Logo VINCI
80,140 € +2,14 %   10/08/2020 17:38

Eurovia

Partenaire des territoires, Eurovia développe des solutions qui améliorent la mobilité et la vie en collectivité par la conception, la construction et l’entretien des infrastructures de transport et des aménagements urbains. Sa politique d’innovation, tournée vers la croissance verte, contribue à réduire l’empreinte environnementale de ses activités de travaux et de production de matériaux. Eurovia est présent dans 15 pays en Europe et sur le continent américain, et emploie plus de 45 000 collaborateurs.

Chiffres clés 2019

500 entreprises

Gestion et maintenance de
70 000 km de routes

150 installations de recyclage et valorisation

508 sites de production

355 carrières

45 306 salariés

Chiffre d'affaires : 10 209 M€

Image d'illustration

Infrastructures de transport et aménagement urbain

Eurovia, l’un des principaux acteurs mondiaux dans ce domaine, construit et rénove des routes, autoroutes, voies ferrées, lignes de transports urbains, ainsi que des plates-formes aéroportuaires, industrielles et commerciales. Eurovia réalise aussi des travaux d’aménagement connexes : démolition et déconstruction, assainissement, terrassement, voirie et réseaux divers (VRD), et aménagements urbains.

Image d'illustration

Carrières

Parmi les leaders européens du marché des granulats, Eurovia assure l’extraction, la transformation et la commercialisation de granulats naturels et recyclés. Eurovia exploite un réseau de 350 carrières, produisant 82 millions de tonnes de granulats par an (57 millions en quote-part Eurovia), et de 150 installations de recyclage et de valorisation de matériaux. Ses réserves (*) représentent 3,1 milliards de tonnes en quote-part, soit plus de 50 années de production.

(*) Réserves maîtrisées en propriété ou en fortage.

Image d'illustration

Production industrielle

Eurovia gère 330 postes d’enrobage qui fournissent 20 millions de tonnes d’enrobés par an, ainsi qu’un réseau de 50 unités de production de liants bitumineux. Eurovia produit également des équipements pour la signalisation routière (panneaux, portiques et peintures).

Image d'illustration

Services

Eurovia assure la gestion et la maintenance de 70 000 km de réseaux routiers et de réseaux ferroviaires, dans le cadre de contrats de long terme. Eurovia réalise également des prestations d’équipement de la route (signalisation verticale et horizontale, équipements de sécurité) et de maintenance d’ouvrages connexes (équipements de voirie, espaces verts et plantations).

Positionnement concurrentiel d'Eurovia

Image d'illustration

France

Eurovia est, avec Colas et Eiffage Infrastructures, l’un des leaders du marché des travaux routiers et ferroviaires. Ce marché se répartit, par ailleurs, entre de nombreuses entreprises régionales et locales. Eurovia est leader sur le marché des granulats, où opèrent également ses concurrents routiers et des groupes cimentiers comme LafargeHolcim, GSM (HeidelbergCement Group) et Cemex, ainsi que plusieurs centaines de producteurs locaux.

Allemagne

Eurovia GmbH est l’un des principaux acteurs du secteur avec Strabag, dans un marché composé principalement de nombreuses sociétés à caractère régional. Par ailleurs, ETF, filiale de travaux ferroviaires d’Eurovia, développe son activité dans le pays au travers de la société THG Baugesellschaft GmbH.

Royaume-Uni

Eurovia UK, via sa filiale Ringway, est un acteur majeur sur le marché des contrats de maintenance routière à long terme. Ses principaux concurrents sont Amey (groupe Ferrovial), Kier et Balfour Beatty. Eurovia UK intervient également dans les métiers de travaux routiers classiques, en concurrence avec Balfour Beatty et Tarmac (groupe CRH), Aggregate Industries (LafargeHolcim), Hanson (Heidelberg) et Conway.

République tchèque

Eurovia CS est l’un des leaders dans les travaux d’infrastructures routières et ferroviaires. Ses principaux concurrents sont Skanska, Metrostav et Strabag.

Image d'illustration

Amérique du Nord

Au Canada, Eurovia est l’un des acteurs majeurs des travaux d’infrastructures routières dans les provinces du Québec, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique au travers de ses filiales Eurovia Québec Construction, Carmacks et BA Blacktop. Ses principaux concurrents sont des filiales des groupes Colas, CRH et LafargeHolcim, ainsi que des entreprises locales.

Aux États-Unis, Eurovia est l’un des leaders des travaux routiers de la côte Est avec une présence dans 12 États, ainsi qu’au Texas. Ses principaux concurrents sont Archer Western Contractors (filiale de Walsh Group) et Lane Construction (Salini) pour les travaux de construction et Preferred Materials (CRH) et de multiples acteurs régionaux pour la fabrication et la mise en œuvre de béton bitumeux.

Image d'illustration

Perspectives

Le niveau des carnets de commandes,en progression sur un an, permet d’envisager pour 2020 une stabilisation de l’activité, en raison d’une base de comparaison élevée après l’opération majeure de croissance externe réalisée aux États-Unis. La priorité d’Eurovia restera de poursuivre l’amélioration de sa performance opérationnelle et de ses résultats, en application d’un plan stratégique qui se traduit depuis plusieurs années par une progression régulière de la rentabilité.

En France, Eurovia anticipe un ralentissement conjoncturel des projets lancés par les collectivités locales dans la période d’attentisme postérieure aux élections municipales, mais continuera de bénéficier de tendances porteuses en raison des besoins constants de modernisation et d’entretien des infrastructures de mobilité et des équipements urbains. L’activité devrait être soutenue en particulier en Île-de-France, avec la montée en puissance des projets liés au Grand Paris et à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024. En régions, l’activité des travaux ferroviaires sera soutenue par les programmes de rénovation du réseau ferré national.

Sur ses autres marchés européens, Eurovia tirera profit des investissements récurrents dans la modernisation des infrastructures de transport, en Allemagne dans un contexte d’excédent budgétaire, en Europe centrale grâce aux fonds de cohésion de l’Union européenne, et au Royaume-Uni avec les contrats pluriannuels d’entretien routier.

Sur le continent américain, Eurovia finalisera aux États-Unis la mise en place d’une organisation intégrée de ses métiers après l’acquisition des activités industrielles et de travaux routiers de Lane Construction. La nouvelle dimension acquise par Eurovia, en termes de ressources et de couverture territoriale, lui ouvrira l’accès à de nouveaux projets d’infrastructures dans les États de la côte est, dans la continuité des grandes opérations autoroutières menées sur ses marchés historiques de Floride et de Caroline du Nord et du Sud. La croissance devrait se poursuivre également au Canada, grâce au dynamisme du marché québécois et au contrat majeur remporté en Ontario, en synergie avec VINCI Construction, pour l’extension du réseau de métro léger d’Ottawa.

Sur tous ses marchés, en s’appuyant sur sa dynamique d’innovation, Eurovia accélérera le déploiement de techniques et procédés d’économie circulaire permettant de réduire l’empreinte environnementale des travaux d’infrastructures et des activités industrielles qui leur sont associées. Le développement de ses expertises et de son réseau de sites dédiés à la production et la mise en œuvre de matériaux recyclés confortera ses positions de leader dans ce domaine.

Mise à jour : 02/03/2020