Logo VINCI
89,580 € +0,00 %   14/06/2019 17:39

Eurovia

Développer les solutions de mobilité de la croissance verte

Partenaire des territoires, Eurovia développe des solutions de mobilité pour améliorer la compétitivité économique et renforcer le lien social par la conception, la construction et l’entretien des infrastructures de transport et des aménagements urbains. Sa politique d’innovation, tournée vers la croissance verte, contribue à réduire l’empreinte environnementale de l’industrie routière. Eurovia est présent dans 16 pays en Europe et sur le continent américain, et emploie plus de 43 000 collaborateurs.

Chiffres clés 2018

420 entreprises

Gestion et maintenance de
60 000 km de routes

400 sites de production

350 carrières

43 640 salariés

Chiffre d'affaires : 8 934 M€

Image d'illustration

Infrastructures de transport et aménagement urbain

Eurovia, l’un des principaux acteurs mondiaux dans ce domaine, construit et rénove des routes, autoroutes, voies ferrées, lignes de transports urbains, ainsi que des plates-formes aéroportuaires, industrielles et commerciales. Eurovia réalise aussi des travaux d’aménagement connexes : démolition et déconstruction, assainissement, terrassement, voirie et réseaux divers (VRD), et aménagements urbains.

Image d'illustration

Carrières

Parmi les leaders européens du marché des granulats, Eurovia assure l’extraction, la transformation et la commercialisation de granulats naturels et recyclés. Eurovia exploite un réseau de 350 carrières, produisant 82 millions de tonnes de granulats par an (57 millions en quote-part Eurovia), et de 150 installations de recyclage et de valorisation de matériaux. Ses réserves (*) représentent 3,1 milliards de tonnes en quote-part, soit plus de 50 années de production.

(*) Réserves maîtrisées en propriété ou en fortage.

Image d'illustration

Production industrielle

Eurovia gère 330 postes d’enrobage qui fournissent 20 millions de tonnes d’enrobés par an, ainsi qu’un réseau de 50 unités de production de liants bitumineux. Eurovia produit également des équipements pour la signalisation routière (panneaux, portiques et peintures).

Image d'illustration

Services

Eurovia assure la gestion et la maintenance de 70 000 km de réseaux routiers et de réseaux ferroviaires, dans le cadre de contrats de long terme. Eurovia réalise également des prestations d’équipement de la route (signalisation verticale et horizontale, équipements de sécurité) et de maintenance d’ouvrages connexes (équipements de voirie, espaces verts et plantations).

Positionnement concurrentiel d'Eurovia

Image d'illustration

France

Eurovia est, avec Colas et Eiffage Infrastructures, l’un des leaders du marché des travaux routiers et ferroviaires. Ce marché se répartit, par ailleurs, entre de nombreuses entreprises régionales et locales. Eurovia est leader sur le marché des granulats, où opèrent également ses concurrents routiers et des groupes cimentiers comme LafargeHolcim, GSM (HeidelbergCement Group) et Cemex, ainsi que plusieurs centaines de producteurs locaux.

Allemagne

Eurovia GmbH est l’un des principaux acteurs du secteur avec Strabag, dans un marché composé principalement de nombreuses sociétés à caractère régional. Par ailleurs, ETF, filiale de travaux ferroviaires d’Eurovia, développe son activité dans le pays au travers de la société THG Baugesellschaft mbH.

Royaume-Uni

Eurovia UK, via sa filiale Ringway, est un acteur majeur sur le marché des contrats de maintenance routière à long terme. Ses principaux concurrents sont Amey (groupe Ferrovial), Kier et Balfour Beatty. Eurovia UK intervient également dans les métiers de travaux routiers classiques, en concurrence avec Balfour Beatty et Tarmac (groupe CRH), Aggregate Industries (LafargeHolcim), Hanson (Heidelberg) et Conway.

République tchèque

Eurovia CS est l’un des leaders dans les travaux d’infrastructures routières et ferroviaires. Ses principaux concurrents sont Skanska, Metrostav et Strabag.

Image d'illustration

Amérique du Nord

Au Canada, Eurovia est l’un des acteurs majeurs des travaux d’infrastructures routières dans les provinces du Québec, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique au travers principalement de ses filiales Eurovia Québec Construction, Carmacks et BA Blacktop. Ses principaux concurrents sont des filiales des groupes Colas, CRH et LafargeHolcim, ainsi que des entreprises locales.

Aux États-Unis, l’acquisition des activités industrielles et de travaux routiers de Lane Construction complète l’activité exercée par Eurovia via ses filiales Hubbard Construction et Blythe Construction présentes dans le Sud-Est, en Floride, en Géorgie, en Caroline du Nord et en Caroline du Sud. Grâce à cette acquisition, Eurovia double sa taille et devient l’un des leaders des travaux routiers de la côte Est américaine. Ses principaux concurrents sont Archer Western Contractors (filiale de Walsh Group) pour les travaux de construction et Preferred Materials (CRH) pour la fabrication et la mise en oeuvre de béton bitumineux.

Image d'illustration

Perspectives

Le chiffre d’affaires d’Eurovia devrait à nouveau progresser en 2019. Le niveau des carnets de commandes, en forte hausse sur un an, laisse prévoir une nouvelle croissance organique, à laquelle s’ajoutera l’effet en année pleine des opérations de croissance externe menées en 2018.

En France, les investissements publics continueront de soutenir les activités de travaux routiers et d’aménagement urbain. Eurovia tirera parti de son fort ancrage territorial et de la diversité de ses savoir-faire pour accompagner les collectivités territoriales dans la transformation de leurs espaces publics et la modernisation de leurs infrastructures de transport – routes, voiries urbaines, lignes de métro, de tramway et de bus, plates-formes multimodales… L’activité de travaux ferroviaires, outre les projets urbains, sera portée par les investissements de long terme dans la modernisation des réseaux ferrés national et régionaux.

Eurovia bénéficiera également de tendances porteuses dans les autres pays d’Europe : en Allemagne, où les besoins de modernisation des infrastructures routières sont très importants ; au Royaume-Uni, où les contrats pluriannuels de maintenance et de service aux collectivités soutiennent l’activité ; en Europe centrale, où les fonds de cohésion de l’Union européenne financent d’importants programmes de mise à niveau des infrastructures de transport.

Sur le continent américain, 2019 sera une année de très forte croissance aux États-Unis, où l’acquisition, fin 2018, des activités industrielles et de travaux routiers de Lane Construction permettra à Eurovia de doubler son chiffre d’affaires et de déployer son réseau dans une dizaine d’États. Les importants contrats remportés en Caroline du Nord conforteront cette trajectoire de croissance. Au Canada, l’activité devrait continuer à progresser sensiblement au Québec.

Dans ce contexte, Eurovia poursuivra sa stratégie de développement visant à acquérir ou renforcer des positions de leader dans tous les pays et régions du monde où il est déjà présent, en développant simultanément ses activités de travaux et de production industrielle. Les synergies avec VINCI Highways, dans le cadre de projets en partenariat public-privé, conforteront cette stratégie.

Eurovia dégagera également de nouvelles marges de création de valeur par sa dynamique d’innovation, centrée principalement sur la réduction de l’empreinte environnementale des travaux d’infrastructures. Ses solutions d’économie circulaire appliquées à la production et la mise en œuvre des matériaux routiers ainsi que celles de route à énergie positive constituent un levier de croissance verte à long terme.

Mise à jour : 29/05/2019