116,760 € Le prix de l'action a augmenté de +1,07 %   23/02/2024 17:35

VINCI Airports – Trafic au 31 mars 2023

13 avril 2023 - 18:15 - Trafics - France

● Forte reprise du trafic au 1er trimestre 2023 par rapport au 1er trimestre 2022 (+54 %)
● Records absolus de fréquentation sur le 1er trimestre au Portugal, en Serbie, au Mexique,
en République dominicaine et au Costa Rica
● Hors Asie, trafic global de VINCI Airports proche de son niveau pré-crise (-4 % vs 2019)
● Amélioration en Asie grâce au trafic domestique japonais et au trafic international régional

Dans les paragraphes ci-dessous, et sauf mention particulière, les variations font référence aux niveaux de trafic du premier trimestre 2023 par rapport à ceux de la même période de 2019.

Les aéroports du réseau VINCI Airports ont accueilli près de 56 millions de passagers au 1er trimestre 2023, soit 20 millions de passagers de plus qu’en 2022 (-12 % par rapport à la même périodede 2019, -4 % hors Asie). Le trafic domestique a désormais quasiment retrouvé son niveau pré-crise (-3 % en mars sur l’ensemble du réseau VINCI Airports) tandis que le trafic international poursuit sa progression (-15 %). Plusieurs aéroports d’Europe et du continent américain ont enregistré des niveaux de fréquentation historiques, qui dépassent désormais ceux de 2019, grâce à une demande très soutenue et au plein essor d’offres mises en place pendant la crise.

Le trafic des aéroports du Portugal s’est établi à près de 13 millions de passagers au T1 2023, en hausse de 15 % par rapport à 2019, bénéficiant d’un fort développement de l’offre de compagnies sur tous les segments (compagnies traditionnelles et à bas coûts). Si l’île de Madère continue d’être très fréquentée (+44 % à Funchal, grâce notamment à la base ouverte par Ryanair en avril 2022), Lisbonne a accueilli un nombre record de 7 millions de passagers ce trimestre (+14 %), notamment grâce à la bonne performance des liaisons avec la France, le Royaume-Uni, ou le Brésil. Le marché américain est aussi un bon contributeur avec de nouvelles dessertes comme Chicago ou San Francisco. L’aéroport de Belgrade en Serbie, en croissance de 27 % par rapport à 2019, continue de bénéficier du très fort dynamisme des lignes avec la Turquie (+84 %), et s’est développé sur d’autres destinations, comme la France, l’Allemagne et la Chine. L’offre est aussi en hausse avec par exemple le 3e avion basé par Wizzair en avril 2022, suivi d’un 4e en avril 2023. Au Mexique, le trafic des aéroports d’OMA est en forte croissance ce trimestre grâce à des capacités en très forte augmentation de Viva Aerobus +91 %, Volaris +40 %, et American Airlines +82 %, contribuant à la croissance du trafic domestique et avec les États-Unis (+24 %).

Ailleurs, la reprise se poursuit, comme à l’aéroport de Londres Gatwick où le trafic a connu un rebond ce trimestre, en particulier sur la desserte des destinations méditerranéennes. L’aéroport continue d’améliorer sa connectivité, comme en attestent les nouvelles fréquences annoncées pour la saison d’été (dont Norse Atlantic avec 5 avions basés sur des liaisons transatlantiques). Plusieurs compagnies dont Sky Airlines (+11 %) ont renforcé ce trimestre leurs capacités à l’aéroport de Santiago du Chili, contribuant notamment à l’amélioration rapide du trafic domestique (-3 % en mars). En France, la reprise a été nette dans les aéroports alpins avec la première saison de ski complète depuis 2019, mais elle a été légèrement freinée sur certains aéroports en mars, en raison des délestages liés aux grèves du transport aérien.

Au Japon, le trafic domestique, soutenu par le plan d’aide au tourisme local du gouvernement japonais, a accéléré au cours du trimestre pour retrouver son niveau pré-crise en mars. Malgré la levée par les autorités chinoises des principales restrictions de circulation avec l’étranger, le trafic de et vers la Chine n’a pas encore pu reprendre de façon significative. Cela s’explique notamment par des restrictions appliquées par le Japon sur les vols avec la Chine jusqu’au 1er avril et par le temps nécessaire à la reconstitution des offres de voyage (procédures de visa, remise en place des programmes de vols et offres touristiques…). Le trafic international des plateformes asiatiques du réseau VINCI Airports (Japon et Cambodge) s’améliore tout de même grâce à la reprise de plus en plus forte des vols régionaux (Corée du Sud, Singapour, Taïwan).

À propos de VINCI Airports
Premier opérateur aéroportuaire privé au monde, VINCI Airports gère 65 aéroports dans 12 pays en Europe, en Asie et sur le continent américain. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite les aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire dans l’optimisation de la performance opérationnelle, la modernisation des infrastructures et la conduite de leur transition environnementale. VINCI Airports est le premier opérateur aéroportuaire à s’être engagé dans une stratégie environnementale à l’échelle internationale en 2016, pour atteindre l’objectif zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.
www.vinci-airports.com
@VINCIAirports

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de l’énergie et de la construction, employant plus de 272 000 collaborateurs dans plus de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.