Communiqués

Information trimestrielle au 30 septembre 2015

Rueil-Malmaison - 22 octobre 2015

- Progression du chiffre d'affaires au 3e trimestre 2015 (+2,8 %)
- Augmentation de la part de l’international (41 %)
- Bonne dynamique des trafics de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports
- Rebond des prises de commandes
- Diminution de l’endettement financier net (0,8 milliard d’euros sur 12 mois)
- Confirmation des grandes tendances pour l’année 2015

Chiffre d’affaires consolidé

En millions d’euros

9 premiers mois

2015

9 premiers mois

2014

Variation 2015/2014
Réelle Comparable
Concessions 4 459 4 289 +4,0 % +3,8 %
   VINCI Autoroutes 3 760 3 656 +2,8 % +2,8 %
   VINCI Airports 622 554 +12,3 % +11,7 %
   Autres Concessions 77 78 (1,4 %) (3,5 %)
Contracting 23 713 23 959 (1,0 %) (6,7 %)
   VINCI Energies 7 309 6 643 +10,0 % (1,5 %)
   Eurovia 5 774 6 065 (4,8 %) (6,4 %)
   VINCI Construction 10 631 11 251 (5,5 %) (10,0 %)
   VINCI Immobilier 396 347 +14,3 % +14,3 %
   Eliminations et retraitements (389) (419)  
Total groupe VINCI *hors VINCI Park 28 180 28 174 0,0 % (4,9 %)
dont :
   France
16 582 17 689 (6,3 %) (6,4 %)
   International 11 597 10 486+1,1 %(9,7 %)
      Europe hors France 7 165 6 576 +9,0% (2,3 %)
International hors Europe 4 432 3 910 +13,3 % (3,0 %)
Chiffre d'affaires total Groupe * 28 180 28 174 (0,9 %) (4,9 %)
         
Prises de commandes (en Mds€) 23,7 22,9 +3,5 % 
Carnet de commandes** (en Mds€) 28,5 28,7 (0,4 %) 
   Hors LGV Tours-Bordeaux 28,0 27,4 +2,3% 
Endettement financier net en fin de période**(en Mds€) (13,2) (14,0) +0,8 

* Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe.
** En fin de période

 

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré : « Au 3e trimestre 2015, VINCI a renoué avec la croissance de son chiffre d’affaires après 5 trimestres consécutifs de baisse. Le Groupe a réalisé une performance d’ensemble solide, la complémentarité des métiers ayant permis d’atténuer les effets d’évolutions contrastées selon les activités et les zones géographiques. Dans la continuité des trimestres précédents, le chiffre d’affaires des concessions progresse, grâce à l’évolution positive et supérieure aux attentes, des trafics de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports. Les activités de contracting restent négativement impactées par un marché difficile en France mais bénéficient de l’accélération du développement à l’international notamment grâce aux acquisitions réalisées au cours des 12 derniers mois. Au global, le Groupe réalise désormais 41 % de son chiffre d’affaires à l’international. L’endettement à fin septembre s’inscrit en forte diminution sur un an. Fort de ces bonnes performances d’ensemble, qui traduisent la pertinence de sa stratégie, et d’un rebond des prises de commandes au 3e trimestre laissant entrevoir un début de reprise, VINCI est confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs annuels. »

 

I - Chiffres clés

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI au 3e trimestre 2015 s’établit à 10,3 milliards d’euros, en hausse de 2,8 % par rapport à celui du 3e trimestre 2014 à structure réelle (-1,5 % à structure comparable). Les concessions poursuivent leur croissance, avec une hausse du chiffre d’affaires de 3,9 %, grâce aux bonnes performances de VINCI Autoroutes et de VINCI Airports. Dans le contracting, après 5 trimestres consécutifs de baisse, le chiffre d’affaires progresse de 1,6 % à structure réelle, porté par la croissance externe de VINCI Energies et une progression globale de l’activité à l’international.

Le chiffre d’affaires consolidé des neuf premiers mois de l’année s’établit à 28,2 milliards d’euros1, en baisse de 0,9 % à structure réelle et stable hors VINCI Park, déconsolidé à partir du 4 juin 2014. Après neutralisation de l’impact positif des variations de change (+2,0 %) et des changements de périmètre (+2,0 %), le chiffre d’affaires ressort en baisse de 4,9 % à structure comparable.

Le chiffre d’affaires de la branche concessions s’établit à 4,5 milliards d’euros, en hausse de 3,8 % à structure comparable. Il intègre une augmentation de 2,8 % du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes, dont la progression du trafic s’est poursuivie au 3e trimestre 2015, et une forte croissance de celui de VINCI Airports (+11,7 %), la hausse du trafic passagers se maintenant à un niveau élevé.

Le chiffre d’affaires de la branche contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) s’établit à 23,7 milliards d’euros, en baisse de 1,0 % à structure réelle et de 6,7 % à structure comparable.

En France, le chiffre d’affaires du groupe VINCI s’élève à 16,6 milliards d’euros, en baisse de 6,4 % à périmètre constant (-7,2 % à structure réelle), dont -2,0 % imputable à l’avancement du chantier de la LGV Tours-Bordeaux (projet Sud Europe Atlantique) qui atteint près de 90 %.

A l’international, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 11,6 milliards d’euros, en hausse de 9,8 % à structure réelle et en baisse de 2,5 % à structure comparable. Il a bénéficié à la fois d’effets de changes favorables (+5,2 %) en raison de la dépréciation de l’euro, et de variations de périmètre positives (+7,1 %), principalement chez VINCI Energies. L’international représente désormais plus de 41 % du chiffre d’affaires total (37 % au 30 septembre 2014). Dans le contracting seul, la part de l’international représente près de 47 % du total (42 % au 30 septembre 2014).

Dans le contracting, après un redressement au 2e trimestre, les prises de commandes affichent une forte hausse au 3e trimestre (+16 % à 8,4 milliards d’euros) aussi bien en France (+15 %) qu’à l’international (+18 %), et ce, dans les 3 pôles de métiers. Au global, sur les 9 premiers mois de 2015, les prises de commandes progressent de 3,5 %, à 23,7 milliards d’euros, par rapport à la même période de 2014, avec, cependant, des situations contrastées selon les pôles : baisse de 5 % chez Eurovia, hausse de 9 % chez VINCI Energies et retour à une évolution positive chez VINCI Construction à +5 %. Cette situation traduit un recul de 3 % en France et une hausse de 12 % à l’international.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2015 ressort à 28,5 milliards d’euros, en progression de 2,2 % depuis le début de l’année et quasiment stable sur 12 mois. Il représente près de 11 mois d’activité moyenne de la branche Contracting. Retraité de l’avancement du projet SEA, il progresse de 2,3 % sur 12 mois.

 

II - Confirmation des grandes tendances 2015

Au terme des 9 premiers mois de 2015, VINCI confirme les grandes tendances annoncées pour l’ensemble de l’exercice 2015 :

  • - Quasi stabilité du chiffre d’affaires consolidé à structure réelle (contre une légère baisse attendue précédemment), prenant en compte :
    • - une progression du chiffre d’affaires des concessions2, grâce à des hausses de trafic légèrement supérieures à celles atteintes en 20143
    • - une évolution du chiffre d’affaires du contracting comparable, à structure réelle, à celle enregistrée sur les 9 premiers mois de 2015, avec une baisse d’environ 10 % en France et une forte progression à l’international, grâce aux acquisitions réalisées et aux effets de change.
    • - une augmentation de la part de l’international qui dépasserait 40 % du chiffre d’affaires total.
  • - Progression de la marge opérationnelle4, intégrant une augmentation de la contribution des concessions et une légère érosion de la marge du contracting. Cette érosion, imputable à VINCI Construction, résulte de la contraction du résultat en France et de la baisse des activités liées au secteur pétrolier et gazier.
  • - Un résultat net part du Groupe légèrement supérieur à celui réalisé en 2014, hors éléments non courants.

 

III - Analyse de l’évolution du chiffre d’affaires des 9 premiers mois de 2015 par pôle

CONCESSIONS : 4 459 millions d’euros (-1,9 % à structure réelle ; +4,0 % à structure réelle hors VINCI Park ; +3,8 % à périmètre et taux de change constants)

VINCI Autoroutes : 3 760 millions d’euros (+2,8 % à structure réelle et comparable)

La bonne trajectoire du trafic sur les réseaux interurbains gérés par VINCI Autoroutes se confirme. Après les hausses constatées au 1er (+2,0 %) et au 2e (+3,2 %) trimestres, le 3e trimestre affiche une progression de 3,1 % : le trafic des véhicules légers (+3,0 %), bénéficiant de la baisse des prix des carburants, a également été soutenu par la hausse de la fréquentation touristique en France ; de son côté, le trafic des poids lourds a cru de 3,8 % sous l’effet de la reprise de la croissance de l’économie espagnole notamment. Sur les 9 premiers mois de 2015, le trafic progresse de 2,9 % (véhicules légers : +2,8 % ; poids lourds : +3,1 %).

VINCI Airports : 622 millions d’euros (+12,3 % à structure réelle ; +11,7 % à structure comparable)
Le trafic aéroportuaire poursuit sa hausse à un rythme soutenu (+10,7 % au 3e trimestre et +11,3 %5 sur les 9 premiers mois de 2015) grâce aux fortes progressions cumulées à fin septembre 2015 au Portugal (+10,7 %) et au Cambodge (+14,8 %) et un trafic bien orienté en France (+3,6 % hors Toulon-Hyères).

 

CONTRACTING : 23 713 millions d’euros (-1,0 % à structure réelle ; -6,7 % à structure comparable)

VINCI Energies : 7 309 millions d’euros (+10,0 % à structure réelle ; -1,5 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 3 841 millions d'euros, en baisse de 1,8 % à structure réelle
(-2,3 % à structure comparable), traduisant des évolutions différentes selon les secteurs : l’activité est en croissance dans l’industrie, en léger recul dans le tertiaire et en baisse plus marquée dans les technologies de l'information et de la communication ainsi que dans les infrastructures.

A l’international, le chiffre d’affaires progresse de 27 % à 3 468 millions d’euros, conséquence de l’intégration des sociétés acquises fin 2014 en Europe (Imtech ICT) et en Océanie (Electrix) et au 1er semestre 2015 au Brésil (Orteng). A structure comparable, il est quasiment stable (-0,6 %), les reculs d’activité en Allemagne, au Royaume-Uni, en Suède et en Belgique étant compensés par des hausses en Suisse, en Europe centrale, en Europe du Sud et au Maroc.

Le carnet de commandes de VINCI Energies au 30 septembre 2015 s’élève à 6,5 milliards d’euros, en hausse de 2,5 % depuis le début de l’année et de 2 % sur 12 mois. Il représente 8 mois d’activité moyenne du pôle.

Eurovia : 5 774 millions d’euros (-4,8 % à structure réelle ; -6,4 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 3 287 millions d’euros, en diminution de 10,7 % à structure réelle
(-11,0 % à structure comparable). La baisse des activités routières traditionnelles se poursuit, conséquence de la réduction des budgets des collectivités locales, mais elle est partiellement atténuée par la progression des travaux ferroviaires (LGV Tours-Bordeaux, LGV Est).

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 2 487 millions d'euros, en hausse de 4,4 % à structure réelle, intégrant des effets de change favorables. A structure comparable (+0,4 %), les reculs enregistrés en Allemagne, en Pologne, aux Etats-Unis et au Canada sont compensés par des progressions au Chili, au Royaume-Uni, en Slovaquie et en République tchèque.

Le carnet de commandes d’Eurovia au 30 septembre 2015 s’établit à 5,6 milliards d’euros, en hausse de 1,8 % depuis le début de l’année et en baisse de 6,8 % sur 12 mois. Il représente plus de 8 mois d'activité moyenne du pôle.

VINCI Construction : 10 631 millions d’euros (-5,5 % à structure réelle ; -10,0 % à structure comparable)

En France, le chiffre d’affaires ressort à 5 534 millions d’euros, en baisse de 12,9 % à structure réelle
et comparable. Cette situation reflète la diminution des prises de commandes (de l’ordre de -12% sur 12 mois glissants), ainsi que l’achèvement des travaux de génie civil et de terrassement du projet SEA.

A l’international, le chiffre d’affaires s’établit à 5 097 millions d’euros, en progression de 4,0 % grâce à l’évolution favorable du change et aux opérations de croissance externe de Soletanche Freyssinet, de VINCI Construction International Network et d’Entrepose. A structure comparable, il ressort en diminution de 6,5 %, principalement impacté par la baisse des prix du pétrole et du gaz. Celle-ci a entraîné une réduction des budgets de certains pays producteurs qui a affecté l'activité de Sogea-Satom en Afrique. Par ailleurs, l’activité recule au Royaume-Uni chez VINCI Plc, conséquence de l’achèvement du chantier du tramway de Nottingham et d’une plus forte sélectivité dans les prises de commandes. Ces évolutions ont pu être partiellement compensées par les bonnes performances de Soletanche Freyssinet et de VINCI Construction Grands Projets.

Le carnet de commandes de VINCI Construction au 30 septembre 2015 ressort à 16,4 milliards d’euros. Il représente plus de 13 mois d’activité moyenne du pôle. Hors impact du projet SEA, il progresse d’environ 4 % depuis le début de l’année et sur 12 mois.

VINCI Immobilier : 396 millions d’euros (+14,3 % à structure réelle et comparable)

Le chiffre d’affaires de VINCI Immobilier est en forte augmentation, reflet de la reprise du marché résidentiel en France. Il bénéficie d’une forte croissance des réservations (+40 % à plus de 2 700 lots) et des lancements en travaux de nouveaux programmes. De son côté, l’activité en immobilier d’entreprise est en recul après l’achèvement de plusieurs projets de bureaux non encore relayés par de nouvelles opérations.

 

IV - Situation financière

L’endettement financier net consolidé au 30 septembre 2015 ressort à 13,2 milliards d’euros, en diminution de 0,1 milliard d’euros depuis le début de l’année et de 0,8 milliard d’euros sur 12 mois.

La consommation saisonnière de besoin en fond de roulement des pôles du contracting de moindre ampleur que l’an dernier a contribué à la diminution de l’endettement net malgré l’augmentation des investissements du domaine concédé, conséquence de la mise en œuvre du plan de relance autoroutier.

Le Groupe dispose au 30 septembre 2015 d’un montant total de liquidités de 9,8 milliards d'euros, se décomposant entre 3,8 milliards d’euros de trésorerie nette gérée et 6,0 milliards d’euros de lignes de crédit disponibles à échéance 2020.

Le 8 octobre 2015, VINCI SA a notifié son intention d'exercer son option de remboursement anticipé portant sur la totalité des Titres Super Subordonnés à durée indéterminée en circulation d'un montant nominal initial de 500 millions d'euros émis par VINCI SA le 13 février 2006 et cotés sur la Bourse de Luxembourg. Le remboursement effectif aura lieu le 13 novembre 2015.

 

V - Faits marquants

  • - Plan de relance autoroutier

Les avenants aux contrats de concession des sociétés concessionnaires d’autoroutes ont été approuvés par décret le 21 août 2015 et publiés au Journal Officiel le 23 août 2015. Ils intègrent notamment le plan de relance autoroutier qui avait obtenu un avis positif de la Commission européenne le 28 octobre 2014 ainsi que les modalités de compensation du « gel » des tarifs de 2015 et de la hausse de la redevance domaniale intervenue en 2013.

  • - Succès commerciaux

Nouveaux partenariats public-privé
- Finalisation du financement et du contrat de construction des sections 7 et 8 de l’autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg dans le cadre d’un partenariat public-privé d’une durée de 27 ans (VINCI Concessions : 40 % ; VTB Group : 60%).
- Signature d’un contrat de partenariat public-privé d'une durée de 30 ans, portant sur la réalisation et l'exploitation de l'autoroute de contournement de Regina, dans la province de la Saskatchewan au Canada (VINCI Concessions : 37,5% ; partenaires canadiens: 62,5 %).
- Reprise de l'exploitation de l'aéroport de Santiago du Chili à compter du 1er octobre 2015 pour 20 ans par un consortium composé de VINCI Airports (40 %), d'Aéroports de Paris (45 %) et d'Astaldi (15 %).

Autres contrats significatifs entrés dans le carnet de commandes
- Construction de deux sections de tunnel, lot Est du tunnel d’assainissement "Thames Tideway" à Londres ;
- Renouvellement de voies de la 4e « suite rapide » de SNCF réseau en Ile-de-France ;
- Rénovation de l’ensemble immobilier de la Samaritaine à Paris ;
- Construction d’un bâtiment de jonction qui reliera le Terminal Ouest au Terminal Sud de l’aéroport de Paris-Orly.

  • - Nouveaux développements

Juillet 2015 : conclusion d’un partenariat stratégique de VINCI avec la société Constructora Conconcreto, leader colombien de la construction et de la promotion immobilière.
Septembre 2015 : annonce de l’acquisition du « Cloud Builder » français APX Intégration, dans les métiers des technologies de l’information et de la communication.

 

VI - Annulation d’actions autodétenues

Le Conseil d’administration de VINCI du 19 octobre 2015 a décidé de faire procéder à l’annulation de 12 millions d’actions autodétenues (soit 2 % du capital au 30 septembre 2015) d’ici le 31 décembre 2015. A l’issue de cette opération, et sur la base du nombre d’actions au 30 septembre 2015, le capital de VINCI serait constitué de 587,8 millions d’actions, dont 34,2 millions d’actions autodétenues (soit 5,8 % du capital).

1 Hors travaux de construction des filiales concessionnaires sous-traités à l’extérieur du Groupe. En intégrant, conformément à l’interprétation IFRIC 12 des normes comptables IFRS, les travaux de construction confiés par les filiales concessionnaires du Groupe à des entreprises extérieures, le chiffre d’affaires de VINCI s’élève à 28,7 milliards d’euros au 30 septembre 2015, stable par rapport à la même période de 2014
(-3,9 % à structure comparable).
2Hors VINCI Park déconsolidé à partir du 4 juin 2014.
3+2,1 % pour VINCI Autoroutes et +9,1 % pour VINCI Airports sur l’ensemble de l’année 2014.
4résultat opérationnel sur activité/chiffre d’affaires
5dont +1,1 % au titre de la nouvelle concession de l’aéroport de Toulon-Hyères, obtenue en avril 2015.

**********

  • AGENDA

10 novembre 2015

Détachement du coupon de l’acompte sur dividende 2015

12 novembre 2015

Paiement de l’acompte sur dividende 2015 (0,57 euro par action)

27 novembre 2015

Investor day VINCI Concessions à Rueil-Malmaison

 

ANNEXES : voir le communiqué en PDF

 

À propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 185 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

Contact médias :
Paul-Alexis Bouquet
Tél. : +33 1 47 16 31 82
paul-alexis.bouquet@vinci.com

Relations investisseurs :
Arnaud Palliez
Tél. : +33 1 47 16 45 07
arnaud.palliez@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél. : +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com

Applis


Téléchargez la nouvelle application mobile permettant de suivre les actualités de VINCI :