105,550 € Le prix de l'action a baissé de -0,61 %   19/07/2024 17:35

VINCI Airports – Trafic au 30 septembre 2023

Image d'illustration

12 octobre 2023 - 17:45 - Trafics - France

● Très bonne performance globale du trafic au 3ème trimestre 2023, à des niveaux très au-dessus de l’été 2022 (+21 %) et désormais très proches de la période pré-Covid (2019)
● Trafic record en septembre pour les plateformes d’Amérique centrale et de Serbie
● Intégration des 7 aéroports du Cap Vert au réseau VINCI Airports depuis juillet, où le trafic est en progression depuis plusieurs mois

Les aéroports du réseau VINCI Airports ont accueilli plus de 77 millions de passagers au cours du 3ème trimestre 2023 (+21 % par rapport au 3ème trimestre 2022; -2,8 % par rapport à la même période de 2019). L’augmentation de l’offre des compagnies aériennes liée à la période estivale a répondu à une demande qui n’a pas faibli malgré les tensions macroéconomiques en Europe. Le trafic était en septembre sur l’ensemble du réseau très proche de son niveau pré-crise (-1,2 % du niveau de septembre 2019, +22 % par rapport à septembre 2022).

Ce trimestre a également été marqué par l’intégration au sein du réseau VINCI Airports des 7 aéroports du Cap Vert, où le trafic est en augmentation depuis plusieurs mois. En particulier, le trafic international est d’environ 10 points supérieur à celui de 2019 avec une bonne performance des liaisons touristiques entre Sal, Boa Vista et San Vicente et divers points d’origine en Europe de l’Ouest (Lisbonne, Paris).

Dans les paragraphes ci-dessous, et sauf mention particulière, les variations font référence aux niveaux de trafic du troisième trimestre 2023 par rapport à ceux de la même période de 2022.

Symbole de la dynamique du trafic cet été, plusieurs records historiques de trafic ont été battus en septembre. C’est le cas notamment au Mexique, où les compagnies mexicaines et américaines ont continué d’augmenter leurs fréquences et d’ouvrir de nouvelles routes, tant à l’international (+21 % avec les Etats-Unis) que sur le réseau domestique (+18 %). La croissance du trafic pourrait se poursuivre dans les prochains mois avec l’ouverture de nouvelles liaisons annoncées par VIVA Aerobus et AeroMexico à la suite du rétablissement du Mexique en catégorie 1 par la FAA1 (par ex. entre Monterrey et Atlanta, Los Angeles, New York ou Salt Lake City). Le trafic s’est également établi à des niveaux historiques en septembre en République dominicaine comme au Costa Rica, ces deux plateformes bénéficiant toujours du dynamisme des lignes avec les Etats-Unis. Il en va de même en Serbie, où l’aéroport de Belgrade continue de se développer grâce à Wizz Air (+54 %) et Air Serbia (+33 %), ainsi que grâce à d’autres compagnies telles Turkish Airlines (+33 %) ou Swiss International (+26 %) ce qui confirme l’attractivité et le potentiel de la plateforme.

Au Portugal, les liaisons insulaires ou intra-européennes continuent d’être très fréquentées grâce à la croissance des compagnies à bas coûts (Ryanair +16 %, easyJet +24 %, Transavia +13 %). Les liaisons transatlantiques se sont également significativement developpées, la TAP, SATA, LATAM, et les grandes compagnies américaines ou canadiennes (United, American, Air Transat) ayant augmenté leur offre en sièges vers les États-Unis, le Brésil ou encore le Canada.

D’autres plateformes ont accueilli un trafic supérieur à 2022 cet été et continuent de se développer, notamment grâce à la bonne performance de leurs lignes internationales. En France, ce sont les compagnies à bas coûts Volotea, easyJet, Ryanair et Transavia qui contribuent le plus fortement au développement de l’offre, sur les segments domestique à Nantes et international à Lyon (Afrique du Nord, Espagne, Portugal, Royaume-Uni). A Lyon, la saison a été marquée par des annonces significatives sur le segment long-courrier : création en juillet d’une ligne directe vers Doha opérée par Qatar Airways, retour d’Air Canada depuis Montréal. Le trafic à l’aéroport de Londres Gatwick a dépassé le niveau de trafic de l’été 2022, malgré les perturbations liées au contrôle aérien britannique. A la forte fréquentation des lignes intra-européennes s’ajoute une progression significative du segment long-courrier, en particulier sur les liaisons transatlantiques (+92 % sur les États-Unis avec Norse Atlantic et British Airways). Au Japon, la fréquentation de certaines routes régionales reste soutenue (Corée du Sud, Hong-Kong, Taïwan), tandis que le trafic avec la Chine progresse. De nombreuses compagnies (ANA, Japan Airlines, Singapore Airlines, Qatar Aiways, Lufthansa, Etihad, China Airlines…) ont annoncé un accroissement de leur offre dans les prochains mois, ce qui devrait soutenir le développement du trafic international pour atteindre des niveaux proches de ceux de 2019.

1 La Federal Aviation Administration (FAA) est l’agence chargée de l'aviation civile aux États-Unis. La catégorie 1 signifie que les transporteurs aériens de l'État évalué peuvent commencer de nouvelles dessertes vers les États-Unis tandis que la catégorie 2 limitait les compagnies mexicaines au maintien de services existants sans croissance.

 

À propos de VINCI Airports
Premier opérateur aéroportuaire privé au monde, VINCI Airports gère plus de 70 aéroports dans 13 pays en Europe, en Asie et sur le continent américain. Grâce à son expertise d’intégrateur global, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite les aéroports en apportant sa capacité d’investissement et son savoir-faire dans l’optimisation de la performance opérationnelle, la modernisation des infrastructures et la conduite de leur transition environnementale. VINCI Airports est le premier opérateur aéroportuaire à s’être engagé dans une stratégie environnementale à l’échelle internationale en 2016, pour atteindre l’objectif zéro émission nette sur l’ensemble de son réseau d’ici 2050.
www.vinci-airports.com
@VINCIAirports

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de l’énergie et de la construction, employant 280 000 collaborateurs dans plus de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.