105,550 € Le prix de l'action a baissé de -0,61 %   19/07/2024 17:35

Information trimestrielle au 31 mars 2024

Image d'illustration

25 avril 2024 - 17:45 - Finances - France

◼ Chiffre d'affaires de 15,7 milliards d'euros, en hausse de près de 5 %
◼ Bonne performance d’ensemble tant en France qu’à l’international
     o VINCI Autoroutes : inflexion positive du trafic en mars après les perturbations de début d’année
     o VINCI Airports : trafic passagers supérieur à son niveau de 2019 pour le 2e trimestre consécutif
     o VINCI Energies : hausse de l’activité et des prises de commandes
     o Cobra IS : forte activité - prises de commandes d’un niveau exceptionnel
     o VINCI Construction : activité solide - bon renouvellement du carnet de commandes
◼ Carnet de commandes : nouveau record
◼ Endettement financier net : hausse limitée sur le trimestre malgré la reprise des investissements opérationnels
◼ Perspectives 2024 confirmées

Chiffre d’affaires et autres indicateurs clés

  1er trimestreVariation
2024 / 2023
En millions d’euros20242023RéelleComparable1
Concessions2 3522 206+ 6,6 %+ 5,3 %
VINCI Autoroutes1 3751 332+ 3,2 %+ 3,2 %
VINCI Airports876767+ 14,3 %+ 10,8 %
VINCI Highways8175+ 9,2 %+ 4,5 %
Autres concessions22032- 39,5 %- 39,5 %
VINCI Energies4 6154 395+ 5,0 %+ 3,8 %
Cobra IS1 6081 496+ 7,5 %+ 7,6 %
VINCI Construction6 9996 737+ 3,9 %+ 3,8 %
VINCI Immobilier248296- 16,1 %- 16,1 %
Eliminations et retraitements(97)(128)  
Total Groupe*15 72515 002+ 4,8 %+ 4,2 %
dont : France7 0566 780+ 4,1 %+ 4,0 %
International8 6698 222+ 5,4 %+ 4,5 %
Europe hors France5 5314 894+ 13,0 %+ 10,7 %
International hors Europe3 1383 328- 5,7 %- 4,9 %
Trafic de VINCI Autoroutes-1,4 % vs T1 2023
Trafic passagers de VINCI Airports+ 12,4 % vs T1 2023, + 0,6 % vs T1 2019
Prises de commandes (en Mds€)18,515,5+ 19 %
Carnet de commandes**(en Mds€)66,760,3+ 11 %
Endettement financier net**(en Mds€)(16,9)(19,2) + 2,3

* Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
** En fin de période.

 

Les variations présentées ci-dessous sont, sauf mention contraire, exprimées par rapport au 1er trimestre 2023.

 

I. Chiffres clés consolidés

Le chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à 15,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2024, en hausse de 4,8 % (croissance organique : +4,2 % ; impacts des changements de périmètre : +0,5 % ; impact des variations de change proche de 0 %).

- En France, le chiffre d’affaires atteint 7,1 milliards d’euros, en hausse de 4,1 % à structure réelle (+4,0 % à structure comparable).

- A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 8,7 milliards d’euros, en croissance de 5,4 % à structure réelle et de 4,5 % à structure comparable. Les variations de périmètre concernent essentiellement les acquisitions réalisées par VINCI Energies3.

La part du chiffre d’affaires réalisé à l’international s’élève à 55,1 % du total (54,8 % au 1er trimestre 2023).

Les prises de commandes du trimestre de VINCI Energies, Cobra IS et VINCI Construction sont en hausse de 19 %. Elles représentent un montant total de 18,5 milliards d’euros(4).

Le carnet de commandes au 31 mars 2024 atteint ainsi un nouveau record (66,7 milliards d’euros). En augmentation de 11 % sur un an et de 9 % depuis le 31 décembre 2023, il représente près de 14 mois d’activité moyenne des branches énergie et construction. Le Groupe dispose donc d’une bonne visibilité lui permettant de continuer à faire preuve de sélectivité sur des marchés dans l’ensemble toujours bien orientés. La part de l’international dans le carnet, stable sur un an, s’établit à 68 %.

 

II. Evolution par pôle de métiers

· CONCESSIONS : 2,4 milliards d’euros (+6,6 %)

VINCI Autoroutes : 1 375 millions d’euros (+3,2 %)

Le trafic sur les réseaux de VINCI Autoroutes a été négativement impacté en début d’année par les mouvements des agriculteurs, qui se sont traduits par de nombreuses actions de blocage. Ces perturbations se sont étalées, à des degrés divers, entre fin janvier et début mars.

Une inflexion positive du trafic a ensuite été observée en mars avec une progression sur le mois de 4 %, intégrant des effets calendaires favorables aux véhicules légers (dont le début du week-end de Pâques en mars). La baisse sur l’ensemble du 1er trimestre a ainsi pu être limitée à -1,4 % (véhicules légers -0,8 % ; poids lourds -4,1 %).

Enfin, il convient de rappeler que le trafic du 1er trimestre n’est pas représentatif de la tendance annuelle(5).

VINCI Airports : 876 millions d’euros (+14 % à structure réelle ; +11 % à structure comparable)

Porté par une demande soutenue et l’ouverture de nouvelles liaisons, le trafic passagers des aéroports du réseau de VINCI Airports a poursuivi sa bonne dynamique. De nombreuses plateformes – notamment au Portugal, à Belgrade et en République dominicaine - ont atteint de nouveaux records de fréquentation. Au Mexique, en dépit de difficultés opérationnelles ponctuelles rencontrées par certaines compagnies aériennes, le trafic s’est stabilisé à un haut niveau, très nettement supérieur à celui de 2019. Au Japon, le trafic atteint désormais un niveau proche de celui observé avant la pandémie, grâce notamment à une reprise des liaisons avec la Chine.

Au total, plus de 62 millions de passagers ont été accueillis dans les aéroports de VINCI Airports au cours du 1er trimestre 202416, soit 12 % de plus qu’au 1er trimestre 2023. Le nombre de passagers dépasse, pour le deuxième trimestre consécutif, son niveau de 2019.

VINCI Highways : 81 millions d’euros (+9,2 % à structure réelle ; +4,5 % à structure comparable)

Les principales infrastructures en concession7 de VINCI Highways affichent des hausses de trafic de +2,5 % à +5 % selon les actifs.

Dans les autres concessions, il faut noter que l’activité de VINCI Stadium au 1er trimestre 2024 a été proche de zéro en raison des travaux préparatifs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

· VINCI Energies : 4,6 milliards d’euros (+5,0 % à structure réelle ; +3,8 % à structure comparable)

Le chiffre d’affaires et les prises de commandes de VINCI Energies ont continué de progresser malgré une base de comparaison élevée, le 1er trimestre 2023 ayant été très tonique. Ce bon début d’année 2024 confirme l’excellent positionnement des entreprises du pôle et la dynamique de leurs marchés tirés par la transition énergétique et la révolution numérique.

En France (44 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 2,0 milliards d'euros, en hausse de 2,4 % à structure réelle (+2,0 % à structure comparable). Cette évolution traduit un effet de base particulièrement élevé avec une très forte activité lors du 1er trimestre 2023, dans un contexte de crise énergétique notamment.

À l’international (56 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 2,6 milliards d’euros, en hausse de 7,2 % à structure réelle (+5,2 % à structure comparable). L’activité a été bien orientée dans la plupart des implantations géographiques de VINCI Energies, avec notamment de bonnes progressions en Europe du Nord et en Europe centrale.

Les prises de commandes sont en hausse de 4 % par rapport au 1er trimestre 2023. Sur 12 mois glissants, elles inscrivent un nouveau record à plus de 21 milliards d’euros. Le carnet de commandes au 31 mars 2024 s’élève à 16,0 milliards d’euros (+11 % sur un an ; +12 % par rapport au 31 décembre 2023). Il représente près de dix mois d’activité moyenne du pôle.

· Cobra IS : 1,6 milliard d’euros (+7,5 % à structure réelle ; +7,6 % à structure comparable)

La forte hausse du chiffre d’affaires de Cobra IS - particulièrement en Espagne - traduit le dynamisme de ses activités de fonds de commerce (flow business) et de ses grands projets EPC (Engineering, Procurement and Construction). Les prises de commandes ont été stimulées par de nouveaux contrats enregistrés par Dragados Offshore.

En Espagne (53 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 845 millions d'euros, en hausse de 19 %. Il concerne essentiellement des activités de flow business ainsi que des travaux d’EPC liés à des projets d’énergie renouvelable.

En dehors d’Espagne (47 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 763 millions d’euros, en baisse de 3 % à structures réelle et comparable. Ce léger repli est la conséquence du phasage de plusieurs grands projets EPC. Par ailleurs, le pôle a fait preuve d’une sélectivité accrue, en Amérique latine notamment.

Les prises de commandes ont doublé par rapport à celles du 1er trimestre 2023. Elles comprennent des commandes d’une valeur de 2,5 milliards d’euros pour la réalisation de deux plateformes offshore de conversion d’énergie électrique d’origine éolienne à concevoir, construire et installer en mer du Nord pour l’opérateur allemand TenneT (contrat annoncé en avril 2023). Par ailleurs, le renouvellement des affaires de taille petite et moyenne s’est poursuivi à un rythme satisfaisant.

Le carnet de commandes de Cobra IS au 31 mars 2024 atteint ainsi un niveau record de 16,7 milliards d’euros (+46 % sur un an ; +16 % par rapport au 31 décembre 2023) et représente plus de 2,5 ans d’activité moyenne du pôle.

Dans la production d’électricité renouvelable, les travaux se poursuivent sur les projets de centrales photovoltaïques au Brésil et en Espagne, cumulant des capacités de respectivement 0,6 GW et 0,8 GW. Elles s’ajouteront à celle de la ferme photovoltaïque de Belmonte (Brésil), en exploitation depuis juillet 2023 (0,6 GW).

· VINCI Construction : 7,0 milliards d’euros (+3,9 % à structure réelle ; +3,8 % à structure comparable)

La progression du chiffre d’affaires de VINCI Construction au 1er trimestre est principalement tirée par la France. Par ailleurs, les commandes enregistrées sur la période tant dans les activités de fonds de commerce que dans les grands projets, en Europe notamment, permettent d’assurer un bon renouvellement du carnet.

En France (48 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 3,3 milliards d’euros, en progression de près de 6 %. L’activité est tirée par la réhabilitation de bâtiments existants, la construction de bâtiments publics - notamment dans le secteur hospitalier - et les travaux routiers.

A l’international (52 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 3,3 milliards d’euros, en progression de près de 6 %. L’activité est tirée par la réhabilitation de bâtiments existants, la construction de bâtiments publics - notamment dans le secteur hospitalier - et les travaux routiers.

Les prises de commandes sont en hausse de 10 %. Le carnet de commandes au 31 mars 2024 se stabilise à 33,9 milliards d’euros (-1 % sur un an ; +4 % par rapport au 31 décembre 2023). Il représente près de 13 mois d’activité moyenne du pôle.

· VINCI Immobilier : 248 millions d’euros (-16 %)

Conséquence des difficultés conjoncturelles dans le secteur résidentiel et le marché des bureaux – observées depuis plusieurs trimestres dans un contexte de hausse des taux d’intérêt - le chiffre d’affaires de VINCI Immobilier enregistre un nouveau recul.

Grâce au bon niveau des ventes en bloc, les réservations de logements affichent toutefois une hausse de 10 % au 1er trimestre 2024, soit 915 lots.

 

III. Situation financière et liquidité

L’endettement financier net consolidé de VINCI au 31 mars 2024 s’établit à 16,9 milliards d’euros. La légère hausse par rapport au 31 décembre 2023 (16,1 milliards d’euros) intègre - outre l‘augmentation saisonnière du besoin en fonds de roulement - la hausse des investissements, notamment dans les concessions8 et l’énergie

VINCI conserve au 31 mars 2024 une liquidité très importante :
- une trésorerie nette gérée de 12,0 milliards d’euros (13,2 milliards d’euros au 31 décembre 2023) ;
- une ligne de crédit bancaire confirmée et non utilisée de 6,5 milliards d’euros pour VINCI SA, à échéance janvier 2029, assortie de deux options de renouvellement pour une année supplémentaire chacune.

L’agence Standard & Poor’s, en mars 2024, a confirmé sa confiance dans la qualité de la signature du Groupe et maintenu inchangées ses notations (long-terme : A-, court-terme : A2, perspective stable).

 

IV. Perspectives 2024 confirmées

VINCI confirme les indications pour 2024 présentées à l’occasion de la publication des comptes annuels 2023 en février dernier :

Hors évènements exceptionnels, le Groupe table pour ses différents pôles en 2024 sur les tendances suivantes :
· VINCI Autoroutes prévoit un trafic en légère hausse par rapport à 2023 ;
· VINCI Airports anticipe un trafic passagers9 légèrement supérieur au global à son niveau de 2019, des différences pouvant être constatées selon les plateformes et les implantations géographiques ;
· VINCI Energies devrait afficher une nouvelle croissance organique de son chiffre d’affaires, mais d’une ampleur moindre qu’en 2023, tout en confirmant son excellent niveau de marge opérationnelle10;
· Cobra IS, compte tenu du très haut niveau de son carnet de commandes, devrait afficher une nouvelle hausse de son chiffre d’affaires et maintenir sa marge opérationnelle10 au niveau élevé atteint en 2023 ;
· Le portefeuille d’actifs de production d’énergie renouvelable s’enrichira en 2024 de nouveaux projets, portant la capacité totale, en construction ou en exploitation, à environ 3,5 GW d’ici la fin de l’exercice, soit une capacité additionnelle d’environ 1,5 GW en 2024 par rapport au niveau atteint fin 2023 ;
· VINCI Construction devrait voir son activité se stabiliser à un niveau proche de celui de 2023 tout en poursuivant l’amélioration de sa marge opérationnelle10.

Sur la base de ces éléments, VINCI envisage pour 2024 une nouvelle hausse de son chiffre d‘affaires, mais celle-ci devrait être d’une ampleur moindre que celle réalisée en 2023. Les résultats devraient également progresser.

Cette tendance s’entend avant prise en compte de la nouvelle taxe sur les infrastructures de transport de longue distance décidée par le gouvernement français, dont le montant est estimé à environ 280 millions d’euros.

Malgré cet impact négatif, le résultat net en 2024 pourrait être proche du niveau atteint en 2023.

 

V. Développements récents

· VINCI Concessions

VINCI Airports - concessionnaire depuis 2016 de six aéroports en République dominicaine à travers sa filiale Aerodom - s’est vu accorder fin décembre 2023 par le gouvernement de la République dominicaine une prolongation de 30 ans de son contrat de concession, portant son échéance à 2060. Dans ce cadre, un premier paiement de 300 millions de dollars a été versé en janvier 2024 par Aerodom à l’Etat dominicain. Un paiement complémentaire de 475 millions de dollars sera effectué au closing financier attendu mi-2024.

VINCI Airports a annoncé le 17 avril 2024 avoir conclu un accord portant sur l’acquisition de 50,01 % des parts de « Edinburgh Airport Limited », société propriétaire (freehold) de l’aéroport d’Édimbourg (1er aéroport d’Ecosse et 6ème du Royaume-Uni avec un trafic de 14,4 millions de passagers en 2023), pour un prix de 1,27 milliard de livres sterling11 (valeur des fonds propres à 50,01 %). La finalisation de la transaction devrait intervenir au cours de l’été 2024, après obtention des autorisations réglementaires.

VINCI Highways a finalisé le 18 avril 2024 l’acquisition de 100 % de NWP HoldCo LLC, société concessionnaire de Northwest Parkway - section à péage de 14 km du périphérique de Denver (Colorado, Etats-Unis) - pour un prix d’environ 1,2 milliard de dollars (valeur des fonds propres à 100 %).

Ces récents mouvements stratégiques seront commentés par le management de VINCI Concessions lors d’une conférence téléphonique le lundi 29 avril à 18h00, heure de Paris. Pour y participer, il convient de se connecter préalablement au lien suivant pour obtenir un code d’accès individuel à cette conférence :
https://register.vevent.com/register/BI929b8adfcff24ac3ac494fd41fc6c584
puis de composer l’un des numéros proposés.

· VINCI Energies

VINCI Energies a finalisé l’acquisition de dix nouvelles entreprises au 1er trimestre 2024 - représentant un chiffre d’affaires en année pleine de près de 80 millions d’euros - parmi lesquelles :
- Première Automation aux Etats-Unis, société spécialisée dans l’intégration d’automatismes industriels dans le domaine de l’automobile ;
- Kramer & Best, société allemande spécialisée dans l’intégration de systèmes de process d’eau purifiée pour les industries pharmaceutiques et de chimie fine notamment ;
- Solu-tech, société française spécialisée en automatisme, informatique industrielle et robotique, positionnée essentiellement dans l’agroalimentaire et la pharmacie ;
- Hesselink, société allemande spécialisée dans les services aux réseaux de distribution électrique dans le nord-ouest de l’Allemagne.

· Cobra IS

VINCI a annoncé en avril un investissement dans NatPower SA, plateforme de développement d’énergie renouvelable active principalement en Italie, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Ce partenariat stratégique permettra notamment d’accélérer le développement de Cobra IS aux Etats-Unis dans le domaine de la production d’énergie renouvelable.

· VINCI Construction

Soletanche Freyssinet – filiale de VINCI Construction spécialisée dans les métiers du sol, des structures et du nucléaire - a finalisé l’acquisition de plusieurs sociétés au 1er trimestre 2024, dont :
- Geotech Drilling Services Ltd (Colombie-Britannique), un leader dans les technologies de renforcement du sol au Canada ;
- TSSD Services Inc. (Maine, Etats-Unis), société de services intervenant sur des projets de décommissionnement nucléaire.

Ces deux sociétés représentent un chiffre d’affaires en année pleine de près de 80 millions d’euros.

 

Conférences téléphoniques et agenda

Le chiffre d’affaires et l’activité du Groupe au 31 mars 2024 seront commentés lors d’une conférence téléphonique en anglais ce jour (jeudi 25 avril 2024) à 17h50, heure de Paris.

Pour y participer, il convient de se connecter préalablement au lien suivant pour obtenir un code d’accès individuel à cette conférence :
https://register.vevent.com/register/BId8632bfb918c41199461cbec09cbf26f
puis de composer l’un des numéros suivants :
FR : +33 1 86 47 80 85
UK : +44 1400 220156
US : +1 864 991 4103

 

Agenda
29 avril 2024Conférence téléphonique VINCI Concessions : « Update on latest strategic developments » (après bourse)
Cf détails de connexion en page 6
16 mai 2024Trafic de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en avril 2024 (après bourse)
18 juin 2024Trafic de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en mai 2024 (après bourse)
16 juillet 2024Trafic de VINCI Airports au 2e trimestre 2024 (après bourse)
25 juillet 2024Publication des résultats semestriels 2024 de VINCI (après bourse)


Video - Conférence call Information trimestrielle au 31 mars 2024

 

1 Voir glossaire.
2 VINCI Railways (+7,4 %) et VINCI Stadium (activité voisine de 0 en raison de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024).
3 34 acquisitions ont été réalisées en 2023 et 10 au 1er trimestre 2024. Les acquisitions récentes ont contribué pour près de 60 millions d’euros à la croissance du chiffre d’affaires sur le trimestre.
4 dont 2,5 milliards d’euros relatifs à des plateformes offshore de conversion d’énergie électrique pour Cobra IS, cf page 4.
5 En 2023, le trafic total du 1er trimestre a représenté 20 % du trafic annuel (contre plus de 30 % pour celui du 3e trimestre).
6Données à 100 %, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
7 Lima Expresa (section centrale du périphérique de Lima au Pérou), Gefyra (pont Rion-Antirion en Grèce), SCDI (société concessionnaire du pont de la Confédération au Canada) et Via Sumapaz (société concessionnaire de l’autoroute Bogotá-Girardot en Colombie, consolidée par intégration globale depuis le printemps 2023).
8 Dont paiement initial par VINCI Airports de 300 millions de dollars américains au titre de la prolongation de 30 ans du contrat de concession aéroportuaire d’Aerodom (République dominicaine).
9 Données à 100 %, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
10 Résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires.
11 Sous réserve d’ajustements éventuels d’ici la finalisation de la transaction.

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de l’énergie et de la construction, employant 280 000 collaborateurs dans plus de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.