Actualités

Communiqué de presse

Comptes semestriels 2011

Rueil-Malmaison - 30 août 2011

Retour

• Forte croissance de l’activité et des résultats au 1er semestre 2011
     o Chiffre d’affaires : +17,3%
     o Résultat net : +15,7%
     o Carnet de commandes record à 30 milliards d’euros
• Acompte sur dividende : 0,55 € par action (+5,8%)
• Renforcement de la liquidité du Groupe
• Objectifs 2011 relevés compte tenu de la bonne performance réalisée du 1er semestre :

     o Croissance estimée du chiffre d'affaires de l'ordre de 7%
     o Hausse attendue du résultat net entre 5% et 6%

 

Chiffres clés (en millions d’euros)1er semestreΔ S1 11/
S1 10
 20112010 retraité 1
Chiffre d’affaires 217 32314 771+17,3%
Résultat opérationnel sur activité1 5691 360+15,3%
    En % du chiffre d’affaires9,1%9,2% 
Résultat net part du Groupe814703+15,7%
Résultat net par action (en euros) 31,481,34+10,4%
Acompte sur dividende par action (en euros)0,550,52+5,8%
Capacité d’autofinancement 42 3332 111+10,5%
    En % du chiffre d’affaires13,5%14,3% 
Endettement financier net(14 558)(14 037)(521)
Carnet de commandes au 30 juin (en md€)30,026,8+12%

 

Le 30 août 2011, le Conseil d’administration de VINCI s’est réuni sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels au 30 juin 20115. Il a également examiné les perspectives pour l’année en cours et approuvé le paiement d’un acompte sur le dividende au titre de l’exercice 2011.

Le groupe VINCI a réalisé une solide performance d’ensemble au 1er semestre 2011 lui permettant de relever les objectifs de croissance du chiffre d’affaires et du résultat pour 2011 annoncés à l’occasion de la publication des résultats annuels 2010 en mars dernier.

Le chiffre d’affaires s’établit à 17,3 milliards d’euros, en progression de 17,3%. Cette hausse traduit la forte croissance organique des métiers du contracting, la solidité des concessions autoroutières et l’impact positif en année pleine des acquisitions réalisées en 2010.

Dans les concessions, l’évolution positive du trafic et des recettes de péage de VINCI Autoroutes et le développement des autres concessions, notamment de VINCI Airports, génèrent une hausse du chiffre d’affaires de 5,2%. Le 1er semestre 2011 a été, de plus, marqué par la signature et l’entrée en vigueur en juin du contrat de concession de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) entre Tours et Bordeaux.

Dans le contracting (Pôle Energies, Eurovia, VINCI Construction), la reprise de la croissance observée depuis le 2e semestre 2010 s’est poursuivie. A structure comparable, ces trois pôles voient leur chiffre d’affaires progresser de 9,5% au cours du 1er semestre 2011. Les prises de commandes de la période, qui intègrent pour près de 4,2 milliards d’euros le contrat de la LGV SEA, progressent globalement d’environ 26% à structure comparable. Le carnet de commandes atteint au 30 juin 2011 le niveau historique de 30 milliards d’euros. Il croît de 12% sur 12 mois et de 16% depuis le début de l’année, renforçant la bonne visibilité du Groupe sur l’activité pour les prochains semestres.

La capacité d’autofinancement (CAFICE/EBITDA) progresse de 10,5% et s’établit à 2,3 milliards d’euros. Elle représente 13,5% du chiffre d’affaires. La poursuite de l’amélioration du taux de marge CAFICE / chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes (68,3% au 1er semestre 2011 contre 67,6% au 1er semestre 2010) est à souligner.

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) est en hausse de 15,3%. Il s’établit à près de 1,6 milliard d’euros et représente 9,1% du chiffre d’affaires. Dans le contracting, le taux de marge ROPA / chiffre d’affaires s’améliore à 3,7% au 1er semestre 2011 (3,3% au 1er semestre 2010).

Le résultat net part du Groupe progresse de 15,7% à 814 millions d’euros et le résultat net par action de 10,4%.

L’endettement financier net consolidé s’établit à 14,6 milliards d’euros. Son augmentation depuis le 31 décembre 2010 (+1,5 milliard d’euros) traduit, outre l’évolution saisonnière de la trésorerie d’exploitation, la hausse des investissements des concessions autoroutières, le paiement du solde du dividende 2010 entièrement en numéraire et les rachats d’actions propres.

Le bouclage du montage financier de la LGV SEA, le plus important jamais réalisé en Europe en matière de concessions, et la mise en place de 4,5 milliards d’euros de nouvelles lignes de crédit bancaire à moyen terme par VINCI et Cofiroute illustrent le bon accès du Groupe à des sources de financement adaptées à ses activités et à la poursuite de son développement. VINCI dispose ainsi au 30 juin 2011 d’une liquidité renforcée de 10,1 milliards d’euros, dont 3,4 milliards d’euros de trésorerie nette. La notation de crédit « investment grade » du Groupe a été confirmée par les agences de notation (S&P : BBB+ ; Moody’s : Baa1 ; perspective stable).

 

Perspectives 2011

Dans un environnement économique et financier plus volatil, VINCI bénéficie de la résilience de son modèle « constructeur-concessionnaire intégré », d’un portefeuille d’activités et de savoir-faire varié et d’un positionnement sur des marchés porteurs (mobilité, urbanisation, énergie, environnement), tant en France qu’à l’international. Les bonnes performances réalisées au 1er semestre 2011 permettent de relever les objectifs de croissance du chiffre d’affaires et du résultat attendus en 2011.

Ainsi, en tenant compte d’une probable stabilisation de l’activité au 2e semestre 2011 par rapport au niveau élevé réalisé au 2e semestre 2010, le chiffre d’affaires du Groupe devrait progresser d’environ 7%. Il intègre, pour l’ensemble de l’année, une croissance des recettes des concessions autoroutières légèrement inférieure à 4% et une hausse du chiffre d’affaires du contracting attendue entre 7% et 8%. De son côté, le résultat net devrait progresser de 5% à 6%, comprenant pour VINCI Autoroutes une légère amélioration du taux d’Ebitda/chiffre d’affaires et pour le contracting, le maintien du taux de ROPA/CA au niveau atteint en 2010.

Compte tenu de la montée en régime des investissements dans les concessions, de la poursuite des rachats d’actions et de l’évolution du besoin en fonds de roulement, l’endettement financier net de fin d’année pourrait s’accroître légèrement par rapport à son niveau de décembre 2010, avant prise en compte de toute nouvelle opération de croissance externe.

 

Comptes semestriels 6

Forte croissance du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI s’est élevé à 17,3 milliards d’euros 7 au 1er semestre 2011, en progression de 17,3% par rapport au 1er semestre 2010.

Cette évolution traduit une croissance robuste de l’activité à structure comparable (+8,6%), à laquelle s’ajoute l’impact positif (+8,6%) des acquisitions réalisées en 2010 (Cegelec et Faceo dans le Pôle Energies et Tarmac chez Eurovia).

Dans les concessions, le chiffre d’affaires est en hausse de 5,2% sur les 6 premiers mois de l’année (5,1% à structure comparable) malgré un léger tassement de la croissance au 2e trimestre, notamment chez VINCI Autoroutes.

Dans le contracting (Pôle Energies, Eurovia, VINCI Construction), le chiffre d’affaires semestriel progresse de 19,9% à structure réelle et de 9,5% à structure comparable à 14,8 milliards d’euros.

En France, le chiffre d’affaires est en hausse de 17,8% à structure réelle par rapport au 1er semestre 2010 à 11,1 milliards d’euros (9,9% à structure comparable).

A l’international, le chiffre d’affaires est en hausse à structure réelle de 16,4% à 6,2 milliards d’euros (6,4% à périmètre et change constants). La part du chiffre d’affaires réalisée hors de France représente 36% du total (41% dans les activités contracting).

NB : L’analyse du chiffre d’affaires du 1er semestre 2011 et de son évolution est détaillée dans le communiqué de presse « Chiffre d’affaires au 30 juin 2011 » diffusé le 26 juillet 2011.

 

Chiffre d'affaires par entités

 1er semestreVariation 2011/2010
(en millions d’euros)20112010 retraité *RéelleComparable
Concessions2 5122 3885,2%5,1%
    VINCI Autoroutes2 0541 9724,2%4,2%
    VINCI Concessions45841610,2%9,4%
Contracting14 79212 33919,9%9,5%
     Pôle Energies4 1062 87043,1%5,6%
     Eurovia3 8203 36013,7%10,4%
     VINCI Construction6 8666 10812,4%11,4%
Immobilier28023519,1%18,7%
Eliminations internes(262)(191)--
Chiffre d’affaires (hors IFRIC12) **17 32314 77117,3%8,6%
CA Travaux des filiales concessionnaires53038737,0%37,1%
Eliminations internes(160)(118)--
CA Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires37026937,4%37,5%
Chiffre d’affaires consolidé total***17 69215 04017,6%9,1%

* 1er semestre 2010 : données retraitées conformément au changement de méthode IAS 31  « Mise en équivalence des entités contrôlées conjointement ».
** Hors chiffre d’affaires Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (application de l’IFRIC 12).
*** Y compris chiffre d’affaires Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (application de l’IFRIC 12).

 

Forte croissance du résultat opérationnel et du résultat net

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) ressort à 1 569 millions d’euros au 1er semestre 2011, affichant une progression de 15,3% par rapport à celui du 1er semestre 2010.

 

Résultat opérationnel sur activité (ROPA) par entités

 1er semestreVariation
2011/2010
(en millions d’euros)2011% CA **2010 retraité*% CA **
Concessions1 00440,0 %92738,8 %8,3%
    VINCI Autoroutes89343,5 %83942,6 %6,4%
    VINCI Concessions11124,2 %8721,0 %27,4%
Contracting5423,7 %4053,3 %34,0%
    Pôle Energies2235,4 %1495,2 %49,5%
    Eurovia360,9 %(2)(0,1 %)NS
    VINCI Construction2834,1 %2584,2 %9,9%
Immobilier155,5 %2912,3 %(47,0 %)
Holdings8 0 -
Résultat opérationnel sur activité (ROPA)1 5699,1 %1 3609,2 %15,3%

* 1er semestre 2010 : données retraitées conformément au changement de méthode IAS 31  « Mise en équivalence des entités contrôlées conjointement ».
** Hors chiffre d’affaires Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (application de l’IFRIC 12).

 

Le ROPA de la branche Concessions s’établit à 1 004 millions d’euros contre 927 millions d’euros au 1er semestre 2010 en hausse de 8,3%.

Le ROPA de VINCI Autoroutes augmente de +6,4% à 893 millions d’euros. Cette évolution est la conséquence de la progression des recettes de péage et de la maîtrise des charges d’exploitation, notamment des dépenses de viabilité hivernale, qui permettent d’absorber la hausse de la charge d’amortissement suite à l’ouverture complète du Duplex A86 en janvier 2011.

VINCI Concessions réalise une bonne performance sur le semestre avec un ROPA de 111 millions d’euros (87 millions d’euros au 1er semestre 2010). La progression du ROPA de plus de 27% est répartie entre VINCI Park et les autres concessions, notamment VINCI Airports.

Le ROPA de la branche Contracting s’établit à 542 millions d’euros, soit 3,7% du chiffre d’affaires, en hausse de 34% (405 millions d’euros au 1er semestre 2010 et 3,3% du chiffre d’affaires). Cette excellente performance est due principalement au niveau élevé de l’activité favorisée par des conditions climatiques clémentes et à une base de comparaison favorable.

Le ROPA du Pôle Energies est en forte hausse : +49,5% à 223 millions d’euros (149 millions d’euros au 1er semestre 2010). Il comprend la contribution en semestre plein de Cegelec et de Faceo. Le taux de marge du pôle s’améliore à 5,4% contre 5,2% au 1er semestre 2010.

Eurovia affiche une amélioration de son ROPA à 36 millions d’euros, soit 0,9 % du chiffre d’affaires (au 1er semestre 2010 : -2 millions d’euros). Il faut toutefois rappeler le caractère peu représentatif des résultats de la première moitié de l’année dans les activités routières compte tenu de la forte saisonnalité de cette activité.

Le ROPA de VINCI Construction s’élève à 283 millions d’euros (4,1% du CA), en hausse de 9,9 % par rapport au 1er semestre 2010 (258 millions d’euros soit 4,2% du CA). La plupart des divisions réalisent de solides performances en France, mais également en Europe centrale et en Afrique. Par ailleurs, la situation géopolitique de certains pays, en particulier la Lybie, a conduit à un recul de la contribution d’Entrepose Contracting.

Le résultat opérationnel (ROP), après la prise en compte des charges associées aux paiements en actions (IFRS 2) pour 41 millions d’euros et de la quote-part de résultat dans les sociétés consolidées par mise en équivalence pour +26 millions d’euros, s’élève à 1 554 millions d’euros (9,0% du CA). Il progresse de 11,9% sur la période.

Le coût de l’endettement financier net diminue de 10 millions d’euros (-2,9%) à -318 millions d’euros (contre -328 millions d’euros au 1er semestre 2010). Le taux moyen instantané de la dette financière long terme au 30 juin 2011 ressort à 3,93% (3,74% au 30 juin 2010)

Le résultat net consolidé part du groupe ressort ainsi à 814 millions d’euros au 1er semestre 2011 en augmentation de 15,7% par rapport à celui du 1er semestre 2010 (703 millions d’euros).

Le résultat net par action (après prise en compte des instruments dilutifs) est en hausse de 10,4 %, à 1,48 euro par action (1,34 euro par action au 1er semestre 2010) Cette évolution, légèrement en deçà de la variation du résultat part du Groupe, résulte de l’effet sur le semestre plein des créations d’actions effectuées en 2010 au titre notamment de la rémunération en actions VINCI de l’apport de Cegelec.

Résultat net par entités

 1er semestreVariation
2011/2010
(en millions d’euros)20112010 retraité*
Concessions43538812,1%
    VINCI Autoroutes38234211,7%
    VINCI Concessions534615,0%
Contracting36228726,2%
    Pôle Energies1369642,2%
    Eurovia22(5)NS
    VINCI Construction2041963,7%
Immobilier918(50,3%)
Holdings810-
TOTAL81470315,7%

* 1er semestre 2010 : données retraitées conformément au changement de méthode IAS 31  « Mise en équivalence des entités contrôlées conjointement».

 

Eléments de financement et de bilan

La capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement et impôt (CAFICE/EBITDA) s’accroît de 10,5 % pour s’établir à 2 333 millions d’euros (2 111 millions d’euros au 1er semestre 2010). Elle représente 13,5 % du chiffre d’affaires.

La CAFICE de la branche Concessions progresse de 5,7% à 1 557 millions d’euros (62,0% du chiffre d’affaires) contre 1 473 millions d’euros au 1er semestre 2010 (61,7% du chiffre d’affaires). Celle de VINCI Autoroutes s’améliore à 1 403 millions d’euros (+5,2%) et représente 68,3% du chiffre d’affaires (67,6% au 1er semestre 2010).

La CAFICE de la branche Contracting s’établit à 762 millions d’euros (610 millions d’euros au 1er semestre 2010). Elle augmente de 24,9% et représente 5,1% du chiffre d’affaires au 1er semestre 2011 (4,9% au 1er semestre 2010).

La variation du besoin en fonds de roulement et des provisions courantes, traditionnellement négative au 1er semestre en raison de la saisonnalité des activités des pôles du contracting, s’établit à -1 335 millions d’euros au 1er semestre 2011 (-808 millions d’euros au 1er semestre 2010). Cette évolution résulte de la conjugaison de plusieurs facteurs : augmentation des comptes clients liée au fort niveau d’activité du semestre, consommation d’avances sur plusieurs grands projets internationaux (R1 en Slovaquie, contrat Exxon en Papouasie Nouvelle Guinée), dépenses préparatoires pour le démarrage du projet SEA, impact des entrées en périmètre, ainsi que le rallongement des délais de paiement de certains clients publics en France.

Les intérêts financiers payés s’élèvent à 376 millions d’euros au 1er semestre 2011, en baisse de 44 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2010.

Les impôts payés diminuent de 35 millions d’euros (-481 millions d’euros contre -516 millions d’euros au 1er semestre 2010).

Après prise en compte des investissements opérationnels nets de cession pour 272 millions d’euros, (286 millions d’euros au 1er semestre 2010), le cash flow opérationnel ressort légèrement négatif (-110 millions d’euros) sur le 1er semestre 2011.

Les investissements de développement dans les concessions ont augmenté de 159 millions d’euros, conformément aux engagements contractuels pris vis-à-vis des concédants. Ils s’établissent à 492 millions d’euros sur le semestre (333 millions d’euros au 1er semestre 2010), dont 456 millions d’euros investis par VINCI Autoroutes en France dans le cadre des contrats de plan et du paquet vert autoroutier.

Les investissements financiers nets de la période, incluant les mises de fonds dans les sociétés concessionnaires, représentent un montant total de 146 millions d’euros. Au 1er semestre 2010, ils s’étaient élevés à 1,7 milliard d’euros dont l’acquisition de Cegelec pour 1,6 milliard d’euros.

Ainsi, le cash flow disponible après investissements ressort à -738 millions d’euros contre -1 932 millions d’euros au 1er semestre 2010.

Les dividendes versés durant le semestre se sont élevés au total à 670 millions d’euros (622 millions d’euros au 1er semestre 2010), dont 618 millions au titre du solde du dividende 2010 VINCI entièrement payé en numéraire. Le solde correspond aux dividendes versés aux actionnaires minoritaires par certaines filiales, dont principalement Cofiroute.

Afin de limiter la dilution résultant des augmentations de capital réservées (plans d’épargne Groupe, levées d’options) qui se sont élevées à 353 millions d’euros au cours du 1er semestre 2011, VINCI a poursuivi, conformément à ses engagements, l’exécution de son programme de rachat d’actions en acquérant sur le marché 11,7 millions d’actions pour un investissement total de 505 millions d’euros sur la période.

Il résulte de l’ensemble de ces flux une variation de l’endettement financier net par rapport au 31 décembre 2010 qui ressort à -1 498 millions d’euros (à comparer à une variation de -907 millions au 1er semestre 2010).

Les capitaux engagés par le Groupe s’élèvent à 29,4 milliards d’euros au 30 juin 2011, en augmentation de 1,4 milliard par rapport au 30 juin 2010 et de 1,6 milliard d’euros par rapport au 31 décembre 2010. Les capitaux engagés dans les activités de concessions représentent 86% du total.

Les capitaux propres du Groupe, y compris intérêts minoritaires, s’établissent à 13,1 milliards d’euros au 30 juin 2011 (13,0 milliards d’euros au 31 décembre 2010 et 12,2 milliards d’euros au 30 juin 2010).
Le nombre d’actions, hors actions auto-détenues, s’élève à 540 988 448 au 30 juin 2011 (541 260 041 au 31 décembre 2010)

L’endettement financier net ressort à 14,6 milliards d’euros au 30 juin 2011 en augmentation de 0,5 milliard sur les 12 derniers mois et de 1,5 milliard d’euros sur le semestre (14,0 milliards d’euros au 30 juin 2010 et 13,1 milliards d’euros au 31 décembre 2010). L’endettement est principalement localisé dans la branche Concessions (15,9 milliards d’euros au 30 juin 2011), la branche Contracting affichant un solde de trésorerie net positif de 1,4 milliard d’euros au 30 juin 2011.

Suite à la signature de nouvelles lignes de crédit bancaire à moyen terme par Cofiroute en février 2011 pour 500 millions d’euros et par VINCI en juin 2011 pour 4 milliards d’euros, le Groupe a allongé la maturité de ses ressources financières. Sa liquidité se maintient ainsi à haut niveau à 10,1 milliards d'euros au 30 juin 2011. Elle comprend la trésorerie disponible à fin juin pour 3,4 milliards d'euros et les lignes bancaires de crédit confirmées non tirées pour 6,7 milliards d'euros (dont 2 milliards d’euros à échéance 2013 et 4,5 milliards d’euros à échéance 2016).

La structure financière du Groupe est solide. Le ratio endettement financier net/fonds propres s’établit à 1,1 au 30 juin 2011 (1,15 au 30 juin 2010 et 1,0 au 31 décembre 2010). L’endettement financier rapporté à la CAFICE/Ebitda sur 12 mois glissants s’établit à 2,8 au 30 juin 2011.

 

Résultat social
Le résultat net de la société mère est bénéficiaire de 1 313 millions d’euros au 1er semestre 2011 (979 millions d’euros au 1er semestre 2010).

 

Distribution de dividende
Le Conseil d’administration a décidé de procéder au versement d’un acompte sur dividende au titre de l’exercice 2011 d’un montant de 0,55 euro par action, en hausse de 5,8% par rapport à l’acompte versé au titre de 2010 (0,52 euro par action). Cet acompte sera payé en numéraire le 15 décembre prochain (date de détachement du coupon : le 12 décembre).

(1) 1er semestre 2010 : données retraitées conformément au changement de méthode IAS 31 « Mise en équivalence des entités contrôlées conjointement ».
(2) Hors chiffre d’affaires Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires ; le chiffre d’affaires calculé selon IFRIC 12, incluant les travaux confiés aux entreprises hors Groupe, ressort à 17 692 millions d’euros au 1er semestre 2011 contre 15 040 millions d’euros au 1er semestre 2010.
(3) Après prise en compte des options sur actions.
(4) Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement et impôts (CAFICE / Ebitda)
(5) Les comptes semestriels au 30 juin 2011 ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.
(6) VINCI a opté à compter de l’exercice 2010 pour la mise en équivalence des sociétés contrôlées conjointement en conformité avec la norme IAS 31 relative aux « Participations dans des coentreprises ». Afin de permettre la comparabilité des exercices, les comptes du 1er semestre 2010 ont été retraités pour tenir compte de ce changement de méthode.
(7) Hors chiffre d’affaires Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires (en application de l’IFRIC 12).

Contacts presse :
Estelle Ferron-Hugonnet
Tél. : +33 1 47 16 32 41
e-mail : estelle.ferron@vinci.com

Maxence Naouri
Tél. : +33 1 47 16 31 82
e-mail : maxence.naouri@vinci.com

Contacts investisseurs :
Christopher Welton
Tél. : +33 1 47 16 45 07
e-mail : christopher.welton@vinci.com

Marie-Amélia Folch
Tél. :+33 1 47 16 45 39
e-mail : marie-amelia.folch@vinci.com

 

Agenda
Réunion Analystes
Elle se tiendra le mercredi 31 août à 8h30 au Pavillon Ledoyen, 1 avenue Dutuit, Paris 8e.

Ce communiqué de presse et la présentation analystes sont disponibles en français et en anglais sur le site internet www.vinci.com.


ANNEXES

COMPTE DE RESULTAT

 1er semestreΔ 11/10
En millions d'euros20112010 retraité*
CA hors CA Travaux hors Groupe des concessionnaires17 32314 77117,3%
    France11 1269 44817,8%
    International6 1975 32316,4%
CA Travaux hors Groupe des concessionnaires (1)37026937,4%
Chiffre d'affaires total17 69215 04017,6%
Résultat opérationnel sur activité1 5691 36015,3%
En % du chiffre d’affaires (2)9,1%9,2% 
Paiements en actions (IFRS 2)(41)(21) 
Dépréciations de survaleurs-- 
Résultat des entreprises associées2650 
Résultat opérationnel1 5541 38911,9%
En % du chiffre d’affaires (2)9,0%9,4% 
Coût de l'endettement financier net(318)(328) 
Autres produits et charges financiers147 
Impôts sur les bénéfices(380)(306) 
Intérêts minoritaires(57)(58) 
Résultat net - Part du Groupe81470315,7%
En % du chiffre d’affaires (2)4,7%4,8% 
    
Résultat net par action (en euros) (3)1,481,3410,4%
    
Acompte sur dividende par action (en euros)0,550,525,8%

* 1er semestre 2010 : données retraitées conformément au changement de méthode IAS 31 « Mise en équivalence des entités contrôlées conjointement ».

(1) En application de l’IFRIC 12 (traitement comptable des concessions)
(2) % calculé sur le chiffre d'affaires hors CA Travaux hors Groupe des filiales concessionnaires.
(3) Après prise en compte des instruments dilutifs.


BILAN CONSOLIDE SIMPLIFIE

En millions d’euros30 juin 201131 décembre 201030 juin 2010
retraité
ACTIFS   
Actifs non courants - Concessions26 45626 30326 104
Actifs non courants – autres métiers7 9737 9167 127
Actifs financiers courants394838
Trésorerie nette gérée3 4315 5904 626
Total37 89839 85737 895
    
PASSIFS   
Capitaux propres- part du Groupe12 32912 30411 485
Intérêts minoritaires726721688
Capitaux propres13 05513 02512 173
Provisions non courantes et divers passifs long terme1 7971 7291 768
Dettes financières17 98918 65018 663
BFR et provisions courantes5 0576 4535 291
Total37 89839 85737 895
    
Endettement financier net fin de période(14 558)(13 060)(14 037)
Endettement financier net / Capitaux propres1,11,01,15
    
Capitaux engagés29 37227 76627 940
Dont Concessions25 29525 12125 052
     En % du total86%90%90%

 


TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE

 1er semestre
En millions d'euros20112010 retraité
Capacité d'autofinancement avant coût de financement et impôts (EBITDA)2 3332 111
Variations du BFR et des provisions courantes(1 335)(808)
Impôts payés(481)(516)
Intérêts financiers nets payés(376)(420)
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence2148
Flux de trésorerie liés à l'activité162415
Investissements opérationnels nets(272)(286)
Cash flow opérationnel(110)130
Investissements de développement Concessions & PPP(492)(334)
Cash flow libre(602)(204)
Investissements financiers nets(146)(1 739)*
Autres flux911
Flux nets avant opérations sur le capital(738)(1 932)
Augmentations & réductions de capital3431 606*
Rachats d’actions(505)-
Dividendes payés(670)(622)
Flux de trésorerie de la période(1 570)(948)
Autres variations7241
Variation de l’endettement net(1 498)(907)

* Y compris rémunération en actions VINCI de l’acquisition des titres Cegelec : 1 385 millions d’euros

 

CARNET DE COMMANDES

En milliards d’euros30 juin 2010 retraité31 décembre 201030 juin 2011Δ vs 12/2010
Pôle Energies5,86,36,88%
Eurovia6,25,25,813%
VINCI Construction14,814,417,420%
Total Contracting26,825,930,016%
Dont France13,013,317,834%
Dont International13,812,612,2(4%)

 

Télécharger le communiqué

Contact presse :
Maxence Naouri
Tél. : +33 1 47 16 31 82
maxence.naouri@vinci.com

Contacts investisseurs :
Christopher Welton
Tél. : +33 1 47 16 45 07
christopher.welton@vinci.com

Thomas Guillois
Tél. : +33 1 47 16 33 46
thomas.guillois@vinci.com