Cours de l'action le 21/09/2017 17:35
80,530 € +0,16 %

Performance environnementale

Biodiversité

Les métiers et activités de VINCI sont directement liés aux défis de la croissance verte. Ses entreprises s’efforcent de limiter l’impact environnemental de leurs activités. Elles développent des offres qui contribuent à réduire les quantités de matériaux mis en œuvre lors des travaux et les consommations énergétiques des ouvrages, et à préserver la biodiversité.

Nous nous engageons à réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 30% à l'horizon 2020, à accompagner nos clients dans la recherche d'une meilleure efficacité énergétique et à les inciter à adopter un comportement éco-responsable.

Politique générale en matière de biodiversité

L’engagement volontaire de VINCI en faveur de la biodiversité a été officiellement reconnu fin 2012 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). Le programme porte sur des actions transversales qui ont pour but de mutualiser et améliorer les connaissances en termes de biodiversité, de partager les bonnes pratiques, de former et sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs sur ces sujets, et de développer de nouvelles solutions afin de mieux intégrer les enjeux biodiversité au cœur de nos activités.

Au titre de sa politique en faveur de la biodiversité, VINCI est membre du Conseil d’orientation stratégique de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB).

Créée en 2008, la FRB est une plateforme réunissant 170 acteurs publics et privés, qui a pour mission de soutenir et de promouvoir des projets scientifiques liés à la protection de la biodiversité.

Les mesures prises en faveur de la biodiversité

Plusieurs sociétés du Groupe, dont les activités s’opèrent sur des cycles longs et impactent directement les milieux naturels, ont intégré depuis de nombreuses années la question de la biodiversité. Les mesures d’évitement et de réduction des impacts sur les milieux naturels ainsi que les mesures de compensation des effets résiduels sont réfléchies et mises en œuvre en partenariat avec les parties prenantes les plus pertinentes, en fonction notamment du projet, du site, des espèces et des écosystèmes concernés. Au cours des dernières années, VINCI a d’ailleurs participé à l’élaboration de la doctrine nationale et des lignes directrices nationales sur la séquence éviter, réduire et compenser (ERC) les impacts sur les milieux naturels. Dans une démarche d’agir toujours au plus près du terrain, une attention particulière est portée au déploiement de modules de formation et de sensibilisation spécifiques aux enjeux de la biodiversité.

Les actions de mécénat, de recherche et développement en faveur de la biodiversité

La Fondation d’entreprise LISEA Biodiversité (fichier PDF 4,30 Mo) , créée en 2012 dans le prolongement du chantier de la LGV SEA en France et dotée d’un budget de 5 millions d’euros sur cinq ans a participé depuis au financement de 100 projets de proximité initiés par des associations, entreprises ou centres de recherche implantés dans l’un des six départements concernés par le tracé de ligne ferroviaire entre Tours et Bordeaux. Par ailleurs, VINCI développe également ses propres outils d’éco-conception, en collaboration avec le monde scientifique dans le cadre de la Chaire «éco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures» , tels que Biodi(V)strict et NewDistrict, permettant d’évaluer la biodiversité en milieu urbain. En 2014, VINCI a rejoint le conseil d’orientation stratégique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) et participe aux travaux préparatoires de l’IPBES, plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services éco-systémiques.