Cours de l'action le 17/11/2017 17:35
84,860 € -0,86 %

Nos solutions

Nos solutions pour le climat

Cliquez sur les zones en couleur pour découvrir nos solutions

Autoroutes - Fluidité de circulation

En France, la circulation routière représente 93% des émissions de CO2 liées aux transports. VINCI Autoroutes participe à la lutte contre le changement climatique en rénovant ses infrastructures, en agissant concrètement sur les usages et les comportements et en entraînant dans une dynamique responsable les usagers et partenaires de la route.

Le télépéage sans arrêt

En évitant aux conducteurs de marquer l’arrêt, le télépéage à 30 km/h améliore la fluidité de circulation, réduit les consommations de carburant et les émissions de gaz à effet de serre.

149 954 tonnes équivalent CO2 évitées entre 2010 et 2014 ;
• environ 0,3 litre de carburant économisé par les poids lourds à chaque passage ;
241 voies de péage du réseau VINCI Autoroutes équipées en télépéage à fin 2014.

Encourager le covoiturage

Pour accompagner l’essor de la mobilité durable, VINCI Autoroutes agit à plusieurs niveaux : avec la création de 1 500 places dédiées au covoiturage dans ses 19 parkings situés à proximité d’échangeurs d’une part ; de l’autre, en s’associant à BlaBlaCar pour proposer Temps libre covoiturage, une offre de télépéage qui incite au covoiturage.

84 % des déplacements résultant de l’utilisation des parkings de covoiturage sont liés à l’activité professionnelle (enquête VINCI Autoroutes 2015).
• En moyenne, 69 kg équivalent CO2 évités quotidiennement par place occupée (sur la base d’un trajet moyen aller/retour).
8 016 tonnes équivalent CO2 économisées chaque année sur la base d’un taux de remplissage des parkings de 66% (mesure à fin septembre 2015).

Aéroports - Programme bas carbone

Un programme international de réduction des gaz à effet de serre (GES)

Lancé en 2009 à l’initiative de l’Airports Council International, l’Airport Carbon Accreditation (ACA) est le seul programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre de dimension internationale spécifique aux aéroports. VINCI Airports est le premier groupement aéroportuaire international à avoir engagé 100% de ses aéroports dans cette démarche volontaire de réduction des émissions de GES. Ce sont les aéroports portugais d’ANA (Aéroports du Portugal) gérés par VINCI Airports qui ont été les premiers à s’inscrire dans ce programme. Fin 2015, 13 aéroports français et cambodgiens sont sur le point d’être accrédités.

Construction durable

Blue Fabric, une offre globale pour construire la ville de demain

Etre un bâtisseur responsable, c’est poser un regard plus large sur les projets de construction, à l’échelle d’un quartier, d’une ville, d’un territoire.
Leader de la construction en France, VINCI Construction France a rassemblé ses savoir-faire et ses expertises dans une offre globale, Blue Fabric, pour bâtir de manière responsable et répondre aux 4 enjeux de la ville durable :

• contribuer à la compétitivité collective ;
• favoriser la créativité en matière d’aménagement ;
• concourir à la convivialité du cadre de vie ;
• s’inscrire dans le consensus.

Pensée à l’échelle du quartier, Blue Fabric réunit toutes les solutions opérationnelles (procédés et technologies à la fois éprouvés et éco-performants), mises en œuvre par VINCI Construction France au service du développement d’une ville où il fait bon vivre.

Oxygen®, l’éco-engagement de VINCI Construction France

Concevoir et construire ou rénover un bâtiment éco-performant ne suffit pas. Le comportement des usagers du site est essentiel pour que les installations soient réellement utilisées de façon responsable et durable.
Pour garantir la performance énergétique des bâtiments neufs ou rénovés, depuis leur conception jusqu’à 2 ans après réception des travaux, VINCI Construction France a imaginé le référentiel OXYGEN®.
Le principe ? Conjuguer éco-projet (pour la phase de conception), éco-production (pour la phase de chantier) et éco-utilisation.
Ses bénéfices ? Une performance environnementale et énergétique optimisée, une construction responsable, des engagements vérifiés et un utilisateur informé et associé. 15 réalisations OXYGEN® ont été livrées en 2014.

Primméa, une offre de logement pour rendre possible l’accession à la propriété

Afin de contribuer à l’effort général de création de logements et de favoriser l’accession à la propriété, VINCI Construction France a conçu l’offre Primméa qui allie la rapidité de l’exécution, la qualité du logement et un prix d’appartement moins cher pour l’acquéreur.
Offre de logement globale et intégrée, Primméa est le résultat d’une démarche collective associant des partenaires de premier plan : du foncier à la construction et aux innovations numériques, en passant par la politique d’achat responsable, la commercialisation et le financement de l’acquéreur. Avec des résidences fonctionnelles et proches des grandes agglomérations, VINCI Construction France entend faciliter l’accession au logement, en permettant de devenir propriétaire même avec un budget modeste, et sans renoncer à l’exigence de qualité et à l’enjeu environnemental. Les résidences conformes à la réglementation thermique 2012 bénéficient de procédés constructifs innovants comme par exemple la maçonnerie traditionnelle en façade remplacée par une nouvelle « façade à ossature bois » aux nombreux atouts énergétiques. Sa mise en œuvre rapide engendre une réduction significative des nuisances sur site, une faible production de déchets et la maîtrise de la revalorisation des matériaux.

Bâtiment à énergies positive

Transformer les contraintes en opportunités : les bâtiments à énergie positive

Au sein de VINCI Energies, VINCI Facilities développe des solutions en facility management pour optimiser la gestion des bâtiments, assurer leur performance énergétique, et améliorer le cadre de vie de ses occupants. Le facility management comprend également l’accompagnement et le conseil des entreprises et établissements publics dans le pilotage de leur consommation énergétique.
Dans le cadre d’un partenariat public-privé, VINCI Facilities assure l’exploitation de l’école Realschule Poing (Allemagne), pour laquelle il a conçu et déployé les solutions de performance énergétique. Panneaux photovoltaïques, bardages de bois, triple vitrage et ventilation à double flux font de cet établissement scolaire un bâtiment à énergie positive.
L'enceinte produit plus d’énergie renouvelable qu’elle ne consomme d’énergie primaire. L’énergie produite et non utilisée est redistribuée dans le réseau public, au bénéfice de la commune.
À titre d’exemple, les besoins annuels de l'établissement scolaire en énergie de chauffage sont seulement de 14,44 kWh/m2, soit moins du tiers du niveau imposé en France par la réglementation thermique de 2012.

Usines/Industries - Process industriels optimisés

Actemium optimise les consommations d’énergie

À eux seuls, les process industriels sont responsables des 2/3 de la consommation d’un site de production. Les entreprises Actemium, la marque de VINCI Energies dédiée au monde du process industriel, interviennent en conception, réalisation, et maintenance des installations dans différents secteurs industriels. Elles ont un rôle à jouer dans la transition énergétique en accompagnant les clients dans l’évolution de leurs usines afin qu’elles soient moins consommatrices en ressources naturelles.
Les expertises d'Actemium permettent aux industriels d’optimiser la production et l’efficacité énergétique de leurs usines. Actemium va au-delà des audits énergétiques réglementaires et s’associe au monde de la recherche (PS2E, institut pour la transition énergétique) pour mener des audits systémiques permettant d’identifier les pertes énergétiques à chaque étape process. Cette approche, couplée à la mise en place de systèmes de monitoring énergétique, permet de détecter des gisements énergétiques potentiels.
De réelles optimisations sont aujourd’hui envisageables, avec notamment la mise en œuvre d’équipements moins énergivores (moteur haut rendement IE3, éclairage LED), ou la mise en œuvre de solutions de valorisation d’énergie fatale (chaleur perdue) pour régénérer de l’énergie (électricité ou chauffage pour les villes).

Vélos - Mobilité durable

VEGA©, solution clé en main de mobilité douce

De plus en plus d’entreprises et de collectivités souhaitent intégrer dans leur plan de déplacement des solutions de mobilité douce, à la fois écologiques et pratiques.
Développée par Signature Group, filiale d’Eurovia, VEGA© est une offre de mobilité proposant des vélos à assistance électrique (VAE). Elle inclut équipements et services associés. 100 % autonome, grâce à ses panneaux solaires, la station d’accueil fournit l’énergie permettant de recharger les batteries des vélos lorsque ceux-ci sont parqués et verrouillés à l’abri des intempéries. VEGA© offre une réponse aux entreprises et aux collectivités désireuses d’intégrer une solution innovante et évolutive dans leur plan de déplacement.

Ferroviaire - Concertation environnementale

Le modèle de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Tours-Bordeaux.

En France, la doctrine "Éviter - Réduire - Compenser" mise en œuvre par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie s’impose aux aménageurs en matière de préservation de la biodiversité.
Filiale de VINCI, LISEA est la première entreprise privée en France à se voir confier la gestion d’une structure ferroviaire dédiée à la grande vitesse, la ligne Tours-Bordeaux. Sur ce chantier, l’entreprise est allée au-delà des obligations réglementaires et a travaillé en amont du projet avec les acteurs concernés par les enjeux de biodiversité (associations de protection de la nature, conservatoires d’espaces naturels, chambres d’agriculture, centres régionaux de la propriété forestière et fédérations de pêche), pour déterminer les zones prioritaires et élaborer les mesures de compensation environnementale avant d’identifier les sites de compensation au plus près du tracé de la LGV.

3 500 hectares de surfaces dédiées aux mesures compensatoires.
223 espèces protégées répertoriées le long de la ligne.

Stades - Programmés pour durer

Éléments phares des dynamiques urbaines actuelles, les grands stades de nouvelle génération sont aussi des terrains d’innovation, notamment en matière de développement durable.
À Nice, le stade Allianz Riviera inauguré en 2013 a fait l’objet d’un processus de chantier vert, respectueux de l’environnement, spécialement adapté au contexte local et reposant sur un système de management environnemental conforme à la norme ISO 14001. La gestion des déchets du chantier a été optimisée, les pollutions et les consommations de ressources limitées, ainsi que les nuisances sonores, visuelles et olfactives. Les riverains ont été tenus informés de l’avancée des travaux pendant toute la durée du chantier.
Sa conception même est celle d’un éco-stadium avant-gardiste : sa charpente en résille bois unique au monde, a permis d’économiser 30 000 tonnes de CO2 par rapport à une fabrication avec des matériaux plus classiques comme le béton. Équipé d’un système de ventilation naturelle, il puise ses ressources de chaleur et de fraîcheur dans la nappe de la plaine du Var, ce qui divise par 2 les ressources consommées. Le stade fonctionne aussi comme une centrale photovoltaïque qui peut alimenter en énergie l’équivalent de 600 foyers par an.

88 % des déchets du stade ont été valorisés en 2014 grâce au tri sélectif;
4 000 panneaux solaires couvrent 3 fois la consommation propre du stade.

Éclairage public - Performance énergétique

Citeos, des gains de performance visibles

L’éclairage public représente 41% des consommations électriques des collectivités (Source : ADEME). Mais c’est aussi un véritable gisement d’économies.
Citeos (VINCI Energies) est partenaire de plus de 3 000 communes, de la maintenance à la gestion globale de leur éclairage et de leurs équipements urbains. Dans le cadre de partenariats public-privé, Citeos accompagne les villes dans l’amélioration de leur performance énergétique, comme à Cergy-Pontoise (Île-de-France). Dans cette ville, l’engagement de réduction de la consommation d’énergie est de 47% sur 18 ans, grâce à la rénovation de 80% du parc d’éclairage et au déploiement de 7 000 luminaires à LED, moins énergivores et plus flexibles d’utilisation.

Routes - Recyclage et production d'énergie

Rejeter moins de CO2, consommer moins d’énergie, recycler les matériaux : pour répondre à ce triple objectif, Eurovia s’engage et innove, dans tous ses métiers.

Les enrobés tièdes préservent l’environnement

Avec un procédé pionnier lancé il y a quelques années, Eurovia est devenue leader dans le domaine des enrobés tièdes. Avec des températures abaissées de 30 à 50°C, les enrobés tièdes permettent des économies d’énergie ainsi qu’une baisse significative des émissions de gaz à effet de serre (GES). Les équipes de R&D d'Eurovia ont mis au point un additif, l’Asphamin, qui réintroduit de l’eau au cours du compactage de l’enrobé tout en maintenant sa densité. Cette innovation économise 20 à 40 % d’énergie lors de sa mise en œuvre.

Novatherm®, la chaussée qui produit de l’énergie

La chaussée Novatherm remplit le même rôle qu’un échangeur d’énergie, silencieux et invisible. En hiver, grâce à des écrans thermiques intégrés à la chaussée, l’énergie issue de la géothermie est récupérée pour déneiger la voie et éviter ainsi l’utilisation massive de sel de déneigement, qui, s’il est essentiel pour assurer la sécurité des usagers, a un impact sur l’environnement. En été, l’énergie solaire captée par la chaussée fournit de la chaleur à des infrastructures voisines.

Avec Granulat +, recycler et valoriser

Avec la démarche Granulat+, Eurovia économise la ressource minérale naturelle en valorisant 100 % des ressources, dans une logique d’économie circulaire. Le principe : diminuer le recours aux gisements naturels de carrières en recyclant les déblais inertes de chantier. Lancée dans la région Méditerranée, la démarche s’étend aujourd’hui à l’Île-de-France et à la Haute-Normandie.

En France, les besoins annuels en granulats sont de 560 millions de tonnes.