Logo VINCI
63,840 € -1,94 %   03/04/2020 17:38
Accueil > Médias > Communiqués    >    Comptes semestriels 2015 (30/07/2015)

Communiqués

Comptes semestriels 2015

30 juillet 2015 - 18:00 - Finances

- Contraction limitée du chiffre d’affaires (-1,8 %)1
- Accélération du développement international (+8,4 %)1
- Bonne dynamique des trafics de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports
- Amélioration de la marge opérationnelle (ROPA/CA) à 8,6 % (8,2 % au 1er semestre 20141)
- Hausse du résultat net hors éléments non courants : 827 millions d’euros (+6,3 %)
- Diminution de l’endettement financier : -1,0 milliard d’euros2
- Acompte sur dividende : 0,57 euro par action

Chiffres clés

En millions d’euros1er semestreVariation 2015/2014 Exercice
2015 2014
retraité 3
RéelleHors
VINCI Park 1
2014
Chiffre d’affaires 4 17 880 18 464(3,2 %)(1,8 %) 38 703
Capacité d’autofinancement (EBITDA) 2 471 2 429+1,7 %+5,8 % 5 561
En % du chiffre d’affaires13,8 %13,2 %  14,4 %
Résultat opérationnel sur activité 1 540 1 582(2,7 %)+2,9 % 3 642
En % du chiffre d’affaires8,6 %8,6 %  9,4 %
En % du chiffre d’affaires hors VINCI Park8,6 %8,2 %  9,2 %
Résultat opérationnel courant 1 586 1 577+0,5 %+6,3 % 3 637
Résultat net hors éléments non courants 827 778+6,3 %  1 906
En % du chiffre d’affaires 4,6 %4,2 %  4,9 %
Résultat net part du Groupe 819 1 348(39,3 %)  2 486
Résultat net par action (en €)5 1,47 2,39(38,6 %)  4,43
Résultat net par action hors éléments non courants (en €)5 1,48 1,38+7,5 %  3,39
Acompte sur dividende par action (en €) 0,57 1,00+3,6 % 6  2,22
Endettement financier net (en Mds€) (13,9) (14,9)+1,0  (13,3)
      
Evolution du trafic autoroutier +2,7 % +2,8 %   +2,1 %
Evolution du trafic passagers aéroportuaire +11,7 % +8,9 %   +9,1 %
Carnet de commandes en fin de période (en Mds€) 28,7 29,6(2,8 %) - 27,9

 

Xavier Huillard, président-directeur général du Groupe, a déclaré : « Les performances de VINCI au premier semestre 2015 traduisent la solidité de son modèle concessionnaire-constructeur, la bonne complémentarité de ses métiers et la pertinence de sa stratégie. La trajectoire des concessions est restée bien orientée avec des évolutions positives du trafic, supérieures à nos attentes, tant chez VINCI Autoroutes que chez VINCI Airports. Le fait marquant du semestre pour VINCI Autoroutes a été la signature d’un protocole d’accord avec l’Etat concédant, actant notamment le plan de relance autoroutier. De son côté, VINCI Airports a poursuivi son développement avec l’obtention de la concession de l’aéroport international de Santiago du Chili pour 20 ans et de celle de l’aéroport de Toulon-Hyères pour 25 ans. Dans le contracting, malgré des baisses d’activité prononcées en France et sur certains marchés impactés par la baisse des prix du pétrole, les marges opérationnelles ont bien résisté. Par ailleurs, la priorité donnée à la croissance à l’international sur les marchés offrant un plus fort potentiel, s’est traduite par deux nouvelles acquisitions : la société brésilienne Orteng dans les métiers de l’énergie et la société HEB Construction, en Nouvelle-Zélande, dans les infrastructures. L’endettement à fin juin s’inscrit en forte diminution sur un an. Fort de ces bonnes performances et d’une inflexion positive récente du rythme des prises de commandes dans le contracting, VINCI aborde la seconde partie de l’année avec confiance. »

Le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni le 30 juillet 2015 sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels au 30 juin 2015. Il a également approuvé le paiement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2015 d’un montant de 0,57 euro par action.

 

I. Principales données financières

Les comptes consolidés du 1er semestre 2015 de VINCI font ressortir une baisse limitée du chiffre d’affaires, une augmentation de l’EBITDA7 et du résultat opérationnel courant. Le résultat net part du Groupe progresse également après correction des éléments non courants (au 1er semestre 2014, un produit non courant8 avait notamment été enregistré à l’occasion de l’ouverture du capital de VINCI Park).

Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 17,9 milliards d’euros, en diminution de 3,2 % à structure réelle par rapport au 1er semestre 2014. A structure comparable, la baisse du chiffre d’affaires ressort à 6,7 %, après neutralisation de l’impact positif des variations de change (+2,3 %) et des changements de périmètre (+1,2 %).

Le chiffre d’affaires de la branche concessions s’établit à 2,7 milliards d’euros, en hausse de +3,8 % à structure comparable. Cette évolution prend en compte une augmentation du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes de 3,0 %, intégrant une progression du trafic de 2,7%, et la forte croissance du chiffre d’affaires de VINCI Airports (+12,7 %), traduisant le dynamisme du trafic passagers (+11,7 %9). Il convient, par ailleurs, de rappeler que VINCI Park n’est plus consolidé depuis le 4 juin 2014.

Le chiffre d’affaires de la branche contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) s’établit à 15,2 milliards d’euros, en baisse de 2,4 % à structure réelle et de 8,3 % à structure comparable.

En France, le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 10,6 milliards d’euros, en baisse de 7,5 % à périmètre constant (-9,1 % à structure réelle), dont 1,7 % imputable à l’avancement du chantier de la LGV Tours-Bordeaux (projet SEA) qui atteint 85 %, les travaux de génie civil et de terrassement étant désormais achevés.

A l’international, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 7,3 milliards d’euros, en hausse de 7,1 % à structure réelle et en diminution de 5,5 % à structure comparable. L’activité du semestre a bénéficié d’effets de changes positifs (+5,9 %) en raison de la dépréciation de l’euro, et de variations de périmètres positives (+6,7 %), conséquence de l’intégration des sociétés nouvellement acquises, principalement dans le pôle Energies (Imtech ICT, Electrix, Orteng). L’international représente désormais près de 41 % du chiffre d’affaires total (37 % au 1er semestre 2014). Dans le contracting, la part de l’international représente 45 % du total.

Au 2e trimestre, le chiffre d’affaires s’est contracté de 5,6 % à structure comparable (il est quasiment stable à structure réelle). Les concessions ont connu une accélération de leur croissance, avec une hausse de chiffre d’affaires de 4,4 %, grâce aux trafics soutenus enregistrés par VINCI Airports et VINCI Autoroutes. Dans le contracting, le tassement de l’activité (-6,8 % à structure comparable) a été moins prononcé qu’au 1er trimestre dans les différents pôles.

L’EBITDA est en hausse à 2,5 milliards d’euros (+5,8 %10), dont 76 % réalisés par la branche concessions. Il représente 13,8 % du chiffre d’affaires (12,8 %10au 1er semestre 2014).

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) progresse de 2,9 %10 à 1,5 milliard d’euros et représente 8,6 % du chiffre d’affaires (8,2 %10 au 1er semestre 2014). Le taux de ROPA/chiffre d’affaires des concessions s’améliore à 44,0 % (42,8 %10 au 1er semestre 2014). Celui du contracting diminue à 2,1 % (2,4 % au 1er semestre 2014). Cette évolution est la conséquence de situations différentes selon les pôles : VINCI Energies a réalisé une bonne performance tant en France qu’à l’international ; Eurovia a fait preuve de résilience en France, dans un marché toujours difficile, et a amélioré ses exploitations à l’international11. En revanche, la contribution de VINCI Construction a diminué sous les effets cumulés de la baisse d’activité en France et de la réduction des investissements des opérateurs du marché de l’Oil & Gas et des pays producteurs, notamment en Afrique. Ces effets ont pu être partiellement compensés par les bonnes performances de Soletanche Freyssinet et de VINCI Construction Grands Projets, ainsi que par la réduction des pertes de VINCI Plc.

Le résultat opérationnel courant (ROC) ressort à 1 586 millions d’euros en hausse de 6,3 %10.

Le résultat opérationnel (RO), incluant les éléments non courants, s’élève à 1,6 milliard d’euros, à comparer à 2,2 milliards d’euros au 1er semestre 2014, ce montant comprenant notamment la plus-value brute réalisée à l’occasion de l’ouverture du capital de VINCI Park.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 819 millions d’euros, en baisse de 529 millions d’euros par rapport à celui du 1er semestre 2014 (1 348 millions d’euros). Hors éléments non courants, il s’élève à 827 millions d’euros en hausse de 6,3 % (778 millions d’euros au 1er semestre 2014), le résultat net dilué par action12 ressortant, quant à lui, à 1,48 euro en hausse de 7,5 % (1,38 euro au 1er semestre 2014)13.

L’endettement financier net au 30 juin 2015 s’élève à 13,9 milliards d’euros, en diminution de 1 milliard sur un an. La hausse de 0,6 milliard d’euros par rapport au 31 décembre 2014 est essentiellement imputable à l’évolution saisonnière de la trésorerie d’exploitation, traditionnellement négative au 1er semestre. Cette variation négative a toutefois été moins prononcée qu’au 1er semestre 2014.

La liquidité du Groupe au 30 juin 2015 ressort à près de 9,2 milliards d’euros, se décomposant entre 3,2 milliards d’euros au titre de la trésorerie nette gérée et 6 milliards de lignes de crédit disponibles.

Les notations de crédit attribuées à VINCI et à ses filiales autoroutières par Standard & Poor’s et Moody’s, respectivement A- et Baa1, avec perspective stable, ont été confirmées.

 

II. Performances opérationnelles

Après un 1er trimestre 2015 déjà bien orienté, le trafic de VINCI Autoroutes a accéléré au 2e trimestre 2015 affichant une progression de 3,2 % : le trafic des véhicules légers (+3,3 %) a été soutenu par la baisse des prix des carburants et le nombre important de jours fériés en mai ; le trafic des poids lourds (+2,8 %), quant à lui, a continué de bénéficier du redressement de l’économie espagnole. Sur l’ensemble du semestre, le trafic progresse de 2,7 % (véhicules légers et poids lourds : +2,7 %).

Le trafic passagers de VINCI Airports poursuit sa dynamique de croissance (+11,0 % au 2e trimestre 2015 - voir détail par aéroport en annexes - et +11,7 % sur l’ensemble du semestre, dont +1,0 % lié à l’intégration de l’aéroport de Toulon-Hyères) avec des performances élevées au Portugal (+11,8 % sur l’ensemble du semestre) et au Cambodge (+14,4 % sur l’ensemble du semestre) et un trafic bien orienté en France (+8,8 % sur l’ensemble du semestre, dont +7,2 % lié à l’intégration de Toulon-Hyères).

Dans le contracting, après un recul au 1er trimestre, les prises de commandes se sont redressées au 2e trimestre, aussi bien en France qu’à l’international, avec notamment plusieurs affaires significatives entrées en carnet telles que la rénovation de la prison de La Santé à Paris ou la construction du nouveau terminal de l’aéroport de Santiago du Chili. Sur le semestre, elles diminuent de 2,5 %, à 15,3 milliards d’euros, par rapport à celles du 1er semestre 2014, avec des situations contrastées selon les pôles de métiers : baisses de 15 % chez Eurovia et de 3 % chez VINCI Construction, mais croissance de 9 % chez VINCI Energies. Cette évolution traduit un recul de près de 11 % en France et une hausse de 9 % à l’international.

Le carnet de commandes au 30 juin 2015 s’établit à 28,7 milliards d’euros, en progression de 2,8 % sur 6 mois, mais en baisse de 2,8 % par rapport au 30 juin 2014. Retraité de l’avancement du contrat de la LGV Tours-Bordeaux (projet SEA), il est stable sur 12 mois (+0,3 %).

VINCI Immobilier affiche au 1er semestre 2015 une forte croissance des réservations (+47 % à plus de 1 900 lots) et des lancements en travaux de nouveaux programmes, confirmant la reprise du marché résidentiel en France.

 

III. Faits marquants

- Plan de relance autoroutier
Les discussions engagées par l’Etat avec les sociétés concessionnaires d’autoroutes ont conduit à la signature, le 9 avril 2015, d’un protocole d’accord, intégrant notamment le plan de relance autoroutier qui avait été approuvé par la Commission européenne le 28 octobre 2014.

Cet accord a été traduit dans des avenants aux contrats de concession des différentes sociétés concernées qui seront publiés au Journal Officiel après avis du Conseil d’État.

- Succès commerciaux
Février 2015 : désignation de VINCI comme opérateur du Stade du Queen Elizabeth Olympic Park de Londres pour 25 ans.
Avril 2015 :
- début de la concession de l’aéroport de Toulon-Hyères pour 25 ans.
- désignation officielle du consortium composé de VINCI Airports (40 %), d'Aéroports de Paris (45 %), et d'Astaldi (15 %) comme gestionnaire de l'aéroport de Santiago du Chili à compter d'octobre 2015 pour 20 ans.

Juin 2015 :
- désignation de VINCI comme concessionnaire pressenti d’un contrat de partenariat public-privé d'une durée de 30 ans, portant sur la réalisation et l'exploitation de l'autoroute de contournement de Regina, dans la province de Saskatchewan (Canada) (VINCI Concessions : 37,5% ; autres partenaires : 62,5 %).
- annonce par New Kansai International Airport que le consortium composé de VINCI Airports et d’Orix a franchi la première étape en vue de l'obtention de la concession des aéroports de Kansai et Osaka International pour 45 ans.

Juillet 2015 : finalisation du financement et du contrat de construction des sections 7 et 8 de l’autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg (VINCI Concessions : 40 % ; VTB Group : 60%).

- Nouveaux développements
Mars 2015 : acquisition au Brésil de la société Orteng Engenharia e Sistemas, dans les métiers de l’énergie.
Mai 2015 : acquisition de la société indonésienne PT Istana Karang Laut (IKL), dans le secteur pétrolier et gazier.
Juin 2015 : acquisition de la société HEB Construction, dans la construction en Nouvelle-Zélande.
Juillet 2015 : conclusion d’un partenariat stratégique de VINCI avec la société Constructora Conconcreto, leader colombien de la construction et de la promotion immobilière.

 

IV. Perspectives 2015

Sur la base des réalisations du 1er semestre, VINCI anticipe pour l’ensemble de l’exercice 2015 :
- Une légère baisse du chiffre d’affaires consolidé à structure réelle, prenant en compte :
    - une progression du chiffre d’affaires des concessions14, intégrant des hausses de trafic équivalentes à celles atteintes en 2014 : supérieure à +2 % pour VINCI Autoroutes, proche de +9 % pour VINCI Airports.
    - une évolution du chiffre d’affaires du contracting comparable, à structure réelle, à celle enregistrée au 1er semestre, avec une baisse d’environ 10 % en France et une forte progression à l’international, grâce aux acquisitions réalisées. Les prises de commandes devraient atteindre un point bas au cours du 2e semestre 2015.
    - une augmentation de la part de l’international qui dépasserait 40 % du chiffre d’affaires total.

- une progression de la marge résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires, intégrant une amélioration de la contribution des concessions et une stabilisation des marges du contracting ;

- un résultat net part du Groupe légèrement supérieur à celui réalisé en 2014 hors éléments non courants.

 

V. Acompte sur dividende

Un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2015 de 0,57 euro par action sera versé en numéraire le 12 novembre 2015 (date de détachement du coupon : 10 novembre 2015).

*********

Agenda
31 juillet 2015Conférence de presse : 08h30
Réunion analystes : 11h00
Les deux événements auront lieu au Pavillon Ledoyen, 1 avenue Dutuit, 75008 Paris
22 octobre 2015Information trimestrielle au 30 septembre 2015
10 novembre 2015Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2015
12 novembre 2015Paiement de l’acompte sur dividende 2015

 

 

1 Hors VINCI Park déconsolidé à partir du 4 juin 2014
2 Par rapport au 30 juin 2014
3 Données retraitées intégrant les impacts du changement de méthode comptable relatif à la norme IFRIC 21 « Droits ou taxes » applicable à compter du 1er janvier 2015 décrits en note B.4 du rapport financier semestriel au 30 juin 2015
4 Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe
5 Après prise en compte des instruments dilutifs
6 Hors dividende exceptionnel de 0,45 euro par action
7 Capacité d’autofinancement avant impôt et coût de l’endettement financier net (CAFICE)
8 D’un montant net de 570 millions d’euros
9 Dont +1% au titre de la nouvelle concession de l’aéroport de Toulon-Hyères, obtenue en avril 2015
10 Hors VINCI Park déconsolidé à partir du 4 juin 2014
11 Il convient de rappeler que le taux de marge d’Eurovia au premier semestre n’est pas représentatif de sa performance annuelle compte tenu des effets saisonniers
12 Après prise en compte des instruments dilutifs
13 Le résultat net dilué par action, y compris éléments non courants, s’élève à 1,47 euro, en baisse de 39 % (2,39 euros au 1er semestre 2014)
14 Hors VINCI Park déconsolidé à partir du 4 juin 2014

ANNEXES : voir le communiqué en PDF

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et du contracting, employant plus de 222 000 collaborateurs dans près de 120 pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

Abonnez-vous aux :
- communiqués VINCI

par e-mail par RSS

- aux actualités VINCI

par e-mail par RSS

Contacts médias

Paul-Alexis Bouquet
Tél. : +33 1 47 16 35 00
media.relations@vinci.com

Relations investisseurs

Grégoire Thibault
Tél. : +33 1 47 16 45 07
gregoire.thibault@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél. : +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com