Une démarche et un nouvel espace largement ouverts sur un monde en transformation, afin d’imaginer aujourd’hui le futur des métiers de VINCI. Tous les entrepreneurs d’innovation sont les bienvenus chez Leonard.

Leonard, pour imaginer VINCI demain
Leonard, pour imaginer VINCI demain

La filiation est explicite. C’est en référence à la créativité foisonnante et à la liberté d’esprit du grand Léonard de Vinci, génial inventeur autant qu’artiste et humaniste, que VINCI a choisi le nom de sa nouvelle structure dédiée à l’innovation. Sa mission : inventer l’avenir des métiers du Groupe en associant l’ensemble des pôles de VINCI. Pourquoi une telle démarche collective ? Parce que les problématiques auxquelles sont confrontées les différentes entités du Groupe, lorsqu’elles réfléchissent à l’évolution de leurs marchés et de leurs business, sont elles-mêmes de plus en plus transversales. Prenons l’exemple de la mobilité connectée et du futur véhicule autonome. L’enjeu concerne à la fois Eurovia et VINCI Construction, qui réalisent les infrastructures, VINCI Energies, qui les équipe en systèmes d’information et réseaux multiples, et VINCI Autoroutes ou VINCI Highways, qui les gèrent en développant des services à la mobilité pour leurs usagers. Ouvrage et usage, technologie et service… Toutes ces dimensions seront de plus en plus interdépendantes, y compris dans l’esprit de clients en attente de solutions globales.

SUR DE TELS THEMES TRANSVERSAUX, Leonard a vocation à remplir une triple mission. Tout d’abord, celle d’une cellule de veille, qui identifie les tendances qui émergent dans les métiers et sur les marchés de VINCI, en repérant le plus en amont possible leurs « signaux faibles ». Dans cette démarche, Leonard collabore avec des experts de multiples disciplines – sociologues, architectes, philosophes… – afin d’associer aux sciences de l’ingénieur, qui font naturellement partie de la culture VINCI, les sciences humaines, essentielles pour appréhender la révolution des usages et les mutations d’un monde en pleine transformation. Le fil Twitter et le site Web de Leonard se font déjà l’écho de ces travaux de veille, restitués également sous la forme d’études dont la primeur sera réservée aux collaborateurs du Groupe.

LA VEILLE ALIMENTE LA DEUXIEME MISSION DE LEONARD, qui associe plus directement les forces vives de VINCI : la prospective. Dès à présent, Leonard réunit régulièrement des groupes de réflexion prospective sur des thèmes transversaux, animés chacun par un membre du comité éxécutif de VINCI et qui regroupent des représentants de tous les pôles – en veillant à varier les profils et les âges. Leur rôle est d’identifier les enjeux, opportunités d’évolution et relais de croissance pour le Groupe, à l’horizon de cinq à dix ans, susceptibles de donner lieu à la construction de nouvelles offres.

LA TROISIEME MISSION est encore plus opérationnelle : il s’agit de passer des pistes de réflexion à l’accélération de projets, via un incubateur interne. Concrètement, Leonard se charge de repérer et de nouer des relations avec des startups porteuses de propositions de valeur en lien avec les activités de VINCI. Identifier et faire grandir les projets prometteurs, c’est aussi l’objectif du programme « Intrapreneurs ». Il invite les collaborateurs à devenir eux-mêmes entrepreneurs d’innovation au sein du Groupe, à la condition que le produit ou le service qu’ils imaginent ait une dimension transversale, en rapport avec plusieurs activités de VINCI. Un premier appel à projets, My VINCI Startup, a été lancé en juin dernier. En l’espace d’un mois, des salariés issus des différents pôles et implantations de VINCI ont déposé au total 83 projets sur le site de Leonard. Un jury de vingt personnes, qui associait représentants de VINCI et membres d’entités partenaires (Impulse Partners, Numa, EM Lyon business school…), en a retenu onze au final, dans des domaines aussi variés que le financement participatif des infrastructures, les données au service de la résilience urbaine, l’habitat partagé, la maintenance prédictive ou la réalité augmentée au service de la performance sur les chantiers.

DANS LA MÊME LOGIQUE qu’un incubateur qui accueille des startups externes, les « intrapreneurs » bénéficient au sein de Leonard d’un programme complet. Au cours d’une première phase de quatre mois, ils consacrent 20 % de leur temps à leur projet. Leonard, en étroite collaboration avec leur business unit, leur apporte un soutien sur mesure pour les aider à formaliser leur idée. Ensuite, une Rush week – en novembre – leur permet d’échanger sur leur piste d’innovation avec des experts et des investisseurs. L’occasion aussi de s’entraîner à « pitcher », c’est-à-dire à convaincre en quelques minutes leur public de l’intérêt de leur projet. Un nouveau comité de sélection identifiera en janvier prochain les projets sélectionnés pour la deuxième phase, celle de l’accélération. Les « intrapreneurs » retenus se consacreront alors à plein temps, pendant quatre mois, à leur projet – une compensation financière étant proposée à la business unit, privée temporairement de son collaborateur.
Objectif de cette immersion dans l’écosystème Leonard : approfondir et prototyper le projet d’innovation dans la perspective de lancer un nouveau business, une nouvelle brique d’offre ou un nouveau service utile au fonctionnement interne du Groupe. Actuellement, pendant que se déroule la première saison de My VINCI Startup, la saison 2 se prépare déjà : l’appel à projets est ouvert depuis l’été et le comité de sélection se réunira en décembre en vue de lancer la nouvelle saison en février 2018.

LE COMITE EXECUTIF DE VINCI A DECIDE D'ASSOCIER UN LIEU A LA DEMARCHE DE LEONARD. Un espace qui deviendra la maison commune des innovateurs du Groupe. Ce lieu ouvrira ses portes à Paris. Ouvert et lumineux avec sa grande verrière héritée de l’architecture industrielle du XXe, ce bâtiment de 1 200 m2 n’accueillera pas seulement les participants des groupes de travail et des programmes d’accélération de Leonard. Il sera ouvert plus largement à tous les collaborateurs de VINCI, et organisera des événements et rencontres qui en feront un pôle d’attraction au sein du Groupe. Il sera aussi un lieu d’échanges avec les innovateurs de la ville et des infrastructures, et l’écosystème de l’innovation. Enfin, outre la petite équipe de Leonard, le site hébergera les autres entités de VINCI ouvertes sur l’innovation et la société que sont la Fabrique de la Cité et la Chaire VINCI-Paris Tech « Écoconception des ensembles bâtis et des infrastructures », ainsi que la Fondation VINCI pour la Cité.

Contacts médias

Paul-Alexis Bouquet
Tél. : +33 1 47 16 35 00
media.relations@vinci.com