Actualités

Dynamique de croissance en Océanie

30 Novembre 2016 - Autres - Nouvelle-Zélande

Electrix, J&P Richardson ou encore HEB Construction, font partie des acquisitions récentes qui ont permis à VINCI Energies et VINCI Construction de prendre position ou d’étendre leurs réseaux en Nouvelle-Zélande et en Australie. Alors que les deux pays investissent massivement dans leurs infrastructures, les synergies se multiplient entre entités du groupe VINCI présentes en Océanie.

Dynamique de croissance en Océanie
Dynamique de croissance en Océanie

En 2014, les équipes nouvellement intégrées d’Electrix ont ainsi pu compter sur l’appui d’Omexom* pour remporter le contrat d’éclairage urbain des zones nord et ouest d’Auckland, impliquant notamment une dimension de smart lighting, domaine dans lequel la marque dispose de références significatives. HEB Construction, intégrée en 2015, a pour sa part créé récemment une division grands projets afin de répondre aux programmes d’infrastructures lancés par le gouvernement australien. Une perspective amenée à favoriser les échanges non seulement avec d’autres entités de VINCI Construction International Network, mais également avec des entreprises de Soletanche Freyssinet présentes dans la région.

Ces acquisitions récentes illustrent plus largement la priorité du Groupe d’accroître sa présence hors de France, et surtout hors d’Europe, afin de pouvoir s’ancrer sur de nouveaux territoires, offrant des perspectives de croissance prometteuses. Plusieurs investissements ont par ailleurs été réalisés dernièrement en Asie du Sud-Est, au Canada, aux Etats-Unis, en Colombie et au Pérou. D’ici cinq à dix ans, VINCI se fixe pour objectif d’atteindre une part du chiffre d’affaires réalisé hors de France supérieure à 50%, avec un doublement de la part du chiffre d’affaires réalisé hors d’Europe.

*marque de VINCI Energies spécialisée dans les activités de la production, du transport, de la transformation et de distribution d’énergie électrique